Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
FOcom Poste 06

La Poste: bénéfice net stable en 2012 à 479 millions d’euros

28 Février 2013, 10:27am

Publié par FOcom Poste 06

1 la-posteLa Poste a enregistré en 2012 un bénéfice net stable à 479 millions d’euros (+0,2% sur un an), l’année ayant une nouvelle fois été marquée par la baisse des volumes de courrier échangés (-5,9%), selon le document financier obtenu jeudi par l’AFP.

Le chiffre d’affaires pour l’exercice écoulé s’est établi à 21,6 milliards d’euros, en progression de 1,5% sur un an.

Source Libération & AFP  publié le 28/02/2013

Nb : Merci qui !!!

Voir les commentaires

INFO : La grève s'étend au secteur grassois…

28 Février 2013, 10:21am

Publié par FOcom Poste 06

Après Le Cannet, où les postiers (...) sont en grève depuis 22 jours et Cannes, où des perturbations sont perceptibles depuis une semaine, le mouvement pourrait s’étendre à Mouans-Sartoux dès ce matin, puis au secteur de Grasse prochainement.

La CGT, en effet, a déposé un préavis de grève, effectif à partir de mardi prochain. Les représentants de ce syndicat ont entamé une action afin de protester contre leurs conditions de travail.

Notamment, ils se plaignent de jours de repos perdus, réclament l’embauche de CDI et de CDD, une prime de vie chère de 120 euros par mois, etc...

Concernant Grasse, aucune négociation n’a eu lieu à ce jour mais une réunion est prévue avec la direction pour la fin de cette semaine, ou le début de la semaine prochaine, nous confiait hier Michaël Micoud, porte-parole de la CGT.

Source : Nice Matin publié le 27/02/2013

Voir les commentaires

Le 5 mars : Les postiers aussi sont concernés !

28 Février 2013, 10:02am

Publié par FOcom Poste 06

L'accord (ANI) entre le MEDEF et la CFDT, CGC et CFTC menace le droit du travail. Il accroit la flexibilité, aggrave la précarité et n'apporte, en contrepartie, aucune sécurité aux salariés.Le 5 mars disons Non ! à la flexibilité et à la précarisation de l’emploi

Il permet aux employeurs de déroger au droit du travail dans la plupart des domaines (rémunération, durée et organisation du travail, temps partiel imposé, mobilités forcées,…). Il facilite les licenciements et facilite la remise en cause des acquis jusqu'alors garantis par des accords ou par la loi.

Cet accord, s'il était inscrit dans la loi aurait aussi des conséquences à La Poste au moment où la convention collective (largement supérieure au code du travail) est « renégociée ». On imagine aisément les patrons du secteur de la distribution utiliser toutes les possibilités offertes par la nouvelle loi si elle était adoptée…

Le 5 mars, nous manifesterons pour demander aux députés de ne pas intégrer dans la loi cet accord minoritaire destructeur...

Ensemble défendons le droit au travail…

 [Télécharger] ou cliquez sur l’image

le_5_mars_dit_non_rouge1.jpg

Voir les commentaires

Le 5 mars: Quand on est contre l’austérité, on est contre l’accord du 11 janvier et sa transposition

28 Février 2013, 09:51am

Publié par FOcom Poste 06

    Mailly4L'éditorial de Jean-Claude Mailly, Secrétaire général de Force Ouvrière, daté du mercredi 27 février 2013

Nous poursuivons nos rencontres avec les groupes parlementaires concernant l’ANI du 11 janvier et sa transposition législative. Nous avons ainsi développé nos positions devant les groupes PS, UMP et UDI de l’Assemblée nationale, RDSE du Sénat, et nous le ferons prochainement devant les groupes PS et EELV de cette dernière assemblée.

Autant il appartient aux élus de la nation de voter les lois (ce n’est pas du ressort des interlocuteurs sociaux), autant il est indispensable qu’ils le fassent en toute connaissance de cause, c’est-à-dire en ayant entendu toutes les positions des uns et des autres.

Même si l’esprit général du texte (flexibilité maintenant, droits dits nouveaux aléatoires ou tardifs) n’a pas été modifié dans l’avant-projet de loi, ce dernier modifie l’accord sur quelques points. Le plus significatif concerne la complémentaire santé puisque l’avant-projet de loi rétablit la clause de désignation dans les négociations de branches, clause que l’accord avait supprimée.
Rappelons que la clause de désignation permet, au niveau national, d’assurer des couvertures solidaires et mutualisées, ainsi que de l’action sociale et de la prévention. Il n’est pas anodin que certains gros assureurs protestent contre ce rétablissement.

