Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

La Poste voit son courrier baisser moins vite que prévu

23 Janvier 2011, 10:50am

Publié par FOcom Poste 06

Benefice_net_La_Poste_2010-copie-1.JPGLe groupe public anticipe un bénéfice net de 560 millions d'euros environ en 2010, en hausse de 6 % par rapport à l'année précédente, selon des chiffres dévoilés hier en conseil d'administration. La chute des volumes du courrier serait de l'ordre de 3 %, contre -5,3 % en 2009.

La Poste sort renforcée de l'année 2010. Les chiffres encore provisoires pour l'année écoulée, présentés hier en conseil d'administration du groupe public, laissent en effet augurer d'un exercice finalement meilleur que prévu. Le résultat net serait ainsi en hausse de 6,1 % par rapport à 2009, à environ 560 millions d'euros, selon plusieurs sources. Selon un communiqué de la CGT, c'est presque 60 % supérieur « aux prévisions du budget ». A la fin du mois d'août, l'opérateur postal avait anticipé ce regain de santé, en relevant ses perspectives de résultats pour 2010. Une annonce motivée notamment par la très bonne santé de La Banque Postale et de l'activité Colis/Express.

La « relation client » avant tout

Mais il semble aussi que le courrier, promis à un déclin rapide depuis quelques mois, ait finalement mieux résisté que prévu. Les volumes seraient ainsi en chute de « seulement » 3 % sur l'année, selon les chiffres divulgués hier. Un retour à la tendance de 2008, alors que l'année 2009 avait été marquée par une dégringolade du courrier transporté de 5,3 %. Le plan d'affaires 2010-2015 anticipait également une baisse annuelle de 5 % en moyenne sur la période, soit un total de 30 % environ entre 2009 et 2015. Pour contrecarrer cette tendance, La Poste mise sur ce qu'elle appelle la « relation clients », qui va de la gestion de la relation d'affaires (envoi de contrats, de factures, d'encaissements, etc.) à la communication commerciale (envois d'imprimés publicitaires...).

Malgré tout, La Poste prévoit en 2011 une nouvelle accélération de la baisse des trafics du courrier (- 4,1 %), selon le budget présenté hier aux administrateurs. Cela doit être compensé par une croissance forte de l'Express (+ 5,3 % pour les filiales de GeoPost) et du colis (+1,5 %). Les activités bancaires - appelées à représenter les trois quarts du bénéfice d'exploitation en 2015 -devraient continuer leur marche en avant, avec une hausse programmée de 5 % des encours d'épargne et de crédit. « Cette progression ne se reflètera que partiellement dans la croissance du produit net bancaire, dans un contexte de taux d'intérêts toujours bas et de changements réglementaires qui affectent les revenus de la Banque Postale », a précisé hier La Poste dans un communiqué.

Au total, le groupe public anticipe des revenus stables en 2011 par rapport à 2010. La marge d'exploitation devrait être de l'ordre de 3 %, « supérieure à celle prévue dans le plan 2010-2015 », selon le groupe. Celui-ci table sur un résultat d'exploitation se réduisant sur la période 2009-2011, avant un rebond qui doit permettre d'atteindre les 8 % en 2015. En 2009, la marge d'exploitation s'était établie à 3,7 %, et devrait être proche de 4 % en 2010.

RENAUD HONORE, Les Echos

source: http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/

Commenter cet article