Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

Discours de M. Sarkozy : FO COM met en garde contre le déni de la légitimité républicaine des syndicats

22 Février 2012, 11:03am

Publié par FOcom Poste 06

La Fédération FO COM constate que, lors de ses discours d'Annecy et de Marseille, M. Sarkozy a nié la légitimité des syndicats et a tenté de jeter le discrédit sur leur existence même.

Certes, chacun est libre, en démocratie, de critiquer, d'ironiser, de contester telle ou telle position ou action d'un syndicat.
En revanche, celui qui est président de la République en exercice ne doit pas oublier son rôle de garant de la Constitution. Celle-ci affirme le rôle essentiel des syndicats dans la République. Dès lors, il est scandaleux d'affirmer, dans un discours, que les syndicats, avec d'autres corps intermédiaires, sont des obstacles à la démocratie et à l'intérêt général.
C'est jeter par-dessus bord le principe même du dialogue social que de dauber sur « les compromis boiteux ». Oser dire « quand on aime la France, on n'est le prisonnier d'aucun syndicat », c'est rejeter hors de la Nation et de l'Histoire des générations de syndiqués.

C'est oublier que le syndicalisme a non seulement été à la source des grandes conquêtes sociales du peuple français (retraites, assurances sociales, droit du travail, etc.) mais aussi qu'il a su, dans les moments les plus difficiles, défendre la République.
FO COM rappelle que si le syndicalisme est légal, c'est parce qu'il est légitime en République. L'attaquer revient à fragiliser cette dernière.

FO COM appelle solennellement à plus de tenue et de responsabilité dans l'expression publique et manifestera une vigilance sans exclusive à ce sujet.

Jacques DUMANS Publié le 21/02/2012

Commenter cet article