Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
FOcom Poste 06

FACTEO suite...

31 Octobre 2012, 10:00am

Publié par FOcom Poste 06

(Cf. articles précédents) Pour FO, un outil de travail obligatoire n’est pas un avantage en nature !!!

La Poste s’est engagée à représenter une nouvelle charte aux agents…

Pour agrandir, lire ou imprimer le tract, cliquez sur l’image !

A suivre…

tractfacteo-0.jpg

Voir les commentaires

INFO : Indre – « La Poste nous a menés en bateau depuis un an »

31 Octobre 2012, 09:49am

Publié par FOcom Poste 06

Valençay : La Poste se tourne aujourd’hui vers élus et collectivités pour qu’ils financent une nouvelle plate-forme de tri. Volte-face et colère.

Je trouve cela franchement très léger de la part de La Poste de faire supporter financièrement aux collectivités ses choix politiques et commerciaux… Vanick Berbérian, maire de Gargilesse et président de l'Association des maires ruraux de France, ne décolère pas depuis une semaine. Lundi 22 octobre, lors d'une « simple » commission départementale de la présence postale territoriale (CDPPT), les élus découvrent, « stupéfaits », que les cadres de La Poste opèrent un virage à 180°.

Furieux, les élus claquent la porte

«Ces dernières années, relève Vanick Berbérian, le climat était plutôt serein et constructif au sein de cette commission.

 Au niveau national, La Poste bénéficie de fonds qu'elle redistribue ensuite dans les départements. La réunion se déroulait parfaitement bien, jusqu'au moment où il a fallu évoquer le dossier de la plate-forme de tri de Valençay… Les élus se sont alors aperçus qu'on nous avait menés en bateau depuis un an. Du coup, nous sommes sortis de cette réunion en claquant la porte… »
Il y a deux ans le centre de Valençay en question, en plein plan de réorganisation postale départementale, avait été le théâtre d'une grève de longue durée. Élus et cadres de La Poste convenaient à son issue qu'une nouvelle structure, mieux « proportionnée » devait être bâtie.

« A ses frais, entendons-nous bien, puisque c'est ce qui avait été dit », précise Vanick Berbérian. Sauf que depuis une semaine, l'affaire si bien engagée il y a quelques mois, se retrouve dans un cul-de-sac. « C'est quand même gonflé de réclamer ces investissements aux collectivités, souligne le président de l'Association des maires ruraux de France. Quand on demande à La Poste quelle est la raison de cette volte-face, on nous répond : " On ne va quand même pas assumer ces financements alors que le flux de courrier est en baisse ". Là, aujourd'hui, nous sommes dans une véritable situation de blocage. »

Jean-Yves Le Nezet

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/ Publié le 30 octobre 2012

Nb : Le « savoir faire » de La Poste en matière de communication et de négociation est un plaisir inépuisable, avant La Poste concertait sur ses projets de suppression ou transformation de bureaux de poste, maintenant elle veut les faire payer aux collectivités (Sic !) Avancer les heures de levées et réduire les horaires d'ouverture de ses bureaux en mettant les élus trop souvent devant le fait accompli, ne semble plus lui suffire !

Les communes rurales ne peuvent pas continuer à être uniquement les observateurs ou les comptables du retrait des services publics en France !

La Poste, comme la SNCF, incarne encore l'équité sociale et la cohésion territoriale, Il serait temps que La Poste  en prenne acte et négocie réellement avec les collectivités locales la mise en place d'un pacte de services publics et l'accès à un service public de qualité…

Voir les commentaires

INFO : Après le papier, La Poste lorgne d'autres déchets (Sic !)

31 Octobre 2012, 09:10am

Publié par FOcom Poste 06

Recygo n'est que l'aîné de la famille », affirmait il y a quelques jours Nicolas Routier, directeur général du courrier à La Poste. Le groupe vient de signer un accord avec le groupement français des papetiers utilisateurs de papiers recyclables (Revipap) à qui il commercialisera le papier de bureau collecté par sa nouvelle entité.

Lancé en début d'année, Recygo profite de son réseau de postiers pour commercialiser aux PME un service d'enlèvement de papier. Moins de 40 % de ce gisement de papier très diffus était jusqu'ici capté, les professionnels de la collecte s'étaient surtout investis dans les sources concentrées des grandes entreprises comme les banques ou les zones très productrices, tel le quartier de la Défense.

