Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

colis

Une Mauvaise habitude qui perdure et s’étend : Ile-de-France - débordée, la Poste renonce à livrer des colis

27 Décembre 2011, 09:20am

Publié par FOcom Poste 06

1781829

SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS (ESSONNE), JEUDI. De nombreux habitants du secteur ont retrouvé le même avis de passage dans leur boîte aux lettres. Submergée quelques jours avant les fêtes, la Poste n’a pas pu assurer l’ensemble des livraisons. | (LP/M.O.)

Un petit papier jaune et blanc à la main, des clients s’impatientent. Au bureau de poste de la route de Corbeil à Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l’Essonne, une file d’attente se forme. En ce jeudi après-midi, ces habitants sont venus chercher leur paquet. Des cadeaux de Noël pour les uns. Des commandes commerciales pour les autres. La plupart espéraient le recevoir chez eux.

Sauf que la Poste n’a pu assurer toutes les livraisons. « En raison d’une difficulté ponctuelle interne, nous ne sommes pas en mesure ce jour de présenter cet objet à votre domicile. Toutefois, afin de vous permettre d’en prendre connaissance dans les plus brefs délais, cet objet sera disponible auprès des guichets à votre bureau de poste habituel. Veuillez nous excuser pour le désagrément », est-il indiqué sur un avis de passage laissé dans les boîtes.

Un phénomène qui ne concerne pas que le département de l’Essonne, loin de là. « S’il n’y a pas assez de monde le matin, au lieu de laisser traîner les paquets dans les centres de distribution, les postiers en charge du courrier glissent un avis de passage dans les boîtes aux lettres de tout un quartier. C’est pareil sur toute l’Ile-de-France, décrit Jean-François Lascoux, secrétaire régional FO-Communication, qui critique : « La Poste refuse de prendre en compte l’explosion du nombre de colis, en augmentation de 12% par rapport à l’année passée. Elle fait pourtant toute sa communication dessus. Mais ne prévoit pas des périodes exceptionnelles comme Noël. »

«Noël représente notre plus grosse période en termes de colis»

« Faux! » répond-on à la direction de la Poste d’Ile-de-France : « A partir du 28 novembre, 15 à 25% de personnels supplémentaires ont été recrutés pour être mobilisés dans les départements… » Il n’empêche, à Paris et dans la plupart des zones urbaines de la petite et la grande couronne, nombreux sont les destinataires à avoir trouvé un avis de passage dans leur boîte ces derniers jours, alors qu’ils étaient chez eux et auraient pu réceptionner le paquet attendu.

« Noël représente notre plus grosse période en termes de colis », justifie-t-on à la Poste. Entre le 28 novembre et le 23 décembre, près de 4 millions de colis ont été pris en charge en Ile-de-France, dont près de 1 400 000 sur Paris intra-muros.

 « Rien que dans la nuit de lundi à mardi, sur l’ensemble de la France, nous en avons traité 2 millions. C’est un seuil historique.

Habituellement, on est plus autour du million », ajoute-t-on à la direction de la Poste. Les équipes de postiers restent mobilisées aujourd’hui.

Marie d’Ornellas et Olivier Bureau, publié le 24.12.2011

Source : Le Parisien

 

