Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

banque postale

Suppression de postes de conseillers financiers 3-1 : La Poste s’offusque !

11 Novembre 2021, 11:13am

Publié par FOcom Poste 06

Oui, La Poste s’offusque quand FO écrit et informe. Dans nos nombreuses publications nous avons alerté tous les acteurs de la Ligne Commerciale Bancaire en ce qui concerne la suppression de près de 500 postes de conseillers financiers. Depuis, le discours de nos dirigeants a évolué. Il ne faut parler que de diminution du nombre de portefeuilles.

Mais, derrière un portefeuille, n’y a-t-il pas un conseiller ? C’est juste une question de sémantique !

Si pour 2021, le jeu des promotions et des mobilités a permis aux postiers concernés de passer en douceur cette étape, qu’en sera-t-il pour le futur ?

Alors que La Poste devait nous communiquer les cibles 2022 et 2023, marche arrière toute ! Les différentes expérimentations, impliquant des modifications de portefeuilles ne permettraient plus de communiquer de cible emploi pour les conseillers bancaires…

Mais FO peut annoncer une garantie de taille : aucun conseiller bancaire ne subira de reclassement.

Tant que la personne est là, elle conserve son portefeuille. La suppression ne sera la conséquence que du départ ou de la promotion de la personne.

Il faut maintenant que cet engagement soit respecté et que des incitations fortes au départ ne viennent pas noircir ce tableau. FO y veillera !

Voir les commentaires

La Banque Postale annonce son projet d’acquérir 100% du capital de sa filiale CNP Assurances

29 Octobre 2021, 14:54pm

Publié par FOcom Poste 06

Le 27 octobre 2021 se sont tenus un Conseil d’administration extraordinaire à La Poste et un Conseil de surveillance à La Banque Postale pour permettre à LBP de conclure un accord avec BPCE afin d’acquérir au prix de 21,90€ par action les 16,1% de participation détenues par le Groupe Banque Populaire Caisses d’Épargne (BPCE).

Cela portera la participation de LBP dans CNP à 78,9% et, dans un second temps, d’acquérir les 21,1% restant détenus par les flottants. Dès lors, LBP détiendra 100% de sa filiale CNP. Cette opération permettra de renforcer le modèle de Bancassurance de LBP et de développer son expansion multi-partenariale et internationale.

Ce projet, en réflexion depuis un certain temps, ne pouvait se réaliser au même moment que l’opération « Mandarine » car LBP tenait à maintenir le caractère multi-partenarial. Comme l’intégration de 2019 se passe bien, l’environnement pour ce projet est favorable à ce jour.

La Poste souligne que cette opération va avoir un impact positif sur le Groupe, en le rendant plus « autoporteur » et s’inscrit pleinement dans le plan stratégique 2021-2030. Les fonds propres de La Banque Postale seront renforcés de 1,2 milliard d’euros. Cela permettra un impact positif et régulier sur le résultat net de LBP. De ce fait, le Groupe La Poste augmentera également son résultat net et ses dividendes versées par LBP.

Ce projet est entièrement financé par la trésorerie de LBP qui place actuellement sa trésorerie à la BCE avec un intérêt négatif de -0,5%.

La Banque Postale qui est une banque de proximité avec ses 17 000 points de contacts et ses 7600 bureaux de poste, souhaite redevenir la banque préférée des Français. La marche est encore haute car la qualité de service envers les clients est loin d’être au rendez-vous ! Cet objectif ne pourra être atteint qu’avec les postiers qui œuvrent tous les jours et dont le travail doit être reconnu à sa juste valeur. Pour réussir, il faut que les postiers se sentent bien dans leur environnement de travail afin de proposer les produits LBP en toute confiance à leurs clients.

Les négociations salariales annuelles obligatoires (NAO) pour les postiers de la maison mère vont bientôt débuter. FO profitera de cette opportunité pour revendiquer une augmentation conséquente afin que soient reconnus l’investissement et le travail de tous les postiers.

