Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

sante au travail

A quand le Conseil des postiers ?

8 Novembre 2022, 16:26pm

Publié par FOcom Poste 06

Le souhait de nos dirigeants est de voir, à horizon 2025, La Banque Postale se hisser sur la 3marche du podium de la satisfaction client.

Force est de constater, par le biais des écoutes clients à chaud comme à froid, que le chemin à parcourir semble encore long. La voix du client classe l’établissement à la dernière place en ce qui concerne les conditions d’accueil dans les bureaux de poste, l’accessibilité téléphonique ainsi que le traitement des réclamations.*

Face à ce constat, différentes pistes voient le jour. La nécessité d’écouter le client est devenue une évidence. Le 2 juin 2022 s’est réuni le premier conseil des clients de La Banque Postale. Composé d’une dizaine de personnes incarnant la diversité de la clientèle et des Français, ce conseil aura en charge de faire remonter les différentes attentes des clients, explorer leurs irritants ainsi que leur vision sur le travail de la banque. L’objectif sera alors de savoir prendre en compte ces avis afin d’améliorer l’expérience client.

Pour FO, rien ne vaut la parole directe du client. L’idée semble donc séduisante même si l’échantillon est réduit.

Dans le même esprit, il serait temps de prendre en compte le mécontentement des collaborateurs. Donc, à quand le Conseil des postiers ?

*d’après le Directeur de l’expérience client et de la qualité lors de la master class sur l’expérience client en octobre 2022

Voir les commentaires

Santé & Sécurité au Travail n°5

3 Novembre 2022, 18:49pm

Publié par FOcom Poste 06

Combattre le harcèlement

Le harcèlement moral consiste en des agissements répétés à l’encontre d’un salarié qui ont pour objet ou pour effet, une dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. Les violences au travail se traduisent par des agressions qui peuvent être verbales, comportementales ou encore physiques.

Face à ces situations, que fait La Poste ? quelles actions de prévention sont mises en place ?

Lire notre document « Santé & Sécurité au travail » n°5 – Novembre 2022

 

Voir les commentaires

Sobriété énergétique : la tête dans le guidon et les pieds dans la glace

13 Octobre 2022, 16:03pm

Publié par FOcom Poste 06

Alors que l’automne fait son œuvre précédant peut-être un hiver difficile, La Poste a annoncé, il y a quelques jours, en CNSST (Commission Nationale Santé et Sécurité au Travail), un plan de sobriété énergétique.

Certes, la planète, l’augmentation des coûts du gaz et de l’électricité, l’instabilité économique due au conflit Russo-Ukrainien pousse à réfléchir différemment. Bref, il faut participer à cet « engagement sociétal » comme dit le Président Wahl. Mais… Attention, il faut toutefois veiller à ce que les conditions de travail des postières et des postiers ne s’en trouvent pas dégradées, risquant des dommages collatéraux sérieux.

Postimmo et la DT sont en charge des dispositions concernant le chauffage et l’éclairage.

Pour le chauffage, il a été décidé de placer le curseur à 16° pour les locaux industriels et 19° pour les sites tertiaires. 14° pour les locaux inoccupés pendant 24h à 48h.Les chauffages d’appoints sont interdits.16° dans les locaux industriels ? Ceux avec le plafond très haut ? La chaleur monte, il fera donc 16° sous le plafond, mais combien à hauteur de casier ?

Dans toutes les branches, la période hivernale, est une période où l’activité croît fortement, toutes et tous seront « au taquet », il ne faudrait pas que le personnel souffre des écarts de températures et tombent malades. La Poste n’aura rien à y gagner.

Pour FO Com, il faut adapter en fonction de la météo et de la configuration des locaux, être vigilant aux alertes des représentants du personnel dans les CHSCT et agir en rapport. Appliquer une politique de sobriété énergétique pour faire des économies, oui ! Mais pas au détriment de la santé des postières et des postiers.

Voir les commentaires

Congés bonifiés : 2 ans après la parution du décret, La Poste met enfin sa note RH à jour

4 Juillet 2022, 14:56pm

Publié par FOcom Poste 06

Le 2 juillet 2020 entrait en vigueur un décret portant réforme des congés bonifiés dans la fonction publique. Il succède à un texte datant de 1978 !

Ce décret apporte quelques modifications notables, notamment pour la prise en charge des frais de voyage des congés bonifiés.

