Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

communiques

Retour de l’Etat d’urgence

16 Octobre 2020, 15:52pm

Publié par FOcom Poste 06

L’état d’urgence sanitaire donne à nouveau tout pouvoir au gouvernement pour restreindre de façon stricte la circulation, les réunions de tous ordres. La limitation des libertés individuelles et collectives conduit de fait à entraver sérieusement l’action syndicale, pourtant essentielle tant pour la santé des travailleurs que l’emploi et le pouvoir d’achat.

Le gouvernement doit en conséquence répondre immédiatement aux cinq confédérations syndicales sur les points de leur lettre adressée au Premier ministre et au Président de la République :

 - interdire les licenciements dans tous les secteurs bénéficiant d’aide publique [et, pour FO, contrôler strictement toute procédure de suppression d’emploi quant à son motif en rétablissant une autorisation administrative] ;
 - engager un processus de revalorisation des emplois des secteurs essentiels (la « deuxième ligne ») ;
 - annoncer le retour définitif aux dispositions de la convention 2017 de l’assurance chômage en abandonnant la réforme imposée en 2019 ;
 - annoncer le retrait du projet de réforme des retraites ;
 - rétablir les moyens de représentation collective des salariés en revenant sur les ordonnances travail, et notamment les CHSCT.

FO met en garde : les salariés ne doivent en rien subir les conséquences de cette situation.

Pour FO le pouvoir d’achat des salaires, pensions et minimas sociaux demeure une préoccupation et une revendication légitime.

YVES VEYRIER

Secrétaire général de Force Ouvrière

Voir les commentaires

Investir, c’est avant tout assurer un service public de qualité!

6 Août 2019, 15:58pm

Publié par FOcom Poste 06

Suite à la publication des résultats du premier semestre 2019 et aux économies envisagées pour 2020 (300 millions d’euros) afin de maintenir un investissement élevé, les annonces du PDG de La Poste sont inquiétantes. En effet, ces économies se feraient, entre autres, au détriment de l’emploi et, par conséquent, des conditions de travail des postiers.

Et pourtant, déjà trop de postiers travaillent dans des conditions déplorables et de nombreux établissements ne sont plus en mesure d’assurer un service public de qualité. Des emplois en moins accentueraient ce mauvais climat social…

Pour FO, l’investissement ne doit pas devenir l’ennemi de l’emploi ! Investir, c’est redonner de confiance dans l’avenir pour chaque postier. Investir, c’est penser juste pour éviter toutes dérives budgétaires. Et investir, c’est aussi et surtout assurer une présence postale sur l’ensemble du territoire. C’est donner à La Poste les moyens d’assurer ses missions de service public sur le long terme !

Voir les commentaires

FO contre la réforme de la Fonction publique

27 Février 2019, 10:16am

Publié par FOcom Poste 06

Malgré les demandes incessantes de FO concernant la suspension de la réforme de la Fonction publique, le secrétaire d’État à la Fonction publique confirme plusieurs mesures de ce projet de loi.

Ces mesures prévoient entre autres un recours accru aux contractuels, la fusion des instances et la disparition des CHSCT et des CAP (plus de consultations sur les promotions, mutations ou notations !), mais surtout la création d’une rupture conventionnelle pour le secteur public en cas de suppression de postes et primes de départ volontaire. L’employeur pourrait ne plus participer à la protection sociale complémentaire de ses employés ou ce dernier pourrait ne plus organiser des instances médicales. Une véritable honte !

Force Ouvrière s’était déjà opposée à ce projet qui présente de grands dangers pour la Fonction publique et surtout qui annonce sa destruction. Pour FO, ces annonces sont une attaque directe aux statuts de fonctionnaire, aux missions de services publics et au dialogue social. Mais pour FO, ce projet de loi remet surtout en cause l’égalité des droits et des valeurs républicaines.

C’est pourquoi FO demande le retrait immédiat de cet avant projet de loi, récession sociale sans précédent pour tous les agents de la Fonction publique.

Soyons tous mobilisés le 19 mars pour la défense du Service public !

 

Voir les commentaires

BONNE ANNÉE 2019 À TOUS !