3.000 tonnes collectées

Grâce à son maillage dans les territoires, La Poste revendique avoir convaincu 600 premiers clients « externes », soit l'équivalent de 10.000 salariés. Quelque 3.000 tonnes de papier ont été collectées en quelques mois. Ces premiers résultats convainquent Nicolas Routier d'étendre le service à d'autres matériaux. « Nous allons le tester sur les cartouches d'impression, car seuls 20 % des produits sont recyclés. Nous pensons aussi aux vêtements professionnels, au petit matériel électrique ou aux batteries », indique Nicolas Routier. « Nous réaliserons 1 million d'euros de chiffre d'affaires sur le papier cette année, mais, à terme, le développement de cette activité pourrait générer quelques dizaines de millions d'euros. Cela reste anecdotique à l'échelle de La Poste, mais nous plantons de petites graines. » Avec 5 % de baisse annuelle de son activité traditionnelle, le groupe a à coeur de montrer qu'il cherche par tous les moyens de nouvelles tâches à confier à ses facteurs.

Recygo et Revipap vont affiner dans les mois à venir les conditions de vente du papier. Le prix de vente évoluera entre un plancher permettant au premier de couvrir ses coûts de collecte et un plafond sécurisant les papetiers contre les fortes hausses que connaissent parfois les cours internationaux. La Poste attend de cette activité des marges conformes aux 5-6 % de son métier postal. Si ce circuit de recyclage se passe des aides de l'éco-organisme Ecofolio, il bénéficie malgré tout des subventions au travail en réinsertion. Le groupe devra néanmoins composer sur ce nouveau marché émergent avec d'autres acteurs comme Veolia, qui s'est allié au collecteur Elise.

M. Q., Les Echos Publié le 30 octobre 2012

Source : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/

Nb : Vers une reconversion du facteur en chiffonnier écolo ?!

Voir les commentaires

La voix des cadres n°3: et maintenant M. Le Président?

30 Octobre 2012, 10:12am

Publié par FOcom Poste 06

Voir les commentaires

INFO : Le Crédit Foncier se déleste de 95.000 prêts à taux zéro de La Banque Postale…

30 Octobre 2012, 10:05am

Publié par FOcom Poste 06

Désireux de réduire son bilan, le Crédit Foncier a transféré à La Banque Postale plus d'un milliard d'euros d'encours de prêts à taux zéro (PTZ) qu'il portait pour lui jusqu'à présent, selon un communiqué commun publié hier. Dans le détail, il s'agit de 95.000 PTZ qui avaient été accordés par les services financiers de La Poste (jusqu'en 2006) puis par La Banque Postale (après 2006). 95 % de ce portefeuille, organisé sous la forme d'un fonds commun de titrisation (FCT), est désormais détenu par la filiale bancaire de La Poste. Fin 2011, le Crédit Foncier avait opéré un virage stratégique afin de se recentrer sur le crédit immobilier et indiqué que son objectif était de ramener la taille de son bilan, à l'horizon 2016, de 130 milliards d'euros à un peu moins de 120 milliards.

Source : Les Echos Publié le 30/10/2012

Voir les commentaires

Lu pour vous : La Poste corrige (rapidement) une fuite de données…

28 Octobre 2012, 10:17am

Publié par FOcom Poste 06

Une fuite de données clients colmatée très rapidement par les équipes de La Poste. Le moins que l'on puisse dire est que l'équipe sécurité informatique de La Poste sait répondre, vite et bien, aux alertes du protocole d'alerte de ZATAZ.COM. C'est d'autant plus en leur honneur que la dernière alerte en date, concernant La Poste, a été envoyée dimanche derniers. Autant dire que la rapidité des actions entreprises, de surcroit un dimanche, démontrent la forte volonté du Groupe La Poste à protéger les données de ses clients.

La faille constatée par ZATAZ.COM permettait d'accéder aux factures des utilisateurs de la boutique Pro de La Poste. Dans les données accessibles : identités des clients, numéros de facture, adresses postales, ... Heureusement, aucune donnée bancaire n'était disponible.

