Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

Rémunération : Politique salariale à La Poste

14 Avril 2021, 17:30pm

Publié par FOcom Poste 06

Un mille feuilles de plus en plus opaque…

La politique de rémunération reste un outil privilégié pour motiver et fidéliser les salariés d’une entreprise : c’est le discours de l’entreprise.

Pour FO, une politique salariale digne de ce nom doit donner du sens au travail, récompenser l’engagement et reconnaître les compétences mises au service de l’entreprise. Du sens, de la reconnaissance ? Qu’en est-il à La Poste ?

Travailler plus pour gagner plus… ou moins ?

Les managers sont confrontés à une équation de plus en plus complexe : l’obsession comptable de toujours « dépenser moins » a pris le pas sur le « savoir investir » et le « donner du sens ». Tout le personnel en fait les frais.

Ainsi, depuis plusieurs années, les principes qui définissent notre politique salariale ont perverti un système désormais opaque qui rend possible des revalorisations salariales inférieures à l’inflation malgré une surperformance et des objectifs atteints !

Ce type d’exemple n’est pas un cas isolé et beaucoup en font les frais. Car les « garde-fous » réglementaires sont systématiquement supprimés par la DRH dont la doctrine est un monde avec le moins de règles possibles, sans repères…

Le repère ce serait « l’ancien monde », la modernité ce serait l’absence de règles, de recours, le fait du prince en quelque sorte.

Ce phénomène est accentué par une volonté affichée de donner beaucoup à quelques-uns et à gérer la disette pour le plus grand nombre (qui fait pourtant tourner la boutique).

Ainsi les écarts se creusent tant au niveau des rémunérations fixes que variables. Cette politique des « premiers de la classe » dévalorise les « premiers de corvée ». Elle est clivante et assumée. Elle pose question.

Alors revenons ensemble sur ce mille feuilles que constitue la politique salariale de La Poste et tentons de comprendre si nos salaires sont simplement le résultat d’une conjoncture défavorable ou bien d’une politique parfaitement réfléchie.


Lire le tract : [Rémunération : Politique salariale à La Poste]

Voir les commentaires

Campagne de vaccination anti-COVID

14 Avril 2021, 09:07am

Publié par FOcom Poste 06

Les Services de Santé au Travail (SST) de La Poste vont procéder à la vaccination anti-COVID des postier(e)s de plus de 55 ans.

En conformité avec les dernières décisions gouvernementales, les médecins de prévention de La Poste pourront effectuer des vaccinations avec les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson. Ces vaccinations se dérouleront dans les locaux des SST sur la base du volontariat des postier(e)s et des médecins.

Cette campagne démarrera la semaine 16 (débutant lundi 19 avril) en fonction de la disponibilité des doses et de l’organisation des prises de rendez-vous.

FO revendique que le temps nécessaire pour être vacciné soit compris dans le temps de travail des postier(e)s volontaires.

 

Voir les commentaires

Création de la branche Grand Public / Numérique : impact sur la DISFE/DSIBR

14 Avril 2021, 08:30am

Publié par FOcom Poste 06

La création de la nouvelle branche Grand Public / Numérique s’inscrit dans le plan stratégique « La Poste 2030 », annoncé le 25 février 2021.

FO s’insurge de découvrir brutalement l’impact de cette décision dans le plan stratégique qui va conduire à la séparation des activités Réseau des activités bancaires. A seulement 3 mois de sa mise en place, FO s’inquiète de cette découpe importante de la DISFE/DSIBR. Plus de 180 agents, principalement de Nantes et Rennes devraient y être rattachés.

Il y a 10 ans, ils ont pourtant été bien échaudés en faisant le chemin inverse lors du rapprochement de la DISF et de la DSIE. Une expertise avait d’ailleurs pointé du doigt des dysfonctionnements graves de La Poste dans cette réorganisation.

FO ne pourra être qu’extrêmement vigilante et exigera des garanties pour le personnel concerné. Le dialogue social, doit être mené de façon loyale, et non dans la précipitation, intégrant des garanties transparentes et solides pour les agents. Des études d’impacts sérieuses doivent être réalisées. Il est inenvisageable de migrer les agents au 1er juillet dans ces conditions, sans faire peser de gros risques sur leur santé et leur avenir.

Lire notre [déclaration préalable lors d’une CDSP à la DSIFE du 9 avril 2021]

Voir les commentaires

Nouvelles grilles indiciaires: Après l’arlésienne, la bande à Bonnot !

