Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
FOcom Poste 06

INFO : Les facteurs du canton en grève illimitée

29 Février 2012, 10:04am

Publié par FOcom Poste 06

Les facteurs du Grau-du-Roi, d'Aigues-Mortes et de Saint-Laurent-d'Aigouze sont en grève depuis lundi matin. Les grévistes se sont donnés rendez vous sur la place de la Libération, devant la poste, représentant en fait 80 % du personnel de distribution du courrier, les non-grévistes étant des employés bénéficiant d'un contrat à durée déterminée. C'est dire que les boîtes aux lettres n'ont pas reçu de courrier hier et n'en recevront pas jusqu'à nouvel ordre, car le conflit risque de durer.

En effet, après le préavis déposé, la grève est enclenchée pour une durée illimitée. Les agents de la Poste s'élèvent contre l'augmentation de la charge de travail qui leur est imposée avec en particulier la dévolution les lundi et mardi de chaque semaine d'une partie de tournée en plus de leur quartier habituel. Une gréviste explique : « J'ai ma tournée à Saint-Laurent-d'Aigouze et en plus on veut m'attribuer un quartier de Port-Camargue ! »

Objectif des grévistes : la levée des sanctions pour 5 d'entr'eux.

Devant le refus de cinq agents d'effectuer ce complément de travail, la direction de la Poste a pris des sanctions à leur encontre avec des retenues sur salaires ou et des blâmes. L'objectif des grévistes est prioritairement de voir les sanctions levées. Philippe Muller, délégué CGT, accompagne les revendications d'un constat plus général : « On est en train de démolir le moral du personnel. »

Source : http://legrauduroi.blogs.midilibre.com/archive/2012/02/28/ publié le 28/02/2012

Nb : Partout les mêmes situations, les mêmes réactions de La Poste, les mêmes combats…

Voir les commentaires

INFO : Braquage raté à l’explosif à la poste

29 Février 2012, 09:14am

Publié par FOcom Poste 06

Les malfaiteurs ont raté leur coup. Hier matin, l’agence de la poste du Bourget a été le théâtre d’une tentative de braquage à l’explosif. Il y a bien eu explosion, mais le coffre ne s’est pas ouvert et les braqueurs sont repartis bredouilles.

Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB), il est environ 7h55 lorsque deux hommes, à moto, surgissent devant l’agence.

Quelques minutes plus tôt, comme à leur habitude, les convoyeurs de fonds ont approvisionné le coffre de transfert, ce sas dans lequel ils déposent les billets que les employés de la poste récupèrent de l’autre côté du mur pour alimenter les caisses de l’agence.

Après avoir ouvert la première trappe d’accès, les braqueurs y jettent un produit explosif. Quelques secondes plus tard, les agents à l’intérieur entendent un gros boom. Une employée communale, qui passait par là, subit elle aussi la déflagration : elle a les tympans abîmés et devra faire l’objet d’un suivi auditif.

Bien que violent, le souffle n’a cependant pas réussi à ouvrir le coffre. L’explosion a en revanche légèrement endommagé la vitrine de la pharmacie et les vitres des logements situés en face. « On a eu de la chance, commentait hier le sénateur-maire (Nouveau Centre) Vincent Capo-Canellas, qui s’est rendu sur place avec le préfet, Christian Lambert. Les braqueurs ont utilisé un procédé extrêmement dangereux. La poste est située dans un quartier très passant. Il aurait pu y avoir des blessés. »

Fin 2009-début 2010, les bureaux de poste de la Seine-Saint-Denis avaient été victimes d’une vague d’attaques à l’explosif. Même si la plupart avaient échoué, la poste avait été délestée de plusieurs centaines de milliers d’euros. Hier, l’agence du Bourget est restée fermée toute la journée. Les employés, tous très choqués, se sont vu proposer une aide psychologique. Sauf imprévu, le bureau devrait rouvrir aujourd’hui en début d’après-midi

NATHALIE PERRIER

Source : http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/ Publié le 28.02.2012

Voir les commentaires

INFO : Grève à la Poste de l'Aveyron

29 Février 2012, 08:52am

Publié par FOcom Poste 06

Il n'y aura peut-être pas de courrier dans votre boîte aux lettres, ce mercredi, si vous habitez l'Aveyron. Les postiers sont en grève à l'appel de la CGT, de la CFDT et de FO. Les syndicats protestent contre les suppressions d'emploi. Selon eux, des dizaines de tournées ne sont plus assurées tous les jours en Aveyron, par manque de personnel.

Source : http://www.radio-totem.net/actualite/ , publié le 29/02/2012

Voir les commentaires

Journée de carence : tous concernés ?!