Nous allons donc continuer sur notre ligne «non à l’accord et à sa transposition». Les manifestations du 5 mars, veille de la présentation du projet de loi en Conseil des ministres, contribueront à accroître la pression.

Il n’est pas anodin non plus (pour ne prendre que ces deux exemples récents) que la Commission européenne et l’agence de notation Standard & Poor’s se félicitent de cet accord dont elles considèrent, pour la première, qu’il s’inscrit dans la volonté de réduire les déficits et de flexibiliser le marché du travail, et, pour la seconde, de rassurer les marchés financiers!

Comme nous l’expliquions la semaine dernière, c’est bien un accord d’accompagnement d’une politique globale de rigueur ou d’austérité. Rigueur ou austérité qui se traduisent notamment par une croissance nulle, une augmentation du chômage et des inégalités.
À ceux (non FO) qui douteraient de l’effet néfaste de l’austérité, nous leur conseillons d’aller interroger les Espagnols, les Grecs et les Portugais.

Quand on est contre l’austérité, on est contre l’accord du 11 janvier et sa transposition…

Voir les commentaires

INFO : LOGNES PIC - Tract de l’intersyndicale CFDT CGT FO SUD

27 Février 2013, 09:35am

Publié par FOcom Poste 06

A Lognes le 22.02.2013

On ne lâche rien !

Après deux jours d’une grève exemplaire, avec 66% de grévistes le 1er jour et 45% le deuxième, les grévistes réunis en AG le jeudi 21 février à 17h ont décidé avec 11 voix pour la reconduite du mouvement et 69 pour la suspension de suspendre la grève commencée mercredi matin.

Pendant ces deux jours les grévistes étaient tous présents lors des actions et A.G.

1er jour : les cadres au boulot

Nous étions 120 le premier jour, nous avions prévu d’aller à la DOTC de Champs sur Marne mais comme la directrice départementale était sur la PIC où elle remplaçait probablement les grévistes avec ses collègues cadres sup. Nous avons demandé à être reçus sur place. Rien de concret n’est ressorti lors de cette audience. La grève a donc été reconduite par L’A.G. des grévistes à l'unanimité moins 6 abstentions.

2ème jour les grandes manœuvres.

Le 2ème jour de grève, avec 45% de grévistes et une belle mobilisation, malgré la tentative de la direction locale de diviser l’intersyndicale en faisant de façon douteuse des propositions à une O.S. le mouvement est resté solide ! Cette manipulation a été dénoncée en A.G. par l’O.S. contactée ce qui a permis de mobiliser d’avantage. Nous étions tout de même 80 rassemblés malgré ces basses manipulations!

L'action suivante de la journée fut un rassemblement devant la direction de Champs sur Marne. Contrairement à la veille, personne ne nous attendait même pas une petite voiture de police. Nos directeurs étaient aux abonnés absents et malgré notre slogan « 3 personnes pour faire l'café chez vous! C’est 10 personnes pour travailler chez nous! » nous n'avons pas été reçus en audience.

En fin d'après midi nous sommes retournés sur la PIC à Lognes pour organiser une AG. Et la police est enfin arrivée à Champs pour nous voir partir.

C’est lors de cette A.G. que nous avons décidé de suspendre le conflit. Pour nous il était décidé dès le début de mener un conflit majoritaire, mais surtout de gérer notre conflit sur plusieurs étapes. La première étant celle du CHSCT prévu le 22.02.13.

Nous avons décidé de tenir cette décision confidentielle dans l’attente d’une audience locale prévue à 19h et du CHSCT prévu le lendemain 9h30.

Nous avons donc été reçus en audience par la direction locale à 19h. Rien n'a bougé sur nos revendications. La direction locale nous a lâchés sans conditions de reprises du boulot et sans lien avec une signature de l'accord réorg. Une 20aine de promo sur la PIC en 2013, un doublement du budget qualité vie au travail (20 000 à 40 000 euros) et une prime exceptionnelle de 300 euros pour tout le personnel en plus des mesures indemnitaires liées à la réorg.

3ème jour on continue.

A 9h30, les irréductibles étaient présents sur la PIC pour l’ouverture du CHSCT. Cela nous a permis de faire modifier le compte rendu d’audience de la veille où la direction conditionnait ses propositions à un protocole de sortie de conflit contrairement aux engagements de la veille. C’est dire la confiance qu’on doit avoir dans le dialogue avec cette direction !