12 Avril 2021, 18:33pm

Publié par FOcom Poste 06

Les décrets prérédigés par La Poste dès l’ouverture de la signature de l’accord, le 3 octobre 2018, ont été publiés au journal officiel le 10 avril 2021. 2 ans 5 mois et 7 jours pour des textes qui ne sont même pas passés en Conseil supérieur de la Fonction publique d’État car ils ne concernent que La Poste ! Pendant ce temps là des milliers de fonctionnaires sont partis à la retraite !

Mais à la lecture, il a fallu constater que le gouvernement avait modifié le contenu de l’accord et pas à la marge !

Un véritable Hold-up !

Alors que, malgré l’accord, nos grilles restent souvent inférieures aux équivalents des 3 fonctions publiques (Etat, territoriale, hospitalière) et que cela ne concernera que quelques dizaines de milliers de fonctionnaires, c’est encore trop pour le premier ministre ou du moins les têtes pensantes qui ont présenté les textes à sa signature. Certes la plupart de nos collègues s’y retrouveront. Mais les exceptions sont notables.

Grilles de reclassification : indice brut (indice net)

  • 2.3 : 665(555) au lieu de 672(560) soit -5 points sur les 15 points net promis dans l’accord. L’équivalent est à 707(587) dans les 3 fonctions publiques
  • 3.3 : 865(707) au lieu de 872(712) soit -5 points sur les 15 points net promis dans l’accord. L’équivalent (attaché principal) est à 966(783)
  • CS : L’échelon 1015 y est bien, mais les 3 derniers échelons devaient être réduit à 2 ans pour permettre de ne pas allonger la carrière en créant un nouvel échelon d’une durée de 3 ans. La réduction à 2 ans a disparu dans la bataille. Les corps de fonctionnaires à recrutement bac+5 finissent HE A3(972 net) ou HE B3(1067 net) (sauf pour les grands corps de l’Etat).
  • Emplois supérieurs : Là c’est plus simple on a tout effacé. Il n’y a rien !

Grilles de reclassement

Des points grapillés dans certaines  grilles. Par exemple -2 points nets pour les chefs de travaux de service automobile et contrôleurs divisionnaires. Pourquoi ce pinaillage ?

Au total, c’est la fin de la catégorie B, c’est la fin de la catégorie A niveau licence et de la catégorie A niveau BAC+5 qui sont volées au coin d’un bois, alors que ce sont les catégories les plus maltraitées par rapport aux 3 fonctions publiques.

Le pire, c’est qu’alors que nous appelions sans cesse les services ministériels pour savoir pourquoi les textes ne sortaient pas, on nous répondait que ça allait être fait mais jamais on ne nous a dit qu’il y aurait un coup de rabot ou plutôt de hache ! C’est une véritable trahison !

Nous n’allons pas nous laisser faire. Dès cette semaine, nous demanderons une audience à la La Poste et une autre au cabinet du Premier Ministre.

Un accord est un accord. FO continuera de mettre la pression jusqu’au bout ! Mais le temps presse.

Voir les commentaires

Activité partielle et vacances scolaires : stop aux notes contradictoires !

9 Avril 2021, 17:39pm

Publié par FOcom Poste 06

Nous sommes intervenus ce jour pour dénoncer la note DRH Groupe du 8 avril concernant l’activité partielle. Le communiqué du ministère du travail concernant l’activité partielle précise « si le salarié ne peut pas décaler ses congés, qu’il ne dispose pas de mode de garde et qu’il est dans l’incapacité de télétravailler alors, il pourra être placé en activité partielle ».

La Note RH de La Poste ne respecte pas ce qui est cadré par les pouvoirs publics.

Nos demandes :

  • Le retrait de cette note
  • Les congés ne doivent pas être imposés
  • Reconnaître que le télétravail n’est pas toujours compatible avec la garde d’enfants (enfants en bas âge, école en visio à domicile, bruit…)
  • Stopper les notes contradictoires qui mettent à mal bon nombre de managers

Nous demandons que La Poste respecte les règles, et son personnel (agents et managers). L’activité partielle est possible pour les personnels ne pouvant télétravailler et devant garder leurs enfants .

Aucun postier, postière ne doit rester sur le bord du chemin, sans solution. Pas de retenues sur salaire ! FO Com va comme à son habitude défendre les postiers. Cette note doit être abrogée!

 

Voir les commentaires

Du guichet à la gondole : quels services pour demain à la Poste ?

8 Avril 2021, 16:40pm

Publié par FOcom Poste 06

La Poste affiche un objectif de diminution des charges de son réseau se traduisant par la transformation d’un nombre important de ses bureaux de poste en « postes relais » ou « la Poste agence communale ».

