Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

salaires

Prime de pouvoir d’achat : ne passez pas à côté

20 Septembre 2021, 10:36am

Publié par FOcom Poste 06

FO Com vous annonçait le 30 juillet une information majeure :  l’obtention de la prime de pouvoir d’achat, à la suite de nos nombreuses interventions et courriers auprès du président de La Poste et de la DRH du Groupe.

Cette prime sera versée sur la paie de septembre. Alors prudence quant à son versement !

RAPPEL SUR LES MODALITÉS

Pour une personne présente sur la période des 12 mois précédant le versement (1er Septembre 2020 au 31 août 2021) et à temps plein, la prime est déterminée en fonction de la rémunération perçue sur cette période :

  • 300 euros si la personne a perçu jusqu’à 27 891,48, soit 1,5 fois le SMIC
  • 200 euros si la personne a perçu entre 27 891,49 euros et 37 188,64 euros, soit deux fois le SMIC
  • 150 euros si la personne a perçu entre 37 188,65 euros et 55 782,96 euros, soit trois fois le SMIC

Vous pensiez en bénéficier et vous ne voyez rien sur votre bulletin de paie ?

  • Rapprochez-vous du représentant FO local
  • Vous êtes parti quelques jours ou semaines avant le versement de cette prime ? N’hésitez pas à faire une requête et la transmettre à FO.

FO Com ne lâchera rien pour l’augmentation de vos rémunérations. FO Com, le syndicat de la fiche de paye.

Voir les commentaires

Versement de la prime exceptionnelle : FO n’a rien lâché !

18 Septembre 2021, 09:51am

Publié par FOcom Poste 06

Lors de chaque rencontre avec La Poste,  FO n’a eu de cesse de réclamer le versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat à l’ensemble des postiers. La Poste nous a entendus et le versement d’une prime exceptionnelle sera effectué sur le salaire de septembre afin de remercier les postiers pour leur investissement tout au long de la crise sanitaire.

Les bénéficiaires de cette prime sont les agents de La Poste salariés liés par un contrat de travail, quelle qu’en soit la nature, les agents de La Poste fonctionnaires et agents contractuels de droit public ainsi que les personnels intérimaires pour qui la prime sera versée par leur entreprise de travail temporaire.

Pour une personne présente sur la période des 12 mois précédant le versement (1er Septembre 2020 au 31 août 2021) et à temps plein, la prime est déterminée en fonction de la rémunération perçue sur cette période:

  • 300 euros si la personne a perçu jusqu’à 27891,48  soit 1,5 fois le SMIC
  • 200 euros si la personne a perçu entre 27891,49 euros et 37188,64 euros soit deux fois le SMIC
  • 150 euros si la personne a perçu entre 37188,65 euros et 55782,96 soit trois fois le SMIC

Ce montant est proratisé en fonction du temps passé dans l’entreprise et du temps de travail exercé durant toute cette période. Les personnels en éviction COVID sont considérés comme présents.  Pour les congés maladie et les congés annuels: pas d’impact sur cette prime.

Cette prime concernera environ 95% du personnel relevant uniquement de La Poste SA.

Cette décision démontre une fois de plus la justesse et la légitimité des revendications de FO.

Voir les commentaires

Versement de la prime exceptionnelle : FO n’a rien lâché !

31 Juillet 2021, 15:52pm

Publié par FOcom Poste 06

Lors de chaque rencontre avec La Poste,  FO n’a eu de cesse de réclamer le versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat à l’ensemble des postiers. La Poste nous a entendus et le versement d’une prime exceptionnelle sera effectué sur le salaire de septembre afin de remercier les postiers pour leur investissement tout au long de la crise sanitaire.

Les bénéficiaires de cette prime sont les agents de La Poste salariés liés par un contrat de travail, quelle qu’en soit la nature, les agents de La Poste fonctionnaires et agents contractuels de droit public ainsi que les personnels intérimaires pour qui la prime sera versée par leur entreprise de travail temporaire.

