Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

INFO : Les Postiers obligés de passer par la fenêtre…

23 Mars 2013, 11:09am

Publié par FOcom Poste 06

Mardi, les postiers en grève du Cannet et de Cannes ont tenté un coup de force. Ils sont allés taper à la fenêtre de la direction à Nice.

(…) face à une direction « qui ne veut pas dialoguer. », ils sont venus à Nice « passer à l’étape supérieure. » Grévistes, (…), postiers, élus PCF (Cécile Dumas, Gérard Piel) ont investi l’étage de la direction départementale de la Poste à Nice-Thiers. « Cela fait quatre semaines que l’on nous propose la même chose. On veut avoir des réponses à nos revendications. » Devant la porte de la direction, quelques cadres sont venus empêcher les manifestants de pénétrer, la direction ne voulant pas les recevoir. Mais s’ils ne pouvaient pas passer par la porte, ils passeraient par la fenêtre !

Des poings à la fenêtre. Une quinzaine de manifestants sautèrent alors sur une coursive du toit pour aller taper aux fenêtres de la salle de réunion où toute la direction était réunie. (…) Le délégué CGT, réussit finalement à joindre par téléphone le directeur départemental en déplacement à Marseille. Celui-ci ne voudra rien lâcher sur les quatre suppressions de tournée au Cannet courant 2014 et 2015 mais s’est dit prêt à négocier sur le reste. « Vous me parlez productivité, je vous réponds mal-être et conditions de travail » lui rétorque Cédric Grimaud (CGT). Finalement tout le monde rentre dans le bâtiment. Une délégation va être reçue.

Quelques avancées. Pendant 2h1/2, les délégués syndicaux seront reçus par le directeur de groupe et le directeur adjoint. Au final, ils consentent à trois suppressions d’emploi et l’assurance de 2 jours de congés toutes les quatre semaines de 2014 et à 2016. C’était une des revendications des grévistes. Si tout cela n’est que verbal, les grévistes feront certainement une contre proposition car ces suppressions d’emplois ne les satisfont pas encore. Cependant, il semblerait que la sortie de conflit se profile. (…)

Face à une direction qu’ils jugent « arrogante et condescendante », ces conflits à répétition laissent des traces et creusent encore plus le fossé entre la direction et ses employés. Samy, postier à Nice Thiers, est venu soutenir ses camarades. « Cela fait 9 ans que je travaille ici, et les facteurs courent de plus en plus. On est stressé. Il n’y a plus d’humanité ni de respect » (…)

Julien Camy

Source : http://www.le-patriote.info/index.php/actualites/492-fenetrepostiers

Nb : Commentaires superflus…

Commenter cet article