Dans un premier temps, quelques minutes après l'alerte ZATAZ.COM, une gestion de crise a été mise en place. Le Cert La Poste a décidé, en début d’après-midi de dimanche 21 octobre, de fermer le site afin de couper la fuite. Cette dernière était accessible à n'importe qui possédant un navigateur et une connexion web. Il suffisait de posséder un lien renvoyant sur une facture. Ensuite, sans être obligatoirement client, donc de posséder login et mot de passe, de changer le numéro de la facture pour lire le contenu d'autres documents. Bref, accéder aux comptes clients professionnels sur le site web marchand professionnel aurait pu être néfaste dans les mains d'un escroc qui aurait pu avoir accès à une série de répertoire contenant l’historique des factures clients et les avoirs. Ces informations étant stockées sous format pdf, elles étaient immédiatement lisibles et pouvaient potentiellement être utilisées pour disposer d’information sur les clients professionnels, leurs commandes, l’historique de leur compte client.

A la connaissance de ZATAZ.COM, aucun escroc du web n'a eu accès à ces données. Le site a été redémarré à 19H, testé jusqu’à 20H30 et remis en ligne. Moins de 12 heures après l'alerte de ZATAZ.COM, les corrections étaient effectives.

Source : http://www.zataz.com/news/22481/fuite--donnees--clients.html Publié le 28-10-2012

Nb : tout n’est pas négatif à La Poste... à noter que la direction est rarement aussi réactive lorsque le personnel est concerné...

Voir les commentaires

INFO: Rennes - La Poste oublie de payer ses salariés…

28 Octobre 2012, 10:07am

Publié par FOcom Poste 06

Pendant une semaine, des employés du centre financier de La Poste, à Rennes, sont restés sans salaire. Erreurs humaines et bugs informatiques se multiplient, d'après le syndicat Sud. Y compris sur les comptes des usagers.

Les cordonniers sont les plus mal chaussés, d'après l'adage. Les banquiers, eux, pourraient bien être les plus mal payés. Ceux de La Banque postale, en tous les cas. Suite à un dysfonctionnement informatique, une dizaine de salariés du centre financier de Rennes ont eu la désagréable surprise de se voir sucrer leur salaire d’octobre. « Les paies tombent habituellement le 20 de chaque mois, explique Béatrice Gefflot, l’une des postières pénalisées. Mais nous n’avons rien vu venir la semaine dernière. »

double peine

« L’oubli » est dû à une erreur humaine, selon la direction de La Poste. Un cadre du service paie aurait fait une fausse manipulation en rentrant les salaires de certains personnels des services Clientèle et Développement dans le système informatique. Effaçant, du même coup, les rétributions de ces derniers. « La situation a été régularisée la nuit dernière », promet-on au service communication de La Poste.

« Ce n’est pas du tout régularisé, s’agace Béatrice Gefflot. Ils nous ont versé un acompte équivalent soit disant à un salaire brut. Non seulement la somme -1550 €- ne correspond pas à ce qu’elle devrait être en brut, mais en plus ils veulent prélever les charges sur le prochain salaire. » Une double pénalité, selon l’employée : « Nous sommes comme tout le monde. Nos vies, avec nos prélèvements et virements mensuels, s’organisent autour de la date de versement de nos salaires. Ce mois-ci, ça a été compliqué. Et le mois prochain, on va nous retirer encore de l’argent, alors qu’on aura nos impôts à payer. » Les salariés s'inquiètent aussi de ne jamais recevoir de fiche de paie pour le mois d'octobre.

négligences et bugs

Pour les syndicats, ce « fiasco » était pourtant amplement réparable différemment : « On sait que, techniquement, il était possible de faire un versement en net dans la demie journée où le problème a été signalé, affirme Yann Brault, de Sud PTT. Nous sommes une banque quand même ! » Pourquoi ce différé ? « La réorganisation des services entraîne des négligences en tout genre dans la communication de l’information à La Poste », poursuit le syndicaliste. Depuis quelques années, la gestion des paies a été « centralisée » par métiers dans des centres de service. Ceux dont dépendent les 16 000 postiers des 23 centres financiers de l’hexagone sont regroupés entre Dijon et Montpellier. « Il est impossible de les joindre par téléphone ou par tout autre moyen ! », précise-t-on à Sud.

Mais selon le syndicat, le hic est bien plus grand : « Les bugs informatiques sont de plus en plus fréquents dans nos systèmes. Trop perçus ou prélèvements incohérents, il n’est pas rare que nos clients eux-mêmes en soient victimes. » Dans ces cas-là, les dysfonctionnements sont généralement corrigés rapidement.