Pour une personne présente sur la période des 12 mois précédant le versement (1er Septembre 2020 au 31 août 2021) et à temps plein, la prime est déterminée en fonction de la rémunération perçue sur cette période:

  • 300 euros si la personne a perçu jusqu’à 27891,48  soit 1,5 fois le SMIC
  • 200 euros si la personne a perçu entre 27891,49 euros et 37188,64 euros soit deux fois le SMIC
  • 150 euros si la personne a perçu entre 37188,65 euros et 55782,96 soit trois fois le SMIC

Ce montant est proratisé en fonction du temps passé dans l’entreprise et du temps de travail exercé durant toute cette période. Les personnels en éviction COVID sont considérés comme présents.  Pour les congés maladie et les congés annuels: pas d’impact sur cette prime.

Cette prime concernera environ 95% du personnel relevant uniquement de La Poste SA.

Cette décision démontre une fois de plus la justesse et la légitimité des revendications de FO.

Voir les commentaires

Elections régionales et départementales 2021 : La Poste reprend la distribution des plis électoraux confiés à Adrexo

25 Juin 2021, 08:18am

Publié par FOcom Poste 06

La Poste a confirmé ce matin la reprise de 5,9 millions de plis électoraux qui auraient dû être distribués par la société Adrexo.

Face à la situation d’urgence et à son caractère exceptionnel, La Poste nous annonce qu’elle a décidé d’appliquer des mesures exceptionnelles pour toutes les personnes en charge de la distribution des plis électoraux pour le second tour des élections régionales et départementales :

1 heure supplémentaire travaillée = 2 heures supplémentaires payées

Il est dommage d’avoir attendu les péripéties d’Adrexo pour que La Poste réponde à nos revendications.

Pour FO Com :

  • La distribution des plis électoraux doit être une mission de service public. La Poste, entreprise publique à mission, est garante dans son domaine du respect des valeurs républicaines.
  • Les postiers doivent être compensés à la hauteur de leur travail supplémentaire et de leur implication qui contribue au bon fonctionnement de la démocratie.

Voir les commentaires

NOUVEL ACCORD INTÉRESSEMENT 2021-2022-2023 Une signature pour FO

14 Juin 2021, 09:29am

Publié par FOcom Poste 06

Le non-versement de la prime d’ intéressement sur l’année 2021 est, et restera, dans la mémoire de chaque postier. Après des mesures salariales en berne depuis quelques années, il est impensable pour FO Com de poursuivre dans cette direction prise par La Poste.

Nous avons réitéré dès le début des négociations, notre demande de versement de prime exceptionnelle dite « MACRON » à défaut de prime d’intéressement. Nous ne lâcherons pas sur ce point et remercions dès à présent les milliers de postiers qui ont signé notre pétition http://www.focom-laposte.fr/petition-prime-macron-de-1000-euros/.

[Lire le tract]

 

Voir les commentaires

REVALORISATION SALARIALE 2021 DES CADRES : RÉSOLUMENT CONTRE-PRODUCTIVE !

8 Juin 2021, 11:04am

Publié par FOcom Poste 06

Dans une précédente parution, nous nous interrogions sur la politique salariale de La Poste devenue « un mille-feuille de plus en plus opaque ». La rémunération et la promotion restent en effet les socles incontournables de la motivation de bon nombre de cadres. Elles constituent des éléments centraux du projet stratégique d’une entreprise à l’égard de tous ceux qui en font le succès et assurent ainsi son avenir. Elles sont aussi des leviers essentiels des managers pour fédérer et motiver leurs équipes. Pour FO, la compréhension par la gouvernance RH de ces enjeux est donc fondamentale.

Les clés du succès … ou de l’échec

Alors que le plan stratégique annonce des mutations qui mettront en tension tout l’encadrement, le rôle de La Poste est de définir, promouvoir et mettre en œuvre les conditions favorables à l’acceptabilité du changement et à la protection des personnels. Or, l’année 2021 est d’ores et déjà marquée par une série de décisions défavorables et pénalisantes pour tous les postiers :

  • La prime d’intéressement à zéro,
  • Le non-versement de la prime exceptionnelle, dite « prime Macron »,
  • L’échec total des Négociations Annuelles Obligatoires (revalorisations salariales) pour lesquelles la direction n’a pas été en mesure d’obtenir la moindre signature syndicale, y compris parmi les organisations traditionnellement les plus « conciliantes ». Les revalorisations 2021 ont donc fait l’objet d’une décision unilatérale à l’opposé des souhaits des organisations représentatives du personnel, et en particulier des revendications de FO.