1 Janvier 2019, 16:28pm

Publié par FOcom Poste 06

Pour cette nouvelle année, FO Com vous souhaite tout le bonheur possible en famille, mais aussi au travail. FO Com se battra pour votre bien-être au travail et à votre respect vie privée et vie professionnelle.

Pour cette nouvelle année, FO Com nous souhaite la réalisation de toutes nos revendications : augmentation des salaires, le treizième mois et des conditions de travail dignes de ce nom.

L’équipe FO Com vous souhaite à tous une très belle année 2019.

Voir les commentaires

Bonne fêtes de fin d’année à tous !

21 Décembre 2018, 23:13pm

Publié par FOcom Poste 06

Fo Com est conscient que les temps actuels sont très difficiles. C’est pour quoi le pouvoir d’achat est au centre de nos revendications. FO Com continue et continuera à défendre les intérêts de tous les postiers et à revendiquer une hausse des salaires et un treizième mois.

Fo Com vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Voir les commentaires

Des négociations salariales pour tous !

22 Décembre 2017, 17:32pm

Publié par FOcom Poste 06

Au vu du contexte économique favorable avec une croissance inattendue, un SMIC qui augmente de +1,24% au 1er janvier 2018 et une inflation de +1,1 % pour l’année, FO ne peut concevoir une NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) qui ne serait être à la hauteur des attentes des collègues. Ainsi, la compensation de la CSG (Contribution Sociale Généralisée), dont la charge incombe à La Poste, ne peut être un argument pour imposer une NAO minimaliste.

C’est pour ces raisons, qu’à l’ouverture de la première plénière de la NAO, FO a demandé une augmentation significative de +3% en une fois et pour tous, au 1er janvier 2018. FO Com demande également la création d’un treizième mois, la compensation de la journée de carence pour les fonctionnaires, et l’élargissement de la négociation aux cadres des groupes B et C.  Pour la classe IV, FO revendique depuis plusieurs années la transparence sur les emplois-repère, l’accès au IV.3 et la fin des revalorisations successives à 0 % .

Pour FO, redonner du pouvoir d’achat aux classes I, II, III et IV sera la priorité lors des négociations de la NAO.

Voir les commentaires

COMMUNIQUE N° 96 : RAPPEL DES STATUTS DE LA FÉDÉRATION FOCOM

1 Mars 2017, 22:59pm

Publié par FOcom Poste 06

Voir les commentaires

Communiqué de Presse : Des postiers examinateurs au permis de conduire : M. Macron entre imagination et improvisation

4 Février 2015, 18:36pm

Publié par FOcom Poste 06

Décidemment, le débat sur le projet de loi relatif à la « croissance l’activité et l’égalité des chances économiques » ne laisse pas de surprendre, mêlant l’imagination à l’improvisation. C’est ainsi qu’au détour d’un amendement l’article 9 du texte nous révèle que, face à l’engorgement du cursus du permis de conduire « des agents publics ou contractuels » pourraient être missionnés par l’autorité administrative en tant qu’examinateurs des épreuves de conduite pour l’obtention du permis des véhicules légers.

Ayant d’abord cru à un canular, la fédération Force Ouvrière de la Communication a dû se rendre à l’évidence : les postières et les postiers seraient concernés.

En effet, M. Macron lui-même l’a affirmé devant les députés, indiquant qu’il avait « demandé au Président de La Poste de s’organiser en conséquence ».

Sur la forme, pareille injonction confirme la place subsidiaire que tient le dialogue social dans les préoccupations gouvernementales alors qu’il s’agirait d’une mesure bouleversant la nature même du métier de postier. Sur le fond, et pour autant qu’on soit en mesure de le discerner à ce jour, FO Com tient à rappeler ceci :

Les postières et les postiers sont profondément attachés aux missions de service public qui leurs sont dévolues et confèrent un sens à leur activité quotidienne. Ils s’en acquittent pourtant avec de plus en plus de difficultés en raison du désengagement financier de l’Etat et d’une orientation vers le tout commercial.

