Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

Fête de la poste - Greve illimitée : devons nous laisser la lutte à d'autres!!!

24 Août 2009, 22:50pm

Publié par FOcom Poste 06

Mêmes problème, mêmes combats

CGT, SUD, FO et CFTC La Poste,
pour la grève illimitée en septembre
Communiqué commun des organisations syndicales SUD, CGT, FO et CFTC :

Les organisations syndicales parisiennes CGT, SUD, FO et CFTC,
réunies à La Bourse du Travail le 23 juillet 2009, se sont mises d'accord pour une mobilisation des agents de l'Enseigne de Paris.
Les suppressions d'emplois opérées depuis le 1er janvier 2009
dans les bureaux parisiens (CAP 2009 : -140 emplois), les projets en cours, le bilan de Bienvenue à La Poste, d'ESC, la mise en place d'OTT (Organisation du temps de travail, liée à la loi du 20 août 2008) dégradent nos conditions de travail et de vie, accroissent la pénibilité du travail et l'insécurité des agents.
La remise en cause systématique des acquis des postiers
est inacceptable et nécessite une riposte à la hauteur des attaques, afin de contraindre les 2 directions parisiennes à négocier sur les revendications du personnel.
Ce n'est pas bureau par bureau que la lutte sera payante :
c'est par une réaction de l'ensemble des bureaux, solidaire, unitaire et durable, que les personnels contraindront La Poste à négocier.
C'est pourquoi les organisations syndicales CGT, SUD, FO et CFTC appellent à une grève illimitée à partir du jour de la fête de La Poste (symbole fort du mécontentement des postiers) sur la base des revendications suivantes :
- Arrêt des réorganisations et des suppressions d'emplois
- Retrait des projets Bienvenue à La Poste, Espace Service Client et Organisation du Temps de Travail : tous ces projets de réorganisation sont liés au processus de privatisation, condamné majoritairement par les organisations syndicales
- Retrait du projet de privatisation de La Poste
- Respect de l'accord ARTT du 17 février 1999 (accord non abrogé par la loi du 20 aout 2008)
- Maintien ou rétablissement des régimes de brigade, suppression des retours, maintien des repos de cycle et maintien du samedi/2 travaillé
- Maintien ou retour aux horaires d'ouverture au public : 8 H à 19 H du lundi au vendredi et 8 H à 12 H le samedi pour l'ensemble des bureaux
- Arrêt des dégradations des conditions de travail et de vie (positions de travail debout, fermetures à 20 H, samedi après-midi,…) et respect de la Charte de la Parentalité
- Maintien ou rétablissement des guichets toutes opérations et sécurisation de ceux-ci
- Respect du droit à congés, quelle que soit la période du mois ou de l'année
- Maintien et respect du droit au temps partiel choisi
- Des créations d'emplois, le comblement systématique de chaque départ par une embauche
- Un volant de remplacement à 25% minimum dans chaque bureau
- Augmentation des effectifs des EAR (cadres, guichetiers, caissiers)
- Arrêt des pressions commerciales et psychologiques pour l'ensemble du personnel
- 300 € nets mensuels supplémentaires pour chaque postier
Ce processus de destruction de l'outil de travail et de la masse salariale engagé par les dirigeants de La Poste est identique dans tous les métiers.
En effet, que ce soit à l'Enseigne, dans les CRSF, au Courrier ou bien au Colis, l'objectif de nos directeurs est le même : casser le Service Public Postal pour procéder à sa privatisation .
L'avenir de toutes les postières et de tous les postiers est en jeu : la lutte doit être la plus large possible

Dans tous les cas, il appartient aux individus désireux de voir des luttes s'engager, de s'investir pour qu'elles marchent, et donner aux syndicats des gages de réussite d'une grève illimitée.

Commenter cet article