Elle présente toujours ces transformations comme un avantage pour ses usagers, en assurant que ces derniers retrouvent les services essentiels de la Poste sur des horaires élargis. Or elle fait tout pour diminuer l’amplitude d’ouverture de ses bureaux avant transformation. Nous avons donc fait un tour d’horizon auprès de différents partenaires « la Poste relais » en province et des services proposés…

D’abord, il faut reconnaître que la Poste ne se soucie guère du type de commerces qui veulent bien être partenaires. Nous retrouvons en vrac : Franprix, Intermarché, Carrefour, Monoprix, Vival Casino, MyAuchan, buralistes, pressings, fleuristes, papeteries et commerces en tout genre. Concernant les services proposés, il n’y a aucune comparaison.

La « Poste relais » consiste bien souvent à l’habillage d’une caisse aux couleurs de l’entreprise la Poste, avec, dans le meilleur des cas, une gondole sur laquelle quelques colis prépayés et des enveloppes pré-affranchies sont disposés entre bouteilles d'alcool, lames de rasoir et journaux. Les clients peuvent donc affranchir du courrier et déposer des colis au milieu des clients venus faire leurs courses, effectuant la même queue à la caisse.

Pas d’opérations financières ou alors très rarement et limitées. Bien souvent, les bureaux fermés disposaient de distributeurs automatiques de billets ; à présent, eux aussi sont définitivement fermés. Où sont les clients bancaires de ces bureaux ? Restent-ils à la Banque Postale ? Rien n’est moins sûr.

Il n’y a donc aucune comparaison possible. Les services proposés par ces points de contact ne remplacent absolument pas ceux d’un « vrai » bureau de poste. Simplement, la Poste fait du « un pour un », afin de respecter l’obligation d’avoir les 17 000 points de contact prévus dans le contrat de présence postale et poursuit ainsi uniquement un objectif de baisse des coûts de son réseau physique de bureaux. Les attentes et besoins des clients sont-ils réellement pris en compte ? Seule certitude : les fermetures effectives de bureaux de Poste se poursuivent, mettant le service public postal à mal.

Notre organisation syndicale exige que la Poste préserve un service public digne de ce nom, qu’elle affirme comme essentiel à la Nation dans d’autres circonstances.

Christine Simon

Source : https://www.miroirsocial.com/

Voir les commentaires

La « Green attitude » ne doit pas remplacer la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE)

8 Avril 2021, 16:14pm

Publié par FOcom Poste 06

« 100% des émissions de CO2 produites par les activités du Groupe sont mesurées et compensées. La Poste compte parmi les rares entreprises ayant une trajectoire de baisse de leurs émissions de CO2. ». C’est le discours de la Poste et une entreprise de services et de logistique telle que la nôtre doit bien entendu se saisir du sujet.

Il est vrai que des axes de développement ont été établis pour l’ensemble des offres Courrier, Colis, express et numérique afin de neutraliser les émissions carbone. Mais neutraliser veut-il dire zéro ? Non, c’est évident… La neutralisation est en effet instrumentalisée par la compensation des émissions via des activités qui n’en aurait pas (ou moins). On prend une calculatrice et hop, on affiche des données resplendissantes !

Mais dans cet enjeu crucial, il ne faut pas oublier qu’en terme de RSE, la dimension sociétale doit se traduire auprès des clients et usagers par une politique d’emploi responsable, avec des pratiques managériales exemplaires et des salaires permettant de vivre dignement. En résumé, un modèle pour l’avenir à l’intérieur même de l’entreprise. Et il y a fort à redire sur ce sujet, FO Com ne cesse de le clamer !

A l’heure où la loi « Climat et résilience » est discutée à l’Assemblée Nationale, FO Com exige des politiques publiques mais aussi de nos entreprises d’être au vert sur l’environnement, mais aussi sur l’éco-système qui entoure les salariés dans l’entreprise ! Développement des compétences, diversité, bien-être au travail, risques psycho-sociaux, gouvernance, tous ces sujets font partie de la responsabilité sociale de l’entreprise !

 Tous les postières et postiers composant notre entreprise doivent être considérés comme les acteurs majeurs de cette évolution du fait de leurs efforts considérables, collectifs comme individuels, à l’origine de ces avancées capitales pour notre avenir et la préservation de l’environnement.

Voir les commentaires

Actu du CA – Résultats consolidés, Postiers oubliés !

7 Avril 2021, 16:40pm

Publié par FOcom Poste 06

La crise sanitaire planétaire de 2020 a impacté les grandes entreprises françaises.

Des fleurons de l’économie française ont encaissé des pertes historiques, comme Air France qui, avec une chute des recettes de 64 %, a subi une perte d’exploitation de plus de 3,4 milliards. Son avenir est maintenant corrélé à une recapitalisation massive de ses principaux actionnaires.