Une fois ces modifications intégrées et précisant que ces propositions n’étaient liées à aucune signature, nous avons envoyé la levée du préavis à 12h30.

Nous ne sommes pas dupes, au lieu de négocier sur l’emploi et les conditions de travail, la direction préfère lâcher un peu de fric pour avoir la paix sociale. Si elle pense nous acheter elle se trompe !!!

Notre décision de suspension elle s’inscrit dans le cadre d’une continuité du conflit. La prochaine étape pour nous sera le 14 mars date du comité technique.

Ce conflit exemplaire n’a pas permis d’obtenir satisfaction sur nos revendications. Mais il a permis de démontrer une forte mobilisation, engrangeant des résultats pour tous, grévistes et non grévistes ! Demain, en se rassemblant tous, il n’y a pas de raisons de ne pas atteindre nos objectifs !

Nous ne lâcherons rien tant que la direction ne lèvera pas son blocage sur l’emploi, les pauses et les régimes de travail !

Voir les commentaires

INFO: Nantes - Grève aux guichets de la Poste hier...

27 Février 2013, 09:16am

Publié par FOcom Poste 06

Ce sont les équipes mobiles, les agents rouleurs de la Poste qui ont fait grève mardi en Loire-Atlantique et Vendée. « Notre métier, c’est de passer d’un guichet à un autre. Moi, je travaille dans tous les bureaux de Nantes, indique Didier Léon, délégué CGT. La Poste veut réformer notre métier et réduire notre périmètre d’intervention. » On pourrait imaginer qu’un tel projet contente les postiers et bien non. « On veut casser notre métier. Moi, j’aime changer de bureaux, de collègues tout le temps », affirme le délégué. Réduire le périmètre des rouleurs, c’est aussi réduire les indemnités de transport qui leur sont versées. « La Poste fera des économies. » Ils étaient une trentaine rassemblés aujourd’hui, place Bretagne à Nantes. Ils sont 57 rouleurs en Loire-Atlantique et Vendée…

Source : Ouest-France

 

Voir les commentaires

BRH : Accord sur la qualité au travail à la Poste

27 Février 2013, 08:54am

Publié par FOcom Poste 06

Un accord sur la qualité de vie au travail à La Poste a été signé le 22 janvier 2013 avec les organisations syndicales FO, CFDT, CGC / UNSA, CFTC. Cet accord engage toute La Poste…

Vous pouvez télécharger ici le BRH...

 

Voir les commentaires

INFO : La Poste en grève jeudi dans Ploërmel communauté…

27 Février 2013, 08:51am

Publié par FOcom Poste 06

Social lundi 25 février 2013

 

cac La distribution du courrier risque d’être fortement perturbée dans les communes de Ploërmel communauté jeudi. Les syndicats Sud PTT et FO-Com ont déposé un préavis de grève de 24 heures pour jeudi. Ce préavis concerne le bureau de distribution du courrier de Ploërmel desservant les communes d’Augan, Campénéac, Gourhel, Guillac, Loyat, Monterrein, Montertelot, Ploërmel, Quily et Taupont.

Les postiers veulent ainsi dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. « Il y a un manque de remplaçants. Les personnes en arrêts maladie ne sont plus remplacées, du coup, certaines tournées ne sont pas effectuées un jour et le lendemain, le facteur se retrouve avec une double tournée », explique un agent de Ploërmel exprimant le raz le bol de ses collègues. « Ca fait des mois que ça dure ! » Dans un communiqué, Sud PTT et FO-Com dénoncent également « un recul des missions de service public avec des tournées non assurées » et« une absence de dialogue avec la direction ».

Source : http://www.ouest-france.fr/

Nb : Des revendications avec un air de déjà vu un peu partout en France !

Voir les commentaires

INFO : Société les nouveaux relais de campagne Bourdonnay - y’a marqué La Poste chez le boulanger !

27 Février 2013, 08:49am

Publié par FOcom Poste 06

« Un maillage toujours plus adapté aux utilisateurs. » Après avoir fermé ses petits bureaux, La Poste fait distribuer ses colis par les livreurs de pain. Exemple à Bourdonnay, relais itinérant pionnier en France.

Depuis janvier, la boulangerie Krebs livre et réceptionne des colis lors de la tournée de pain. « Un complément du passage du facteur », (Sic !) souligne ces pionniers du genre en Lorraine.