Malgré cela ils ne sont pas hostiles par principe à ce que de nouvelles activités d’intérêt général puissent leur être confiées, notamment sur les territoires en difficultés et à condition qu’elles soient fondées sur la solidarité et l’aide à la personne. A condition aussi que ces tâches ne contribuent pas à accélérer la disparition d’autres emplois publics et n’atteignent pas leur éthique professionnelle. Quid du postier chaleureux qui vous salue et rend service le matin et qui se mue l’après-midi en inspecteur qui tranche souverainement pour l’attribution d’un sésame de couleur rose…

Outre ces aspects déontologiques s’est-on interrogé sur les questions juridiques et de compétences induites par cette « innovation ». ? Aux problèmes de formation, de certification professionnelle ? De responsabilité et de disponibilité ?

Ces personnels seraient-ils mis à disposition par La Poste – donc toujours payés par elle – ou détachés auprès du ministère de l’Intérieur ?

Dans le premier cas travailleraient-ils à « charge d’emploi » ou bénéficieraient-ils d’une rémunération complémentaire ?

Officieraient-ils hors de leur temps de travail de postier ou pas ? Etc….

Ce halo d’interrogations ne peut que s’étendre et renforcer l’inquiétude des postières et des postiers quant à l’avenir de leur profession.

Seraient-ils trop nombreux ou inoccupés ?

Le ministre de l’économie, qui fut naguère étudiant en philosophie, semble avoir oublié que l’empirisme conduit souvent à l’approximation et que le dialogue devrait l’emporter sur l’injonction.

Nouveau venu dans le caravansérail de la loi Macron, le postier-inspecteur ressemble fort à un sujet de concours Lépine.

 

Paris, le 2 février 2015

Le Secrétaire Général

Jacques DUMANS

 

Voir les commentaires

Communiqué de presse : URGENT Les CHSCT en danger grave et imminent

28 Janvier 2015, 00:29am

Publié par FOcom Poste 06

Une discussion est engagée depuis plusieurs semaines pour modifier les conditions d’exercice des CHSCT dans les entreprises de notre pays.

Le modèle retenu par le MEDEF – dans le cadre de la loi Macron- signifie, ni plus ni moins, la fin de l’organisation et du rôle actuel des CHSCT, tant sur le plan organisationnel que sur l’aspect de leurs prérogatives, pour défendre les conditions de travail.

L’une des premières conséquences de l’accord proposé par le MEDEF pour « moderniser le dialogue social » consiste à supprimer 60% des représentants du personnel qui œuvrent encore aujourd’hui à la prévention, c’est-à-dire au bien commun des entreprises. En filigrane : la suppression des délégués du personnel et des 26 000 CHSCT, qui structurent près de 100 000 préventeurs actifs, pourtant non rémunérés par leurs actions.

Le texte projeté va générer un profond recul de la prévention des risques en entreprise et produire des déséquilibres préjudiciables à tous.

La CFDT, complice du projet, et fossoyeur de la prévention des risques et conditions de travail au quotidien a, comme tous ceux qui soutiennent ce projet, profité de la trêve des confiseurs pour avancer ses pions.

Les CHSCT de demain version MEDEF/CFDT :

  • plus de CHSCT en dessous de 300 salariés,
  • retrait de la personnalité morale et juridique des CHSCT,
  • le CHSCT ne pourrait plus demander une expertise,
  • l’instauration d’un modèle de dialogue social avec un fonctionnement « dominants/dominés », en raison du nombre d’élus réduit.

Tout ceci, proposé par le MEDEF, et validé à l’heure actuelle parla CFDT, conduirait à un profond recul du droit des salariés, dans leurs conditions de vie au travail.

FO ne peut accepter un retour en arrière des nombreuses avancées sociales acquises depuis les années 1950 !

 

Paris, le 21 janvier 2015

Le Secrétaire Général

Jacques DUMANS

Voir les commentaires

Je suis Charlie : Marche silencieuse à Nice - Communiqué n° 38

10 Janvier 2015, 10:02am

Publié par FOcom Poste 06

Pour imprimer ou télécharger le document, cliquez sur le lien ci-dessous...

Pour imprimer ou télécharger le document, cliquez sur le lien ci-dessous...

Voir les commentaires

1 2 3 > >>