L’augmentation du résultat net du Groupe La Poste devrait permettre le versement d’une meilleure prime d’intéressement en 2022. En effet, rappelons que le nouvel accord intéressement signé par FO est basé sur ce résultat net.

Au final, si deux organisations syndicales ne semblent pas favorables à ce projet qui apportera un impact positif sur le résultat financier de La Poste, FO attend qu’il apporte du plus pour tous les postiers.

FO continuera à revendiquer de l’emploi pérenne et de véritables augmentations de salaire pour tous.

Voir les commentaires

Banque postale : transformation du « front » en service client

18 Octobre 2021, 16:11pm

Publié par FOcom Poste 06

L’avenir n’a jamais été aussi incertain en direction commerciale des centres financiers. La Banque Postale met la patience des « postalo-banquiers » ou des « banco-postiers » à rude épreuve en ne dévoilant sa stratégie que petit à petit. Interrogations et inquiétudes s’installent au fil des annonces et vont crescendo. En faisant ainsi, la Banque Postale espère-t-elle ne rencontrer que très peu de résistance car elle serait face à un personnel résigné ?

 

Que sera demain ?

 

Les centres financiers sont de grands laboratoires et les expérimentations vont bon train depuis plusieurs années. L’une d’entre elles, très concrète, est d’avoir instauré l’entraide entre service de développement et service client, pendant l’été 2020. Celle-ci est passée du stade expérimental au stade structurel et fait désormais partie intégrante des activités des chargés de développement et sans neutralisation puisqu’il faut continuer d’atteindre les objectifs commerciaux. Pour les chargés de clientèle, les objectifs commerciaux se renforcent et, pour tous, la rémunération variable bancaire (RVB) des conseillers) est en baisse continue.

 

L’entreprise doit donner de réelles projections sur ce qu’elle attend des futurs SRC.
 

Tout le personnel de toutes les directions commerciales des centres financiers est concerné. Les collègues pour lesquels la fermeture est annoncée ne savent toujours pas quelle orientation leur sera proposée et dans quelles conditions. On leur dit « ne t’inquiète pas, de nouvelles activités vont arriver et des services vont être créés ». Mais quand ? Comment ? Quelle pérennité des nouvelles activités ? Ouvertes à qui ? Tout est renvoyé à une CDSP nationale début 2022. La direction opérationnelle ne fait qu’accroître le mal-être du personnel. Cette façon de faire est intolérable !


Les activités « écrites » ne seront pas intégrées au périmètre service relations clientèle (SRC). Un nouveau milieu de la « banque au quotidien » sera créé mais toujours pas de réponse à ce stade. On nous annonce une commission de dialogue social (CDSP) sur ce sujet en décembre 2021 pour une annonce faite en juin dernier, lors de la CDSP de transformation des fronts.
 


Quid des fonctions ?
 

Elles vont être revues ; certaines vont disparaître. Là-aussi, seulement quelques bribes d’informations sur le sujet. De nouvelles compétences à acquérir et de nouvelles exigences dans les domaines tels, l’assurance-vie, la Poste mobile, les clientèles fragiles… Mais pour qui ? Comment ? Sans compter toutes les questions sur la formation essentielle à la montée en compétences, sur la promotion et sur la rémunération, qui restent sans réponse encore aujourd’hui. Ici aussi, il faudra attendre début 2022.

 

Quid de la prime ?

 

Quelle prime de fonction bancaire pour les actuels chargés de développement puisqu’on nous annonce de nouvelles fonctions ? Comment sera définie la ligne conseil bancaire demain ? Nos chargés de clientèle actuels seront-ils de la partie ? Pourront-ils prétendre à une prime de fonction ?

 

Le personnel est déjà fatigué, en surcharge mentale et avec encore des objectifs incohérents avec la réalité du terrain. Il est coincé entre le passé quand les résultats commerciaux étaient au centre de la stratégie de la banque et le présent où le client est au centre de cette ambition de développement de la banque.

