Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FOcom Poste 06

ACCORD CONDITIONS DE TRAVAIL AU COURRIER

6 Janvier 2017, 10:51am

Publié par FOcom Poste 06

FO ne lâche rien!

Le 4 et 5 janvier 2016, FO et la Direction de La Poste se sont de nouveau rencontrés. Objectif : continuer les négociations sur le projet d’accord dédié aux conditions de travail des facteurs (trices) et des encadrants.
FO Com a réaffirmé ses revendications incontournables et a indiqué que les dernières propositions présentées par La Poste n’amélioraient en rien les conditions de travail des agents mais au contraire les aggravaient !!!
Pire, la Direction utilise la crise sociale actuelle avec ses conséquences dramatiques pour tenter d’obtenir la signature de syndicats à propos d’un accord sur les futurs métiers des facteurs( trices). C’est inadmissible ! Pour FO, le sujet des nouveaux métiers ne pourra être traité que lorsque les conditions de travail actuelles des agents redeviendront acceptables.
FO a réaffirmé ses revendications, La Poste en a pris note et fait des propositions.
Pour FO, la charge de travail doit être évaluée de façon réaliste grâce à un suivi personnalisé de chaque tournée et de chaque position de travail. Cela donnera une vision claire des moyens nécessaires pour effectuer les taches. 

La Poste propose un bilan des réorganisations mises en place en 2016 à la demande soit des Directeur d’Etablissement soit des organisations syndicales de l’accord. Cela permettrait d’évaluer la charge réelle de travail.
Pour FO, les normes et les cadences doivent impérativement être révisées et La Poste doit en finir avec la pré-quantification de l’activité actuellement pratiquée ; cette technique est une source de souffrance majeure.
La Poste propose l’ouverture d’un chantier normes et cadences en mars 2017 et seules les organisations syndicales signataires pourront y participer.
Pour FO, il faut que la direction de La Poste cesse de prétexter la baisse « programmée » du trafic du courrier de façon systématique pour augmenter la productivité (suppression d’emploi et surcharge de travail). Ce temps dégagé permettrait d’intégrer les nouveaux services et de gérer les pics d’activité.
La Poste propose qu’il n’y ait plus d’anticipation de la baisse du trafic du courrier pour toutes les réorganisations à venir. Mais les organisations permettront l’ajustement des volumes soit par une durée hebdomadaire évolutive soit par des ré-ajustements.
FO demande l’arrêt de la sécabilité. C’est une méthode inadaptée pour gérer les vacances et les absences prévisibles des agents.
La Poste propose 25 jours de sécabilité supplémentaires, toute forme confondue, par an et par agent. Les absences prévisibles seront comblées par les moyens de remplacement internes à l’établissement.
Pour FO, les encadrants de proximité doivent etre reconnus et obtenir le III.2
La Poste maintient le III.1 comme grade d’entrée dans la fonction mais s’engage à passer les encadrants de proximité en III.2.
Des milliers de postières et de postiers sont au bord de la rupture. L’heure n’est plus aux accords au rabais… Il en va de l’avenir de ces femmes et de ces hommes qui sont depuis longtemps au service de la population avec un vrai professionnalisme et le sens du service rendu.
Si la Direction ne prend pas aujourd’hui les bonnes mesures, elle rendra les conditions de travail invivables pour l’ensemble des collègues travaillant à la distribution. A terme, cela aura pour conséquence la disparition définitive du modèle social que La Poste ne cesse pourtant de mettre en avant.
FO n’acceptera jamais que les agents, qu’ils soient du plus petit village à la plus grande ville, ne soient pas traités humainement. FO sera intransigeant.

 
 

Commenter cet article