Voir les commentaires

Record battu, la Poste a traité 1,7 million de colis lundi

14 Décembre 2011, 09:39am

Publié par FOcom Poste 06

ColisChaque année, en période de Noël, la Poste traite plusieurs milliers de colis. Lundi a été une journée record, avec 1,7 million de colis distribués.
Noël approche à grands pas et la Poste est dans les "startings blocks". Ce mardi, elle a annoncé avoir traité 1,7 million de colis la veille. Ce qui devrait être la plus grosse journée d'afflux de paquets pour la période de Noël, en raison notamment de l'augmentation de commandes effectuées sur Internet, selon la direction de l'entreprise. Pour la Poste, il s'agit d'un nouveau record, celle-ci ayant en effet traité 1,5 million de colis l'année dernière, à la même période, lors de la journée de pic.
Le climat leur à facilité la tâche
Le traitement s'est effectué "sans problème", notamment en raison de l'absence de neige cette année. En décembre 2010, les intempéries avaient provoqué des difficultés d'acheminement des colis. Selon une étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), au troisième trimestre 2011, 30,4 millions de Français ont acheté sur internet, soit près d'un sur deux et 80 % des cyberacheteurs ont concentré leurs achats de Noël entre mi-novembre et mi-décembre.
La période qui s'étale de novembre à janvier représente 20% du chiffre d'affaires annuel de ColiPoste, l'opérateur pour les colis de la Poste, qui traite en moyenne 1 million de colis par jour.
 Source: latribune.fr, avec AFP -13/12/2011
Nb : Les colis explosent ? Tu parles d'une nouvelle ! Tout le monde sait bien que les achats sur internet se développent de manière fantastique et ça, depuis plusieurs années, tout le monde sauf La Poste, qui ne reconnait que… 1 petit % de hausse du trafic !
1% ? C'est tellement gros que ça en deviendrait presque risible… si ce n'était pas les facteurs qui subissaient de plein fouet l'incurie de nos "stratèges" !
 

Voir les commentaires

Noel ! Avec ses cadeaux par milliers…

12 Décembre 2011, 10:26am

Publié par FOcom Poste 06

...les postiers sont à la fête !
Dans certains bureaux de poste, depuis le début de la semaine, on ne circule plus, on "se fraie un chemin" entre les paquets, les containers, les CV300, les coliécos (à aviser d'office, hein ! Tans pis pour la grand-mère), les Hors Normes, …
Et la semaine qui commence s'annonce pire encore. Beaucoup de bureaux craquent : souvent pas de moyens supplémentaires, des fins de vacation insensées, etc...
Les colipostiers de Fontaine (38), eux, ont décidé la grève… (Voir cette vidéo tonique...)

Voir les commentaires

INFO peu banale : La Poste œuvre pour l'amitié entre voisins

10 Décembre 2011, 16:33pm

Publié par FOcom Poste 06

Vous voulez envoyer un colis pour Noël ? Prenez vous-y tôt. Faute de personnel, La Poste a d'abord arrêté de sonner à la porte, préférant distribuer des avis de passage dans la boîte aux lettres, vous obligeant à vous déplacer au bureau. Devant la grogne, ils ont inventé un nouveau dispositif. Distribuer les colis aux voisins en cas d'absence. Imaginez la mascarade quand le paquet a de la valeur et qu'il est en possession d'un de vos voisins avec qui vous avez un différend. « Vous n'avez qu'à prendre une formule de livraison plus chère, garantissant la remise en mains propres », nous explique-t-on poliment. Une autre solution, plus simple, ce serait de ne pas remettre les colis des clients à autrui.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Tourcoing/Bonjour/2011/12/10/

Ps : En attendant, l’image de La Poste se dégrade…

Voir les commentaires

FO: 2ème organisation syndicale à ColiPoste...

23 Novembre 2011, 11:01am

Publié par FOcom Poste 06

Avec une progression de 7,11%par rapport aux dernières élections professionnelles de 2007, Force Ouvrière passe de la 3e à la 2e place !

Par leur vote, les agents de ColiPoste ont montré clairement leur attachement aux valeurs de FO et à son positionnement constructif dans le paysage syndical :

- Ni contestation systématique et donc stérile,

- Ni accompagnement aveugle des décisions de la Direction,

- Ni signature automatique des accords...

 

Voir les commentaires

La Poste change les règles du jeu pour Colissimo ! Attention, danger ?

8 Novembre 2011, 10:53am

Publié par FOcom Poste 06

Depuis le 1er novembre 2011, la filiale de La Poste en charge des colis a changé quelques "paramètres" pour son service Colissimo Entreprises en France. Transparent en apparence pour le destinataire final, il n'en va pas de même pour l'expéditeur.

Colissimo est le service de livraison préféré des Français. Il représente environ 90% des envois de colis entre particulier (CtoC) et 60% pour les expéditions des entreprises vers les particuliers (BtoC). Cette situation dominante vient bien sur du passé (monopole sur les plis supérieurs à 50 grammes jusqu’en 2006) mais aussi de la puissance de son réseau de vente et de son omniprésence géographique assurée par ses équipes.

Les changements :

1.La Poste se désengage d’une «livraison garantie » en 48h et propose uniquement un « délai indicatif de livraison » ! Pire, à destination et en provenance de la Corse : aucun délai indicatif de livraison et aucune indemnisation en cas de retard.