Contre-productif !

Sur la papier, le processus d’augmentation est censé valoriser les compétences développées sur l’année 2020, mesurées par l’entretien d’appréciation annuel.

Sur le terrain, vous êtes nombreux à nous interpeller sur le fait qu’avec une appréciation correcte, un rôle tenu, voire mieux, votre revalorisation 2021 est de … 0 % !

Ainsi, remplir ses objectifs, tenir parfaitement son poste dans un contexte de plus en plus difficile et anxiogène, ne sont plus suffisants pour vous garantir une augmentation, mais ces missions sont tout juste suffisantes pour maintenir votre salaire. Ce qui revient à dire que votre pouvoir d’achat, lui, est en baisse.

Groupe A : des mesures spécifiques discriminantes

La direction semble assumer une politique salariale discriminante pénalisant la grande majorité de ses forces vives pour privilégier un petit nombre. Alors que l’obsession reste de « favoriser les départs naturels (retraites, TPAS) », les personnels dans la seconde moitié de leur carrière, semblent, selon nos remontées terrain, particulièrement visés par ce dispositif. Cette incongruité est rendue possible par une clause de la décision n°59 du 9 mars 2021 (voir le BRH), précisant que pour les groupes A, « l’enveloppe ne peut être utilisée pour octroyer des augmentations salariales inférieures à 1 % » .

Retrouver le chemin du consensus ?

Pour FO, cette méthode n’est pas la bonne. Nous vous invitons à nous communiquer vos revalorisations afin d’alimenter nos échanges avec la direction. Nous demandons dès maintenant une audience afin de comprendre les conditions de mise en œuvre des revalorisations 2021. La Poste doit réfléchir au sens de sa politique salariale, sauf à vouloir créer les conditions de la défiance.

Nous souhaitons des règles équitables, transparentes dans le cadre d’une écoute réelle, d’un dialogue social apaisé, privilégiant la négociation et l’émergence d’accords innovants au bénéfice du plus grand nombre. C’est cela avoir une ambition collective !

Voir les commentaires

Non-versement de la prime d’intéressement, un non-évènement pour La Poste

5 Mai 2021, 22:58pm

Publié par FOcom Poste 06

FO a dû se battre pour exiger qu’un débat se tienne en demandant la réunion d’une commission de suivi sur l’accord intéressement 2018-2020.

« Pas d’année blanche pour une année noire pour tous les postiers ! » : Derrière ce slogan nous avons interpellé le Président de La Poste, puis la DRH du Groupe. Nous n’avons pas cessé de dénoncer cette situation via nos tracts, nos affiches et nos interventions lors de réunions bilatérales ou plénières avec La Poste.

La solution, dès le mois de février, FO l’a donnée : transformer le montant prévu au budget de La Poste pour le versement de l’intéressement en une prime exceptionnelle. Et c’est le gouvernement qui a « validé » cette solution en permettant aux entreprises, sous condition de conclure un accord intéressement, de verser une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat qui peut aller jusqu’à 1000 euros.

Les autres syndicats, après que FO ait clairement posé cette revendication forte, se sont mobilisés et ont proposé un « travail unitaire » pour réfléchir à une action commune. Bien entendu, nous nous engageons à défendre de façon unitaire une revendication sociale essentielle des postières et des postiers, en particulier lorsqu’elle touche leur salaire et leur reconnaissance.

Nous soutenons donc sans réserve la pétition, fruit de ce travail unitaire [Signer la pétition]. Nous vous encourageons à la relayer le plus largement.

FO est fier d’avoir porté, dès le mois de février, cette revendication et nous le serons encore plus lorsqu’elle aboutira enfin !

Voir les commentaires

DEMANDE DE PRIME EXCEPTIONNELLE : FO COM NE LÂCHERA PAS !

3 Mai 2021, 10:07am

Publié par FOcom Poste 06

Depuis le 24 février, nous avons porté cette demande auprès du Président de La Poste [Lire la lettre], puis en mars auprès de la DRH du Groupe [Lire le courrier].

Les modalités de versement de cette prime exceptionnelle ont été publiés le 28 avril par le ministère du travail. Nous réitérons notre demande une nouvelle fois auprès de La Poste.