La SNCF, avec 3 milliards d’euros de perte nette, voit s’envoler 6,8 milliards de CA ! La crise a fait dérailler la SNCF qui retrouve un CA au niveau de celui de 2014.

Accor, avec 2 milliards de perte pour un CA de 1,6 milliard, a limité les frais en se délestant de son immobilier.
Enfin, Renault, déjà en difficulté, a vu ses ventes mondiales plonger de 21 %. L’entreprise enregistre une perte historique de 8 milliards d’euros, faisant retomber son CA au niveau de 2013.

La Poste, quant à elle, tire son épingle du jeu et affiche un CA de 31,2 milliards en augmentation de 20 %, un Résultat d’EXploitation (REX) de 3,1 milliards (contre 889 millions en 2019) et un résultat net de 2,1 milliards contre 822 millions en 2019.

[Lire l’Actu du CA]

 

Voir les commentaires

Quand La Poste est soudain en capacité d’octroyer une prime !

7 Avril 2021, 16:08pm

Publié par FOcom Poste 06

« Les résultats ne le permettent pas », « nous sommes trop endettés »…voici les réponses obtenues par FO lors de ses nombreuses demandes de paiements de primes, que ce soit pour l’intéressement ou pour reconnaître l’investissement de chaque postière et postier depuis le début de la crise sanitaire.

Aujourd’hui, La Poste tient un nouveau discours. Elle a soudain les moyens de verser 25€ par jour (lors de la semaine des prestations sociales) aux agents du Réseau parents d’enfants de moins de 16 ans qui, d’après les textes pourraient bénéficier de l’activité partielle mais qui trouveront un moyen de garde. Ces agents seraient les chargés de clientèle, les gestionnaires de clientèle SF, les facteurs-guichetiers et les Responsables de l’Espace Commercial. Mais pourraient également y prétendre : un Responsable d’Exploitation ou un conseiller bancaire qui viendrait en aide dans l’espace commercial.

Bref, pour FO ces situations vont être ingérables. Mais au-delà de ça, La Poste fait preuve d’une totale iniquité entre les agents. C’est une prime unique et octroyée à l’ensemble du personnel que notre organisation syndicale a réclamée lors de la CNSST du 2 avril.

Face à la crainte du mécontentement des élus en cas d’impossibilité d’assurer le versement des prestations sociales aux clients pendant la semaine du 6 avril, La Poste a su trouver de l’argent. En revanche pour récompenser les équipes pour leur implication et leur dévouement, il n’y a aucun budget.

Aujourd’hui, La Poste a pris conscience qu’elle est allée trop loin et craint que les postières et les postiers ne soient plus au rendez-vous. Malgré un baromètre social dont elle se satisfait, elle préfère assurer ses arrières en promettant le versement de cette prime. Mais demain, quand le paiement des prestations sera terminé, à nouveau il n’y aura plus d’argent pour la reconnaissance financière de l’ensemble des postiers.

Lors de l’attribution de la prime de 300€ ayant généré les difficultés qu’on connait, FO avait déjà averti que l’insatisfaction des postiers risquait de remettre en cause les éventuelles mobilisations à venir. Nous y sommes et La Poste réitère, voire amplifie ses erreurs.

Nous le répétons, il est fondamental que cette prime soit versée à l’ensemble des postières et des postiers.

Voir les commentaires

Accord activité partielle : reconduction de l’indemnisation Covid-19 des postiers éloignés du service

3 Avril 2021, 17:34pm

Publié par FOcom Poste 06

Ce 2 avril 2021, La Poste a réuni les organisations syndicales pour présenter les modalités  de reconduction de l’accord activité partielle.

Le Président de la République a annoncé le 31 mars 2021, une fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines avec un aménagement du calendrier des vacances scolaires. Ces décisions vont contraindre certains parents à télétravailler, poser des congés ou à trouver un mode de garde pour leurs enfants.

La Poste propose la reconduction pour un mois, du 1er au 30 avril 2021, de l’accord qui était valable jusqu’au 31 mars 2021, avec des nuances plus lisibles sur les conditions d’accès de la garde d’enfant. A ce jour, il n’existe aucun texte réglementaire émanant du Gouvernement, sur la garde d’enfant. Compte tenu de la situation actuelle, le nombre de postiers qui bénéficieront de l’indemnisation devrait augmenter et représenter environ 15 000 personnes (référence mars 2020).

FO Com a de nouveau demandé que les mesures d’indemnisation soient étendues aux personnes partageant le domicile d’une personne vulnérable ainsi qu’aux aidants et à l’ensemble des personnes handicapées.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>