28 Février 2012, 10:28am

Publié par FOcom Poste 06

Dès sa mise en place, cette initiative du gouvernement va pénaliser financièrement les agents fonctionnaires en congés maladie. Ils subiront de fait, une baisse de salaire comme s’ils étaient malades et coupables de l’être. Il s’agit bien là d’une  atteinte de plus au statut des fonctionnaires et une volonté de les stigmatiser. D’autant que l’application de cette mesure sera en l’état tout bénéfice pour La Poste en n’apportant rien à la Sécurité Sociale…

Pour l’immédiat et si la mesure était appliquée, sa prise en charge intégrale devra être du fait de La Poste comme c’est encore le cas, pour les trois jours qui leur sont appliqués, pour les postiers de droit privé.

A noter que le risque est grand que toute aggravation de la prise en charge de la maladie pour la moitié des personnels serve à terme de prétexte à La Poste pour aggraver les droits de tous en modifiant la convention commune…

C’est donc tous ensemble qu’il faut exiger le retrait du principe du jour de carence et dans l’immédiat par équité la prise en charge par La Poste de la journée instituée pour les fonctionnaires…

Si La Poste entend réduire les congés maladie en pleine expansion, elle ferait mieux d’améliorer les conditions de travail…

Voir les commentaires

Appréciation 2012 : Toujours plus injuste...

28 Février 2012, 09:46am

Publié par FOcom Poste 06

La campagne d’appréciation 2012 est commencée. Elle se déroulera jusqu'au 30 avril (jusqu'au 31 mars pour la plupart des cadres).

En général, c’est le supérieur hiérarchique immédiat qui doit effectuer l’entretien d'appréciation.

Celui-ci a une influence non négligeable sur le parcours professionnel de tous. Il influe sur la promotion, l’avancement, la mobilité, la rémunération.

En ce sens, il peut être une véritable "machine de guerre" contre les agents.

D'ailleurs, il faut bien constater l'augmentation du nombre d'agents notés "A".

C'est d'autant plus incompréhensible que tout le monde (la direction) vante nos efforts, notre professionnalisme, notre engagement, etc.… Il suffit de relire les lettres de nos directeurs (trices) territoriaux respectifs en début d'année !

Bref, mieux vaut connaitre ses droits et... les faire valoir.

lire la note de service du Courrier

lire le tract 2011

Voir les commentaires

GPEC suite: Accord salarial signé à la Poste mais de vives réactions sur l'accord GPEC

28 Février 2012, 09:27am

Publié par FOcom Poste 06

Début février, à l'issue de plusieurs mois de laborieuses négociations avec les fédération syndicales FO, CFDT, CFTC, CGC/Unsa, la direction de La Poste a signé un accord salarial pour 2012, ce qui dans le contexte actuel mérite d'être souligné.

Pour l'essentiel, en dehors de certaines mesures particulières, cet accord acte les principes d'augmentation des ingénieurs et cadres supérieurs au 1er avril et une augmentation générale de 2,1 % pour les salariés non cadres (+0,7 % au 1er avril et +1,4 % au 1er septembre), avec une clause de réexamen au plus tard au cours du mois de janvier 2013.

En revanche, dans le cadre de la négociation de l'accord de GPEC, l'engagement de la direction de la Poste de recruter au moins 10 000 personnes en CDI sur la période 2012-2014 et la création d'in observatoire des métiers, des compétences et des qualifications, suscite de vives réactions.

C'est ainsi que, pour sa part, la fédération FO Com dénonce « le chantage à l'emploi dans le cadre de la GPEC » puisque la création des 10 000 postes est subordonnée à la signature de l'accord GPEC.

Pour la fédération, le projet de la poste s'apparente plus à un accord d'orientations qu'à un texte ambitionnant une véritable politique d'emplois et de compétences avec des engagements chiffrés par métiers.

La fédération souligne également que si la Poste annonce dans ce cadre une clause de création de 10 000 emplois, elle en supprime actuellement 10 000 par an au moins.

C'est pourquoi FO Com « regrette ce chantage à l'emploi pour faire passer un accord sans substance ».

Source : http://www.miroirsocial.com/actualite/

Ps Ps: FO Com regrette le "chantage à l'emploi pour faire passer un accord sans substance"

 

Voir les commentaires

Enseigne: FO a déposé un préavis de grève nationale pour le 15 mars 2012

27 Février 2012, 10:05am

Publié par FOcom Poste 06

Pour-qui-sonne-le-glas.jpg

Les guichetiers ne supportent plus l’épée de Damoclès au-dessus de leur tête: la prochaine réorganisation!

Tous les 18 mois, leur Terrain subit une réorganisation qui immanquablement fait disparaître des positions de travail, aux guichets et à l’arrière.

Aujourd'hui, la coupe est pleine. Après l’annonce par l’Enseigne de poursuivre jusqu’en 2015 « l’amélioration de la performance économique», tous les agents ont compris que les suppressions de postes allaient continuer. (…)

Pour lire la suite, cliquez sur le lien : (link)

Voir les commentaires

Projet ERC et Accord Conseil Bancaire: le mariage de la carpe et du lapin!

