Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

INFO : Agde - Des remous à La Poste perturbent la distribution du courrier

5 Juin 2012, 06:15am

Publié par FOcom Poste 06

La convocation d'une factrice par son chef d'équipe pour, selon le communiqué des syndicats publié dans notre édition du 27 mai dernier, "un court entretien qu'il devait assurer seul, et qui s'est révélé être une enquête disciplinaire menée par deux enquêteurs de la Direction", n'en finit plus d'avoir des répercussions sur la distribution du courrier à Agde.

Depuis dix jours en effet, une quinzaine d'agents usent de leur droit de retrait pour soutenir leur collègue. "Le droit de retrait n'est généralement utilisé qu'en cas de danger palpable, explique Christophe Cordier, pour la CGT. Lorsque nous avons trouvé notre collègue en pleurs, nous avons réagi pour la protéger en sortant dans la cour et en signifiant ce droit de retrait. Notre danger ne se voit pas, mais il est bien réel." Une inspectrice du travail est intervenue, "mais elle ne peut pas juger sans une enquête aboutie", ajoute le syndicaliste, qui reconnaît que les agents évoluent "sur un fil. Cette bataille peut-être lourde de conséquences." Et pour cause. Si ce droit de retrait était jugé recevable par les juridictions compétentes, la décision ferait jurisprudence.

De son côté, la direction doit faire face à une pénurie d'agents. Conséquence : depuis le début du conflit, dans certains quartiers de la ville, au Grau et au Cap notamment, mais aussi dans certaines rues du centre-ville, le courrier n'est plus distribué. "Tous les colis en souffrance ont été livrés, assurait hier Claude Calmes, directeur de plusieurs plateformes courrier. D'ici la fin de la semaine, sur l'ensemble des quartiers d'Agde, du courrier sera distribué. J'en profite pour rappeler aussi qu'au niveau de l'expédition du courrier, tout fonctionne normalement." Reste donc à régler au plus vite la sortie de crise. La direction assure "avoir consenti des avancées pour améliorer les conditions de travail, en organisant notamment des groupes d'écoute." Côté syndicat, on regrette que cette même direction "fasse deux pas en avant puis un autre en arrière."

OLIVIER RAYNAUD

Source : http://www.midilibre.fr/2012/06/05/

Nb : Les facteurs, notre vitrine ! Dixit la DG, ...mais qui vivent mal ce service qui se dégrade un peu plus chaque jour, maintenant assez ! Il faut espérer que cette relecture du droit de retrait fasse jurisprudence…

Commenter cet article