FO Com, porte parole de tous les postiers, n’a de cesse de porter au Groupe le besoin de reconnaissance des postiers durement éprouvés durant cette période si compliquée.

Après des négociations salariales à 0, une prime d’intéressement à 0, La Poste doit écouter et entendre notre revendication.

Voir les commentaires

Nouvel accord intéressement : pas de bis repetita

26 Avril 2021, 10:46am

Publié par FOcom Poste 06

Les négociations sur le nouvel accord intéressement pour la période 2021-2023 ont commencé. Notre demande est très claire : il ne doit pas y avoir d’année blanche !

C’est pour cette raison que nous avons revendiqué une clause de sauvegarde pour fixer un seuil minimum de versement pour chaque année. Une nouvelle année sans versement de prime d’intéressement, ce n’est pas concevable !

Une amélioration du montant de la prime d’intéressement et des critères de déclenchement réalistes, c’est ce qui nous guidera lors des négociations qui devront s’achever en juin. Nous avons également renouvelé notre demande de versement de la prime Macron comme nous l’avons demandé en février par écrit au Président de La Poste, et en mars par écrit à la DRH Groupe. Les postiers sont la richesse de l’entreprise. La reconnaissance de leur travail et de leur investissement malgré la crise sanitaire est incontestable et doit être payée en retour.

Nous poursuivons notre combat que nous menons depuis toujours pour l’amélioration de la rémunération des postiers et nous exigeons :

  • Le 13ème mois pour tous,
  • Un salaire minimum d’embauche de 1450€ net par mois avec effet induit sur tous les postiers,
  • La correction des grilles salariales pour les classes I, II, III pour garantir l’effet promotion en reprenant 100% de l’ancienneté acquise,
  • La garantie pour les agents Groupe A une revalorisation salariale annuelle minimale par le rétablissement d’une augmentation générale en plus de l’augmentation individuelle et des mesures relevant de l’enveloppe spécifique,
  • La revalorisation de la prime ultra-marine.

Inscrivez-vous ici pour obtenir des informations régulières à travers notre newsletter mensuelle.

Voir les commentaires

Rémunération : Politique salariale à La Poste

14 Avril 2021, 17:30pm

Publié par FOcom Poste 06

Un mille feuilles de plus en plus opaque…

La politique de rémunération reste un outil privilégié pour motiver et fidéliser les salariés d’une entreprise : c’est le discours de l’entreprise.

Pour FO, une politique salariale digne de ce nom doit donner du sens au travail, récompenser l’engagement et reconnaître les compétences mises au service de l’entreprise. Du sens, de la reconnaissance ? Qu’en est-il à La Poste ?

Travailler plus pour gagner plus… ou moins ?

Les managers sont confrontés à une équation de plus en plus complexe : l’obsession comptable de toujours « dépenser moins » a pris le pas sur le « savoir investir » et le « donner du sens ». Tout le personnel en fait les frais.

Ainsi, depuis plusieurs années, les principes qui définissent notre politique salariale ont perverti un système désormais opaque qui rend possible des revalorisations salariales inférieures à l’inflation malgré une surperformance et des objectifs atteints !

Ce type d’exemple n’est pas un cas isolé et beaucoup en font les frais. Car les « garde-fous » réglementaires sont systématiquement supprimés par la DRH dont la doctrine est un monde avec le moins de règles possibles, sans repères…

Le repère ce serait « l’ancien monde », la modernité ce serait l’absence de règles, de recours, le fait du prince en quelque sorte.

Ce phénomène est accentué par une volonté affichée de donner beaucoup à quelques-uns et à gérer la disette pour le plus grand nombre (qui fait pourtant tourner la boutique).

Ainsi les écarts se creusent tant au niveau des rémunérations fixes que variables. Cette politique des « premiers de la classe » dévalorise les « premiers de corvée ». Elle est clivante et assumée. Elle pose question.

Alors revenons ensemble sur ce mille feuilles que constitue la politique salariale de La Poste et tentons de comprendre si nos salaires sont simplement le résultat d’une conjoncture défavorable ou bien d’une politique parfaitement réfléchie.


Lire le tract : [Rémunération : Politique salariale à La Poste]

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>