27 Février 2012, 09:46am

Publié par FOcom Poste 06

Projet-ERC---accord-conseil.jpg

Pour lire la suite du tract, cliquez sur le lien: (link)

Voir les commentaires

INFO : Pessac (33) - Les facteurs reprennent…

27 Février 2012, 09:35am

Publié par FOcom Poste 06

Un accord entre direction et personnel a été trouvé samedi, après onze jours de grève.

La distribution du courrier doit reprendre ce lundi matin dans la commune, après une bonne dizaine de jours de perturbations.

Le 14 février, une partie des facteurs avait en effet entamé un mouvement de grève pour protester contre un projet de réorganisation des tournées : La Poste envisageait de réduire le nombre de ces tournées quotidiennes à Pessac dans un premier temps de 45 à 42, puis de 45 à 43 ; cette réforme devait entrer en vigueur le 20 mars. La direction de La Poste justifie ce redécoupage par la baisse de volume du courrier, qui a fondu de 12 % en Gironde entre 2010 et 2012. Laquelle baisse s'explique par le boom des courriels et des textos… Les syndicats réclamaient le maintien de 45 tournées quotidiennes à Pessac, une tournée représentant de 400 à 900 boîtes aux lettres par jour.


Finalement, entre le maintien à 45 tournées et la réduction à 43, direction et représentants du personnel se sont entendus samedi matin sur 44 tournées quotidiennes.

Les organisations syndicales (CGT, Sud, FO) ont salué hier dans un communiqué cet épilogue, de même que le député de la circonscription Alain Rousset, qui insiste, lui aussi dans un communiqué, sur les vertus d'un « dialogue social apaisé ».

http://www.sudouest.fr/2012/02/27/les-facteurs-reprennent-643918-626.php

Voir les commentaires

INFO : Gargenville / Juziers (78) – le braquage de trop…

27 Février 2012, 09:28am

Publié par FOcom Poste 06

Après trois vols à main armée en un an et demi, la Poste a décidé de fermer son bureau de Juziers. Les habitants ont lancé une pétition pour réclamer sa réouverture.

Juziers, vendredi matin : Usagers, élus et commerçants se mobilisent pour réclamer la réouverture du bureau de poste de ce village, fermé depuis le début du mois à la suite d’un braquage…

En s’attaquant au bureau de poste de Juziers en décembre dernier, le braqueur n’a pas seulement traumatisé son unique employé. Il a aussi privé les presque 3800 habitants de ce village d’un service de proximité très apprécié.

A la suite de ce braquage, le 3e en dix-huit mois la Poste a en effet décidé de fermer la petite agence, « au nom de la sécurité de nos agents mais aussi de nos clients ».

Les habitants doivent désormais se rendre à Gargenville, la commune voisine, pour récupérer un colis, affranchir un timbre ou retirer de l’argent.

Inédite, cette décision semble également définitive : le salarié victime des malfaiteurs est toujours en arrêt maladie et « il n’y a plus d’agents volontaires pour prendre sa place », selon la mairie. Des propos que ne confirme pas l’entreprise.

Cette fermeture provoque la colère du village ; une pétition vient d’être lancée et un collectif est en train de se créer. « Les usagers doivent se rendre à Gargenville, à cinq kilomètres d’ici. Comment font ceux qui ne sont pas véhiculés? demande Philippe Ferrand, maire (SE) de Juziers. La fermeture du bureau n’est pas sans conséquence sur le commerce. »

« Quand ils effectuent leurs opérations postales à Gargenville, les clients préfèrent rester là-bas pour faire leurs achats. Du coup, la fréquentation est en baisse chez nous », témoigne Mireille Binet, l’épicière, dont l’analyse est partagée par Amandine, la gérante de l’institut de beauté. Quant aux clients, ils s’emportent contre « l’absurdité » de la décision : « Finalement, ce sont les braqueurs qui décident », résume une usagère, remontée.

La direction départementale dit « chercher une solution pour remédier à cette situation ». Elle a ainsi proposé à la ville l’ouverture d’une agence postale communale. Apprécié dans les villages qui l’ont adopté, ce dispositif consiste à laisser la gestion du bureau à un employé communal. Les services rendus sont quasiment identiques et le village touche une subvention.

Mais le maire, Philippe Ferrand, repousse cette proposition. « Ce n’est pas à la municipalité de prendre en charge une partie du service public de la Poste », assure-t-il.

MEHDI GHERDANE

Source : Le Parisien Publié le 27.02.2012

Nb : Bonne attitude du maire, mais jusqu’à quand ?! La Poste n’hésite pas à utiliser tous les prétextes pour remplacer les bureaux des petits villages par des agences postales communales. Certains élus sont opposés à ce dispositif, acceptant mal la nature même du contrat passé avec la Poste qui, bien souvent, consiste à choisir entre ce dispositif et la fermeture pure et simple d’un point postal. D’autres mettent en avant la faible durée du contrat et estiment que les collectivités n’ont pas à supporter les coûts de fonctionnement de l’entreprise publique sur le long terme…

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>