 

Pour rappel, le personnel sait bien que le client doit être au centre des préoccupations de la Banque Postale. D’ailleurs, il l’a encore prouvé lors du plan de continuité d’activité. Qui absorbe toutes les questions et le mal-être ? Les managers de proximité et les responsables de services qui sont eux aussi concernés. Cette fois-ci, la Banque Postale rabote à tous les niveaux. Personne n’est épargné et chacun se remet en question.

 

Pourquoi devrais-je quitter un collectif de travail où je suis bien ? Pourquoi devrais-je arrêter un métier qui me plaît ? Est-ce que je pars avant que le bateau ne coule ? Est-ce que j’attends ? Vais-je trouver ma place dans cette nouvelle organisation ? Le métier, la rémunération et les conditions de travail, tout est remis en cause.


Sans oublier l'effet des nouvelles méthodes et organisations du travail qui doivent donner lieu à des études ergonomiques nationales avant tout déploiement.

 

La banque a-t-elle vraiment conscience que sa méthode est source de risques psycho-sociaux ? Comment comprendre des annonces de transformation alors que des négociations patinent et que l’accord AMB3 (accord sur les métiers bancaires) a pris fin en mars 2021 ? Seule garantie apportée au personnel : « Les accompagnements qui seront négociés seront rétroactifs et si accord » Ces négociations ont débuté avec une échéance prévue pour la fin 2021.

Christine Simon

 

Source : https://www.miroirsocial.com/participatif/banque-postale-transformation-du-front-en-service-client

 

Voir les commentaires

InFO : DSIB… le R s’en va !

12 Octobre 2021, 09:29am

Publié par FOcom Poste 06

Après 10 ans de bons et loyaux services, 170 agents de la DISFE/DSIBR rejoignent le 1er octobre la nouvelle branche BGPN, grand public et numérique.

Et ce n’est pas fini il y aura d’autres départs …

Retrouvez les informations dans le tract.

[Lire le tract]

 

Voir les commentaires

Fil contact : quel impact sur la santé des conseillers ?

28 Septembre 2021, 18:00pm

Publié par FOcom Poste 06

Séance de RAD, rendez-vous à rallonge pour gérer l’avant et l’après, en brief, en débrief, ou en réunion, menotté à son téléphone, il ne reste guère de temps au conseiller financier du bureau pour échanger avec nos militants sur le terrain. Mais, dès qu’il en a la possibilité, il s’exprime sur le sujet récurrent, l’irritant principal, ce qui lui gâche sa journée : LA PRESSION DU FIL CONTACT !

Mis en place il y a quelques années pour uniformiser les différents systèmes de répondeur et s’assurer que le client aura toujours la possibilité de laisser un message, ce qui ne devait être qu’un outil est devenu la plaie des conseillers.

Manquant cruellement de confiance envers ses équipes, La Poste a prévu que les outils informatiques affichent le nombre d’appels pour lesquels le conseiller a décroché son téléphone. L’attendu de 45% à 50% de taux de décroché est très souvent revu à la hausse dans les secteurs. Aujourd’hui, la pression est telle que des risques psychosociaux (RPS) sont à craindre.

Le droit à la déconnexion est inexistant puisque, lors de la pause méridienne, le conseiller déjeune avec son téléphone qu’il décroche si besoin. Dans certaines organisations, ce sont les cadres qui sont en relais mais, eux-aussi, sont épuisés.

FO condamne ces pratiques et a alerté La Poste à ce sujet. Le fil rouge de cette année, la qualité de vie au travail ne doit pas se traduire uniquement par des mots creux mais doit se réaliser par des actes réels et concrets.

N’hésitez-pas à consulter et à partager le tract sur ce sujet

Voir les commentaires

Le CC Enchaîné – Septembre 2021

23 Septembre 2021, 17:05pm

Publié par FOcom Poste 06

  • Salaire, emploi, mobilisons-nous !
  • Ma French Bank : augmentation de la cotisation de 45 %,
  • Compensation financière de la mission d’accessibilité bancaire,
  • L’emploi en bureau de poste,
  • Nouvelle activité pour les chargés de clientèle,
  • Santé et sécurité au travail.

