Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

INFO: Philippe Wahl, la stratégie des petits pas du patron de La Poste

5 Avril 2014, 08:10am

Publié par FOcom Poste 06

Le PDG a dévoilé hier une nouvelle organisation, qui consacre la place grandissante de La Banque Postale.Il y a quelques jours, dans un message en interne, Philippe Wahl, a tenu à préciser que la nouvelle gouvernance ne s\'apparenterait pas à un big bang. - Photo Denis Allard/REA

 

Peu à peu, Philippe Wahl précise son projet pour La Poste. Après avoir dessiné en janvier les grands axes de son plan stratégique à l'horizon 2020, le PDG a dévoilé hier une nouvelle organisation qui confirme la place grandissante de La Banque Postale dans le groupe.

Philippe Wahl avait pris soin de préciser il y a quelques jours dans un message en interne que la nouvelle gouvernance ne s'apparenterait pas un big bang. Derrière les évolutions de l'organigramme se dégagent toutefois quelques tendances nettes. Jusqu'ici structuré par métiers (le courrier, le colis, l'Enseigne...), le groupe va désormais être organisé en 5 branches, ce qui occasionne quelques redécoupages. L'activité de colis en France est, par exemple, rapprochée du courrier comme cela avait déjà été annoncé, tandis que Geopost, qui regroupe les positions du groupe dans l'express à l'international, devient une branche à part entière. Ce qui semble confirmer les ambitions de Philippe Wahl sur ce métier, où il projette d'ores et déjà des acquisitions hors de France.

Accroître les synergies

Par ailleurs, si La Banque Postale et le Réseau La Poste (nouveau nom de l'Enseigne, qui regroupait les activités des bureaux de poste) restent distincts, la tendance est clairement au rapprochement entre les deux branches. Cela se matérialisera notamment avec la création d'une direction des ressources humaines commune ainsi que par « la naissance d'une école Banque-Réseau », indique le groupe dans un communiqué.

Ce faisant, Philippe Wahl veut accroître les synergies, et tourner le dos au fonctionnement en silo qui amène les métiers à se regarder en chien de faïence. Mais il accroît également la place de La Banque Postale dans le groupe et prépare sa montée en puissance dans les bureaux de poste en zone urbaine. Alors que l'activité courrier décline régulièrement, le nouveau PDG compte sur La Banque Postale, qu'il a longtemps dirigée, pour sauver le compte de résultats du groupe.

Cette montée en puissance doit s'accompagner d'une « bancarisation » du réseau, déjà évoquée en conseil d'administration,et qui revient, sans spécialiser totalement certaines agences (il ne faut pas effrayer syndicats et élus avec cette perspective), à accroître la place dévolue aux services financiers.

La Poste a également annoncé hier deux nominations qui complètent l'équipe de direction autour de Philippe Wahl. Yves Brassart, directeur financier de La Banque Postale, est nommé directeur financier du groupe. Il remplace Xavier Girre, arrivé à ce poste en novembre 2011,  « qui rejoint l'équipe de direction de Xange Private Equity (filiale de La Banque Postale) », précise La Poste. Enfin, Nathalie Collin, qui s'est illustrée ces dernières années dans le monde de la presse en assumant la gestion de « Libération » puis du « Nouvel Observateur » en tandem avec Laurent Joffrin, prend la direction de la communication en lieu et place de Vincent Relave, proche de l'ex-PDG Jean-Paul Bailly, qui avait quitté l'entreprise fin 2013. Elle entre aussi au comité exécutif.

Lionel Steinmann

Par Lionel STEINMANN

Source : http://m.lesechos.fr/industrie-services/

 

Nb : Vous ne m'appellerez bientôt plus "La Poste"...

Commenter cet article