Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

Que fait la Poste pour se préparer à un risque de pandémie ?

18 Août 2009, 18:27pm

Publié par FOcom Poste 06

Source : http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/

La Poste a un rôle central dans la vie quotidienne de tous les français. En effet, elle assure quatre missions de service public : la distribution du courrier, l’acheminement de la presse, le versement des prestations sociales, l’accessibilité bancaire. Et enfin l’organisation postale a un devoir de proximité sur l’ensemble du territoire. Eric Le Grand, directeur de la Sécurité du Groupe La Poste, nous explique comment l’entreprise se prépare au risque de pandémie grippale depuis 2004.

En quoi la Poste serait concernée en cas de pandémie ?

Une pandémie serait susceptible d’entraîner un niveau important d’absentéisme au sein des établissements. L’objectif est de garantir au mieux, d’une part la sécurité du personnel et d’autre part d’assurer la continuité des activités et de satisfaire les besoins vitaux de la population.

De quelle manière la Poste s’est elle préparée ?

La Poste a été associée dès 2004 aux travaux d’élaboration du plan national de lutte contre les pandémies et plus particulièrement à son volet de continuité de l’activité économique. Elle a élaboré dès 2005 à partir de ce plan, un plan « Pandémie Groupe La Poste » qui décline pour l’ensemble de ses activités les mesures du plan national. Des plans de continuité ont été établis pour faire face à un absentéisme important, voire très important, et le Groupe la Poste a acquis un stock important de masques de protection, dans le cadre des directives fixées par l’Etat. La Poste a également participé à l’ensemble des exercices nationaux et zonaux. Cette expérience acquise, lui a permis de roder les procédures et de tester les interfaces avec les services de l’Etat. Depuis 2005 une cellule de veille a été activée dans le cadre du plan pandémie Grippe Aviaire H5N1. Le Comité Centrale d’Hygiène et de Sécurité (CCHSCT) a été régulièrement informé du niveau de risque et de préparation de l’entreprise.

A ce jour où en est le Groupe la Poste face au risque H1N1 ?

Dès l’annonce de la menace le 27 avril 2009 et l’activation du plan national au niveau 4A, la cellule de veille H5N1 a immédiatement basculé en cellule de veille H1N1 et la Poste a positionné son niveau d’alerte au niveau 4A c’est-à-dire vérification de l’ensemble des dispositifs de crise, des procédures et des équipements. Une information a été faite aux managers, au C.H.S.C.T. et à destination de l’ensemble des agents. Le 1er mai, le passage au niveau 5A a entraîné une évolution de la posture de la cellule de crise en la faisant passer en mode « Pilotage et Coordination ». Celle-ci fonctionne désormais en relation étroite avec les autorités et notamment les services du HFDS (Haut Fonctionnaire pour la Défense et la Sécurité) du Ministère de l’Economie. Des cellules ont été activées en veille dans chaque activité et dans chaque région et département et elles assurent l’interface avec les préfectures. Un stock d’urgence de masques a été pré positionné dans chaque département de la métropole et des DOM.  Une information régulière est également adressée aux managers, aux CHSCT et plus largement à l’ensemble de nos agents.

Il est clair que le fait d’avoir bénéficié d’un plan pandémie, d’exercices réguliers et d’une relation étroite de travail sur ce sujet avec les autorités (HFDS et DILGA) nous ont énormément aidé dans la mise en place de cette posture. Ainsi, si nous étions confrontés à un épisode pandémique sérieux, le groupe la Poste serait en mesure de mettre en œuvre les moyens nécessaires qui permettraient d’assurer au mieux la protection de son personnel tout en remplissant ses différentes missions de service public.

 

Commenter cet article