Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

France Inter : Interview de M. ESTROSI du 23/09/2009

29 Septembre 2009, 16:15pm

Publié par FOcom Poste 06


La Poste aurait perdu 10 % de part de marché sur le courrier en deux ans, faux ! Si un opérateur avait pris 10 % des parts de marché du courrier, cela se verrait. Monsieur Estrosi confond part de marché et volume de courrier.
La Poste aurait accumulé un déficit de 6 Milliards, encore faux ! La Poste enregistre des bénéfices depuis plusieurs années. En fait, c’est sa dette qui avoisine les 6 milliards. Monsieur Estrosi confond déficit et dette!

En 2008, La Poste aurait créé 6 000 emplois, toujours faux ; elle en a détruit 7 389 (source : bilan social de La Poste).

Monsieur Estrosi confond recrutement et création d’emplois.


L’IRCANTEC serait le régime de retraite complémentaire dont bénéficient tous les fonctionnaires de la Fonction Publique, encore raté, aucun fonctionnaire n’est assujetti à l’IRCANTEC. Seuls les contractuels (par définition des non fonctionnaires) y sont affiliés.


Enfin, pour répondre à une question sur la privatisation de GDF et pour rassurer sur le 100 % public du statut de La Poste, il affirme que cet engagement sera forcément tenu puisqu’il sera inscrit dans le marbre de la loi. Dommage ! L’article 24 de la loi de 2004 portant sur changement de statut d’EDF GDF garantissait que l’Etat détiendrait au minimum 70 % du capital de ces établissements. En fait l’Etat ne détient plus que 35 % du capital de GDF.


La seule consolation pour Monsieur Estrosi est qu’il n’est pas le seul à s’égarer. Le 22 septembre, Madame Lagarde trébuchait également lors d’une interview sur la radio nationale. A une question concernant l’ardoise laissée à La Poste par l’Etat au titre des missions de services publiques non compensées, la ministre de l’économie a répondu que La Poste est une institution qui fonctionne et qu’il n’y a pas d’argent à lui donner. Surprenant argument alors que le gouvernement explique que le changement de statut est indispensable pour donner de l’argent à La Poste qui en a absolument besoin pour se développer et affronter la concurrence.

De tels propos démontrent soit une méconnaissance totale du dossier, soit une volonté délibérée de perturber l'auditeur en brouillant ses repéres, mauvais présage pour l’avenir du service public postal!

Commenter cet article