2.La grille d’indemnisation évolue :

·                     Colis livré à J+3 = 25% du montant des frais d’expédition

·                     Colis livré à J+4 = 75% du montant des frais d’expédition

·                     Colis livré à J+5 = 100% du montant des frais d’expédition

·                     Colis livré au-delà de J+5 = 125% du montant des frais d’expédition

Pour rappel : auparavant un Colissimo national livré hors délai était indemnisé à hauteur de 100% des frais de port quel que soit le délai de retard.

Pourquoi ces évolutions ?

Les gros problèmes de livraison rencontrés durant l'hiver 2010 sont à l'origine de ce changement. En effet, La Poste s'était retrouvée avec une hausse des coûts induits par les difficultés climatiques tout en subissant les pressions commerciales des expéditeurs "harcelés" par leurs acheteurs inquiets. Il fallait réagir et assouplir le système en place.

De plus, l'offre de La Poste était un espèce "d'ovni" dans le milieu des transporteurs. Elle était la seule à offrir un remboursement de 100% en cas de retard de livraison tout ça avec des prix très agressifs.
La Poste a donc fait le choix de s’aligner sur les standards européens au risque de dénaturer son offre... mais de retrouver un "business model" cohérent.

Mais elle rend surtout service à son autre filiale Chronopost, spécialisée dans la livraison expresse, qui se trouvait très souvent en concurrence avec... Colissimo ! Désormais, leurs offres sont bien distinctes et complémentaires.

Le service est-il dégradé ?

A priori, on peut penser que non. En effet, « seulement » 15% des colis sont livrés au-delà des 48h annoncés et rien n'indique que La Poste réduira son objectif qualité. On peut même espérer le contraire car les services administratifs de La Poste seront moins sollicités pour des indemnisations et pourront consacrer leurs ressources à d'autres activités.
Cependant, ce taux de 85% de "livraison dans les temps" comprend le traitement des Grands Comptes, qui eux affichent 95% de respect des délais et sont de plus en plus privilégiés par La Poste pour leur forte volumétrie. Il est donc possible que ce déséquilibre s'accentue au détriment des petites structures et des particuliers.

La concurrence peut-elle en profiter ?

Avec ces « régressions »,La Poste ouvre (à contrecœur ?) un peu plus la porte à une concurrence qui doit se réjouir de cette baisse apparente de service. En effet, les challengers sont nombreux tant dans la livraison à domicile (Adrexo) que la mise à disposition en magasin de proximité (Mondial Relay).

Ce n’est pas si simple car l’offre tarifaire Colissimo demeure très compétitive pour un service reconnu de qualité. Les concurrents ne proposent pas plus et ne sont pas très innovants. Pire, soumis à des contraintes de rentabilité plus strictes que La Poste ce qui les obligent à calculer leurs coûts au plus juste, ils sont globalement moins bien notés que La Poste par les expéditeurs et les destinataires.

La Poste, continuant par ailleurs de rafraichir ses espaces courrier et ses offres, reste « intouchable »tout en bénéficiant d’un capital sympathie historique de la part des Français.

La fin d'un bon plan pour certains marchands !

Pour beaucoup de vendeurs professionnels, les défauts de livraison de La Poste étaient une source de "profit". Un grand nombre traquait les retards et demandait une indemnisation systématique. Une entreprise s'en était même fait la spécialité et avait créé des emplois (itrack par itinsell).

Désormais avec 25% de remboursement en cas de livraison à J+3 pour une grille tarifaire commençant à 5€, le jeu n'en vaut plus la chandelle...

Anecdote Colissimo : il existe un Triangle des Bermudes !

Une « exception »tout de même au service Colissimo ! Quand vous lisez les conditions générales de l'offre Colissimo, vous découvrez une zone géographique, appelée « Secteur Postal 69000 » pour laquelle aucun délai indicatif n’est donné ! Incroyable, non ? Qu’y a-t’il de si spécial dans le secteur 69000 ?

Pierre-Alain Baly - publié le 04.11.2011 Source: http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/

Voir les commentaires

La Poste et la remise des Colis : l'ARCEP se fâche...

