Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

Le retour des saigneurs !!!

21 Février 2013, 17:39pm

Publié par FOcom Poste 06

L’accord du 11 Janvier 2013 entre le MEDEF, la CFDT, la CFTC et la CGC demande de la part des salariés non pas des concessions (donnant/donnant), mais des renoncements :

> Pas de contestation possible en cas de restructuration,

> pas de contestation possible du plan social,

> pas de contestation possible en cas de déclassement.

C’est « accepte ou prends ton chèque ! »

Sacrifices !

Et plus encore, régression sociale !

Ce sont des décennies d’acquis (de droits) sociaux rayés d’un coup de plume, pour satisfaire les actionnaires.

Si on voit bien les avantages pour les patrons, les avancées pour les salariés ne sont pas manifestes !

> Sauvegarder l’emploi ? en licenciant plus facilement ?!

> Protéger les salariés ? en licenciant plus facilement ?!

> Mettre fin aux abus de CDD ? alors qu’il suffira aux patrons comme pour l’embauche de travailleurs handicapés, de payer des pénalités.

Si le moyen de garder son emploi c’est de faire les 4 volontés du patron, où est le progrès ?!

D'ailleurs, avant même que la loi soit votée, on voit Renault s'engouffrer dans la brèche et utiliser cet accord scélérat pour liquider l'emploi et les droits des salariés !

Résister !

Pour FO rien n’est perdu, il faut se battre et faire entendre notre voix pour éviter de payer cash cette note qui n’est pas la nôtre.

Il faut se battre pour convaincre la représentation nationale que le compte n’y est pas : une petite taxe sur les CDD, une pincée de prévoyance et de droits rechargeables…

NON ! Ce n’est pas en facilitant les licenciements qu’on sécurise et développe l’emploi !

Il n’y a pas besoin de plus de flexibilité en France. Elle fait des ravages dans tous les secteurs.

Partout en Europe, l’austérité et la déréglementation sociale mènent l’économie à l’abîme et les salariés au chômage !

Les exigences du MEDEF ne peuvent faire loi !

Le 6 mars, le projet est au conseil des ministres.

Les élus de la République ne doivent pas retranscrire l’accord en loi.

C’est ce que nous devons exprimer avec force en participant massivement à l’appel FO et CGT de grèves et de manifestation le 5 mars.

Nb : Un préavis de grève couvrira l’ensemble des personnels et services de La Poste.

Article FOCOM38

 

Commenter cet article