Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

Quand La Poste égare son propre courrier ! (Mdr!)

27 Octobre 2011, 15:31pm

Publié par FOcom Poste 06

Ain. Enveloppes en retard, erreurs de destination…Les élections des représentants du personnel révèlent une certaine confusion dans la distribution.

Les cordonniers sont toujours les plusmal chaussés…

Et les facteurs les moins bien distribués ? La confusion autour des récentes élections des représentants du personnel de La Poste accrédite le dicton.

Pour s’affranchir, savoir que les postiers sont répartis en deux collèges. L’enseigne (les guichetiers) dépend de la direction de Chambéry qui regroupe l’Ain et les deux Savoie. La direction d’Annecy gère le courrier (les facteurs) de l’Ain et de Haute Savoie.

Les directions envoient enveloppes et bulletins de vote aux plateformes des départements qui les répartissent sur les lieux de travail, ou par correspondance lorsque les salariés sont absents du service.

Le vote effectué, chaque centre fait remonter ses pochettes aux directions qui procèdent au dépouillement  et proclament les résultats. Comme une lettre à La Poste ?

Justement, non!!

Combien de temps met un courrier en « VD » (valeur déclarée appliquée aux objets les plus précieux) pour aller de Chambéry à Bourg ?

« La prochaine fois, on prendra des taxis »

« Une semaine ! » répond le secrétaire départemental F0 communication Raymond Moya. « De Bourg à Bourg, c’est deux jours en recommandé !

Du coup, certains ont reçu leur courrier en retard ».

Pour le retour, la direction a jugé préférable de faire acheminer les plis par des coursiers volontaires. Ce qui en dit long sur le degré de confiance en sa propre distribution.

Sauf que les plateformes qui n’étaient pas au courant de la manoeuvre ont renvoyé leurs sacoches « normalement », par La Poste. Erreur fatale.

« Celle de Trévoux est partie à Lyon Saint Priest, où elle a été recouverte par du courrier à destination de Grenoble, alors qu’elle devait être expédiée à Annecy ! » poursuit Raymond Moya.

« Après une véritable enquête, elle a finalement été retrouvée jeudi en fin de matinée, le jour du dépouillement. Et c’est le directeur d’Annecy qui a pris sa voiture pour aller la chercher à Grenoble ! »

Six sites de vote auraient ainsi égaré les bulletins de leurs électeurs.

« La prochaine fois, on prendra des taxis ou des ambulances », ironise le syndicaliste.

Nul n’envisage une invalidation.

« On a tout retrouvé. Ceux qui n’ont pas pu voter représentent au pire 5%. Ça passera par profits et pertes ».

Raymond Moya fustige toutefois « le peu d’effort manifesté par la direction dans l’organisation du scrutin».

L’usager lui, s’interroge sur ces dysfonctionnements qui oblitèrent l’image d’un service public rigoureux.

Marc Dazy

 Les syndicats : « La faute à la réorganisation »

Combien de temps ont mis les plis de la direction pour aller de Chambéry à Bourg ? Une semaine ! « Ces dysfonctionnements sont de la responsabilité de La Poste », estime Eric Valencin, secrétaire-adjoint de la CGT FAPT. « La direction a pris ces élections à la légère. Il est vrai qu’elle doit s’occuper de la réorganisation, supprimer des emplois et fermer des bureaux ! On voit ce que cela donne. Les facteurs et les guichetiers sont au bout du bout ».

Pour Gérard Lassiaz, secrétaire CFDT Isalpin, « La direction n’a pas donné les moyens logistiques suffisants. L’explication tient à la désorganisation des services.

Dans cette recherche de la productivité poussée à l’extrême, les cadres n’ont pas le temps d’organiser des élections sans faille. Il s’agit ici de bulletins égarés.

Mais le mal-être peut s’exprimer de façon beaucoup plus grave… » « Beaucoup d’irrégularités, de votes nuls, une participation en baisse… L’information n’a pas circulé » note Roland Pichet, secrétaire du syndicat Sud PTT de l’Ain et de Haute-Savoie. « Le fond du problème, c’est cette réorganisation poussée. Le personnel pète les plombs. »

M.D.

La direction régionale de La Poste : « Un scrutin dans les règles »

« Le comptage des bulletins s’est fait sur deux jours pour prendre en compte d’éventuels retards d’acheminement.

L’organisation s’est mise suffisamment en situation pour assurer le bon déroulement du scrutin. La preuve : tous les bulletins ont été récupérés à temps. Le vote a été effectué dans les règles de l’art. Relier certains retards à une désorganisation de La Poste est abusif ».

Source: LE PROGRES - MARDI 25 OCTOBRE 2011 AIN

Nb: Que la poste fonctionne mal, on s'en était rendu compte. Qu'elle fonctionne encore plus mal, ils ont fait fort !

Commenter cet article