[Lire le CC enchaîné – Septembre 2021]

 

Voir les commentaires

Le Coba Libre n°21 – Septembre 2021

13 Septembre 2021, 09:09am

Publié par FOcom Poste 06

SOMMAIRE

  • Des sujets qui interpellent à la LCB,
  • Système d’Information : enfin du concret !
  • La banque peut aider le citoyen à devenir acteur de la transition énergétique,
  • Comment La Banque Postale cherche à conquérir la clientèle des jeunes ?
  • Résultats : ne vous laissez pas berner !
  • « Le bon coin des accords »

[Lire le Coba Libre n°21 – Septembre 2021]

 

Voir les commentaires

Compensation financière de la mission d’accessibilité bancaire

30 Août 2021, 22:30pm

Publié par FOcom Poste 06

Fin juillet, la Commission européenne a autorisé une compensation de 1,77 milliards d’euros pour La Banque Postale afin qu’elle continue à assurer la mission d’accessibilité bancaire que l’État lui a confiée jusqu’en 2026.

Le montant pour la période 2015-2020 était de 1,83 milliards d’euros mais avait été révisé en cours de contrat pour atteindre au total 1,93 milliards d’euros. Malgré cela, La Banque Postale a dû supporter un reste à charge de l’ordre de 321 millions d’euros. Il y a fort à parier que sur la nouvelle période une révision sera également nécessaire.

Le Sénat lui-même, lors de ses travaux parlementaires, a souligné que la compensation devrait être augmentée dans la perspective d’une hausse de la précarité et d’un enrichissement du contenu de cette mission, tel l’accès aux espèces pour tous, sur l’ensemble du territoire et à tout moment.

Pour FO, au-delà de la question de la compensation de la mission d’accessibilité bancaire, il est urgent de renforcer en priorité l’emploi des postiers pour permettre un accueil de qualité répondant aux besoins de tous les clients et de leur fournir tous les moyens nécessaires pour remplir cette mission.

Voir les commentaires

Rejoignez le 1er syndicat de la DSIBR/DISFE

13 Juillet 2021, 09:50am

Publié par FOcom Poste 06

DSIBR (Direction des Systèmes d’information de la Banque et du Réseau) sera bientôt de l’histoire ancienne. Avec la création de la BGPN, Branche Grand Public et Numérique, une partie du personnel de la DISFE va quitter l’entité actuelle.

Le pseudo, le nom de scène, DSIBR va devenir DSI-BA comme Banque et Assurance.

Pour ceux qui resteront, le NOD restera DISFE, ce nom se retrouvera dans les outils internes du groupe et sur les bulletins de salaire.

Dans un premier temps, au 1er octobre , 169 agents de la DISFE vont donc quitter l’entité actuelle, 149 de Nantes, 3 de Lyon et tous ceux (17) du CDO de Rennes.

Un 2ème et 3ème temps viendront… mais là, le découpage est plus compliqué…

Une page de 10 ans se referme, celle du rapprochement du Réseau et de la Banque…

Les sites Nantais et Rennais sont les plus touchés, et pour Nantes, les mouvements ne s’arrêteront pas là, vos portes paroles locaux et nationaux s’inquiètent de votre future représentation locale et de la défense de vos intérêts au sein des 2 entités.

[Lire le tract]

 

Voir les commentaires

Centres Financiers & CFN Évolution de l’organisation des Centres Financiers

11 Juillet 2021, 17:08pm

Publié par FOcom Poste 06

Sommaire
  • FO Com refuse l’obsolescence programmée de nos activités
  • Plan stratégique à 2025 et évolution des Centres Financiers
  • Effectifs / Recrutements
  • Organisation de travail / Gestion des flux
  • La rémunération
  • Le système d’information et les outils
  • Les activités du FRONT
  • Les activités du MIDDLE, BACK ou Excello bis…
  • Politique accompagnement 
  •  Pour lire tout le document cliquez sur le lien : [Lire le tract]
  •  

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>