Source : http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2012/10/26/

Voir les commentaires

INFO locale : Reprise du travail des facteurs de Roquebrune-Cap-Martin et d'Antibes…

28 Octobre 2012, 09:57am

Publié par FOcom Poste 06

La distribution du courrier a repris ce 26 octobre à Roquebrune-Cap-Martin et Antibes. Tout le courrier en souffrance devrait être distribué d'ici le lundi 29 octobre.

Le personnel de Roquebrune-Cap-Martin a mis fin à la grève après avoir obtenu par écrit de la direction l'assurance de ne pas délocaliser le centre de distribution du courrier à Menton.

A Antibes, les salariés ont repris le travail après que le conseil de discipline de La Poste ait décidé de diminuer la sanction d'un agent du groupe. Les grévistes dénonçaient également le manque de personnel et demandaient la requalification d'emplois CDD en CDI. Deux points sur lesquels ils n'ont pas obtenu satisfaction.

http://cote-d-azur.france3.fr/2012/10/26/reprise-du-travail-des-facteurs-de-roquebrune-cap-martin-et-d-antibes-131001.html

Voir les commentaires

INFO: Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement....

28 Octobre 2012, 09:49am

Publié par FOcom Poste 06

COMMUNIQUE DE LA CONFEDERATION FO EN DATE DU JEUDI 25 OCTOBRE 2012 relatif au soutien que Force Ouvrière apportera aux salariés espagnols, grecs et portugais, lors d’une journée d’action, le 14 novembre prochain…

« Dans la logique des positions qu’elle défend de manière régulière, FORCE OUVRIERE entend marquer sa solidarité avec les syndicats et travailleurs espagnols, grecs et portugais qui seront dans l’action le 14 novembre 2012.

A cette occasion, FORCE OUVRIERE rappelle son opposition au TSCG – question qui ne peut être évacuée – et au rôle économiquement et socialement destructeur de la Troïka.

C’est en combattant les politiques économiques d’austérité et de remise en cause des droits sociaux qu’une sortie de crise est possible : elle suppose une rupture dans les modalités de la construction européenne et leur impact dans chacun des pays où le dumping fiscal et social tient lieu de modèle de compétitivité.

En France, FORCE OUVRIERE rappelle son opposition à ce que d’aucuns appellent un « choc de compétitivité » et la nécessité de préserver les droits sociaux et les services publics républicains, ainsi que l’urgence de l’augmentation du pouvoir d’achat des salaires.

N’entendant pas rendre moins dures ses positions, c’est sur ses bases que FORCE OUVRIERE soutiendra les salariés espagnols, grecs et portugais sous des formes diverses en fonction du contexte local. C’est dans cet esprit que FORCE OUVRIERE enverra un observateur à la réunion, demain, des syndicats. Ce qui conçoit bien s’énonce clairement.

Enfin FORCE OUVRIERE annonce qu’elle tiendra un meeting national à Paris, début 2013, pour défendre et représenter les droits et intérêts des travailleurs actifs, chômeurs et retraités. »

Voir les commentaires

INFO : REP 2012 (TAG-LA)

28 Octobre 2012, 09:37am

Publié par FOcom Poste 06

Volume en baisse, critères en hausse !

Moins 400, c'est le bilan de la promo REP par rapport à 2011. Le nombre des heureux élus n'était déjà pas trop élevé mais là, on frise le ridicule :

> REP fonctionnaire : 1151

vers APN1 : 2

vers APN2 : 236

vers ATG1 : 211

vers ATG2 : 118

vers ATGS : 265

vers CAPRO : 104

vers CA1 : 67

vers CA2 : 61

vers CS : 87

> Liste d'aptitude agents reclassés : 112

> Promo salariés : 438

Manifestement la Poste n'a pas entendu, dans les ateliers "Grand Dialogue", l'aspiration des agents à plus de reconnaissance, en particulier, via la promotion !!

Puisqu'on parle de Grand Dialogue, là aussi, nos dirigeants en ont une conception toute particulière puisque, arbitrairement, un nouveau critère a été ajouté aux 3 précédents (assez bonne, très bonne, excellente candidature).

Dorénavant, il vaudrait mieux que votre candidature soit d'un niveau "exceptionnel" pour pouvoir prétendre à la promo !

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>