Chez les Krebs à Bourdonnay, l’expression magasin général n’a jamais aussi bien convenu. Boulangers/pâtissiers/épiciers depuis vingt ans dans cette bourgade du Saulnois, les voilà postiers ! « Attention, corrige Bernard. Nous ne remplaçons pas le facteur, nous ne sommes qu’un relais. »

Oui mais d’une envergure supérieure aux traditionnels points Poste. Car Bernard et Giselle assument un véritable rôle de facteur. « J’ai demandé la casquette », s’amuse Bernard. Non seulement ils réceptionnent courriers et colis lorsque le facteur titulaire du village trouve porte close, mais en plus, ils le redistribuent le lendemain lors des tournées de pain. « L’avantage est considérable, estime Bernard. C’est un service postal de proximité inédit. »

Nouvelle politique

Après avoir fermé ses petits bureaux, la Poste renoue avec l’idée d’un maillage resserré (Sic !). En tant que service public, L’entreprise dit « n’avoir jamais renoncé à la proximité, en conservant l ’objectif d’ un bureau à moins de vingt minutes de n’importe quel village en France. » Il n’empêche, les restrictions budgétaires des dernières années (30 000 suppressions de postes depuis 2006, pour un effectif actuel de 240 000 salariés) n’ont pas aidé à attendre ce résultat. Du coup, les relais itinérants semblent être un moyen idéal pour désengorger les gros bureaux saturés et servir les usagers au plus proche du terrain. 

Flexibilité horaire, connaissance du territoire : le magasin des Krebs avait tout pour séduire La Poste. « Nous avons ouvert fin janvier, nous sommes le deuxième relais poste itinérant de France, vante Bernard. Les premiers retours sont très positifs. » Se faire livrer un colis le dimanche matin par exemple. Ou encore, permettre aux anciens des villages de poster leur courrier sans aller jusqu’à Dieuze, la ville la plus proche, à 15 km. « Les gens nous remercient, glisse Giselle. Les personnes âgées sortent rarement dehors. Les anciens font le pied de grue devant leur porte… Ils nous attendent. »

Concrètement, la tournée des Krebs se déroule avec trois camions, chacun conduit par des salariés du magasin. Ils distribuent le courrier et le pain dans trois secteurs : Fribourg, Bourdonnay et Bourgaltroff. « On fait une dizaine de villages des alentours, précise Giselle. Nous arrivons entre 8h et 13h, selon les arrêts. Chaque rue est visitée. Un coup de klaxon et tous les habitants savent qu’on est là ! » Le boulanger qui sonne et qui amène les colis, une alternative bien plus séduisante que les longues files d’attente au bureau de poste de Dieuze.

En plus d’assumer un relais itinérant, les Krebs tiennent aussi un relais fixe, en plein milieu de leur boulangerie. Ils font boîte aux lettres, vendent des cartons pour les colis, des timbres… « Tout sauf le retrait d’argent, décrit Bernard. Depuis que nous sommes de l’autre côté du comptoir, nous sommes impressionnés par le nombre de colis qui transitent. J’ai un client qui me poste régulièrement des cannes à pêche. Il en vend partout en France ! » Les Krebs touchent un « complément de salaire » pour leur nouvelle activité. Fier comme tout, Bernard insiste quand même : « C’est en faisant mes chocolats que je me sens dans mon univers. »

Hubert GAMELON.

Source : Le Républicain Lorrain Publié le 27/02/2013

Nb : un relais qui livre, assure la collecte à domicile, l’imagination dans le bricolage ne semble pas avoir de limite !

Voir les commentaires

Pour les Futurs Retraités: CSRHS = ex GIP SEDEP…

23 Février 2013, 09:58am

Publié par FOcom Poste 06

Conformément à l'arrêté du 21 août 2012 du Ministère du redressement productif, le GIP SEDEP a été dissout au 31  décembre 2012.

Cette dissolution entraîne la création de deux services distincts et le rattachement des personnels respectivement à La Poste et à France Télécom.

Les retraités qui ont effectué tout ou partie de leurs services à La Poste pourront contacter, à partir du 1er janvier 2013, le Centre de Services Ressources Humaines Spécialisées (CSRHS) de La Poste qui reste localisé à LANNION à l'adresse suivante :

La Poste - CSRHS
Avenue de la Résistance

CS 20744

22307 LANNION CEDEX

Tél: 08.10.40.14.06 ou 0810.401 .416

Le site internet contenant des informations réglementaires et permettant de contacter le CSRHS était à disposition des postiers retraités aux adresses suivantes : http://www.csrhs-lannion.fr/ et www.sedep-lannion.org

Vous pouvez aussi vous tourner vers votre service RH de proximité.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>