22 Octobre 2011, 20:02pm

Publié par FOcom Poste 06

Publié le 21 Octobre 2011

Saisie d'une réclamation d’un consommateur, l'ARCEP estime indispensable que La Poste améliore ses démarches de remise de colis contre signature

Depuis le 1er janvier 2011, les usagers des services postaux peuvent saisir l'ARCEP des réclamations qui n'ont pu être satisfaites dans le cadre des procédures mises en place par les prestataires. Préalablement à la saisine de l'ARCEP, les utilisateurs doivent avoir épuisé l'ensemble des voies de recours mises en place par les prestataires ; dans le cas de La Poste, ils doivent avoir saisi de leur litige le médiateur de cette entreprise.

Dans ce cadre, l’Autorité a été saisie le 6 juillet dernier d’une réclamation portant sur le service d’envoi de colis de La Poste. A cette occasion, l’Autorité a constaté que les procédures de La Poste pour la remise de colis contre signature n’étaient pas satisfaisantes à de nombreux égards, notamment pour permettre aux clients de La Poste de faire part de leurs réserves lors de la remise.

Tout d’abord, La Poste, dans un espace dédié aux questions les plus fréquemment posées par ses clients sur son site internet, semble interdire la formulation de réserves au moment de la réception. L’Autorité considère qu’une telle interdiction « ne trouve son fondement dans aucun texte ».

En outre, l’Autorité relève des contradictions entre le texte des conditions de vente et l’information disponible sur le site internet de La Poste, s’agissant de la possibilité pour un client de demander une mise à disposition de son colis en agence pour l’ouvrir en présence d’un agent de la Poste.

Enfin, l’Autorité constate que La Poste n’a pas respecté sa procédure interne de remise d’un colis contre signature, qui consiste en un recueil de la signature sur un document identifiable.

Outre la suppression de toute contradiction dans les informations fournies au public, l’Autorité estime donc indispensable que La Poste améliore ses démarches de remise de colis contre signature notamment en ce qui concerne les conditions dans lesquelles la personne acceptant l’envoi peut formuler des réserves éventuelles lors de la remise. En particulier, un espace sur le bordereau devrait permettre au consommateur d’indiquer d’éventuelles réserves. En effet, la formulation de réserves, associée à la signature de la personne acceptant l’envoi, pourrait constituer un élément de preuve selon lequel l’éventuelle détérioration n’est pas intervenue postérieurement à la remise de l’objet.

L’Autorité estime que ces modifications sont nécessaires pour assurer une pleine information des consommateurs et permettre la bonne application du régime de responsabilité prévu par la loi du 20 mai 2005.

L’avis : http://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/11-1015.pdf

Source: http://www.itrnews.com/articles/124626/poste-remise-colis-arcep-fache.html

Voir les commentaires

FO interpelle le DG de Coliposte en CDSP nationale le 8 septembre 2011

13 Septembre 2011, 14:12pm

Publié par FOcom Poste 06

Pour agrandir ou imprimer le tract, cliquez sur l'image

coliposte_fo_interpelle.jpg

Voir les commentaires

Les colipostiers en voie de disparition?!

13 Septembre 2011, 13:47pm

Publié par FOcom Poste 06

Pour agrandir ou imprimer, cliquez sur l'image

sous_traitance.jpg

Voir les commentaires

Le pouvoir d'achat baisse... pas les colis !

23 Août 2011, 21:54pm

Publié par FOcom Poste 06

Le pouvoir d'achat baisse... pas les colis !

La rentrée scolaire est annoncée plus chère qu'en 2010. Aussi, beaucoup de familles recherchent toutes les possibilités de dépenser moins.

Ça sera le cas en passant par Internet, les journaux annonçant que les économies pourraient être comprises entre 10 et 15% par rapport à la distribution classique (grandes surfaces).

Les collègues des paquets, après avoir sué une bonne partie de l'été à cause de l'augmentation du trafic due aux soldes par correspondance, risquent donc d'avoir une mauvaise surprise.

La rentrée, à défaut d'être chaude, risque d'être particulièrement chargée !

Les dirigeants de la Poste constateront-ils la même chose ? Il est à craindre que non, pour eux, on en est toujours à 1% d'augmentation du trafic colis… pas plus.

 Presse rentrée 2011 Presse rentrée 2011a

Source : http://fo-poste-38.blog4ever.com/

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>