À la suite de plusieurs sollicitations de notre part, La Poste publie enfin une note mise à jour en fonction du nouveau décret. Les principales évolutions pour les postières et postiers ultra-marins concernés :

  • Augmentation de la fréquence d’octroi des congés bonifiés : tous les deux ans au lieu des trois ans prévus jusqu’alors.
  • Diminution du nombre de jours, passant de 65 à 31 jours consécutifs.
  • Ouverture des congés bonifiés aux collectivités d’outre-mer du Pacifique et à la Nouvelle-Calédonie pour les fonctionnaires y ayant le centre de leurs intérêts moraux et matériels.

Pour rappel, le droit à congé bonifié est acquis au 1er jour du 24e mois d’un service ininterrompu de 24 mois. Une dérogation peut être accordée si le fonctionnaire a des enfants à charge.

À noter également que les frais de voyage (transport et bagages) sont pris en charge par La Poste pour le fonctionnaire ainsi que pour les membres de sa famille sous certaines conditions. La note de La Poste précise aussi le bénéfice de l’indemnité de cherté de vie.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre contact FO Com pour de plus amples informations.

Voir les commentaires

L’accord indemnisation COVID ne prend pas de vacances

1 Juillet 2022, 22:24pm

Publié par FOcom Poste 06

La Poste a réuni les organisations syndicales pour leur présenter les modalités de reconduction de l’accord activité partielle pour juillet identique au précédent avec, en plus cette mention : « Les fermetures d’établissements scolaires n’ouvrent pas droit à l’activité partielle ».

Bilan temporaire arrêté au 28 juin (incomplet car tous les chiffres ne sont pas arrivés) :

  • 139 salariés en activité partielle pour vulnérabilité
  • 82 fonctionnaires en ASA éviction pour vulnérabilité
  • 5 salariés en activité partielle pour garde d’enfants
  • 0 fonctionnaires en ASA éviction pour garde d’enfants

La baisse du nombre de salariés en activité partielle et de fonctionnaires en ASA éviction pour garde d’enfant se poursuit.

FO Com reste vigilante à toute évolution de la pandémie qui repart à la hausse et aux mesures gouvernementales.

Voir les commentaires

Déploiement des premiers outils d’Intelligence Artificielle à la Poste : il faut un accord de méthode

15 Juin 2022, 15:31pm

Publié par FOcom Poste 06

La Poste annonçait le 21 avril dernier de nouvelles fonctionnalités dans la gestion des plannings des Responsables d’Exploitation (RE) du Réseau. De nouvelles fonctionnalités permettront de proposer aux RE des scénarii de planning « clé en main » qu’il leur appartiendra de modifier ou de valider. Les RE resteront cependant décisionnels et pourront paramétrer l’application en fonction des nécessités de service et des particularités de leur terrain.

 

L’objectif mis en avant est la simplification de la planification des ressources considérées comme particulièrement chronophages. Pour autant, le développement des premiers modèles d’Intelligence Artificielle entraîne de nombreuses transformations dont nous devrons bien mesurer toutes les conséquences.

 

Notre fédération est favorable aux innovations dès lors qu’elles apportent, dans la transparence, une plus-value pour tous ses salariés. L’IA ne doit en aucun cas être un vecteur de la dégradation de nos conditions de travail. Dans cet esprit, un développement anarchique et non concerté des nouveaux outils utilisant l’IA serait contre-productif.

 

À ce jour, nous regrettons que de nombreux outils ne sont toujours pas considérés et traités comme des réorganisations, qu’ils portent ou pas des gains de productivité. Ils échappent ainsi trop souvent aux instances du dialogue social, à toute concertation. Toutes les nouvelles fonctionnalités POP destinées aux RE ou même les indicateurs de pilotage générés par l’outil n’ont pas été présentés en détail par La Poste.

 

À titre d’exemple, si nous n’y prenons pas garde, ces nouveaux outils pourraient se transformer, à terme, en instruments de surveillance de tout l’encadrement sans que celui-ci n’en soit informé. En clair, tout ce que vous faites sur votre poste peut être enregistré et collecté toutes les fenêtres ouvertes sur votre ordinateur, les logiciels utilisés, les mails, les tchats, etc. Comme éléments intrusifs, on ne peut guère faire pire…

 

À la suite de notre intervention sur certaines branches de La Poste, celles-ci prétendent vouloir identifier les problèmes techniques afin d’apporter une réponse efficace dans la résolution des irritants que vous pouvez connaître quotidiennement. Sur ce point, nous ne pouvons qu’être d’accord, mais nous réclamons davantage de transparence !

 

C'est pourquoi nous exigeons  que tous les outils utilisant des algorithmes (logiciels, applications mobiles, espaces numériques…) à disposition de La Poste soit présentés aux instances représentatives du personnel, que l’avis du CHSCT soit rendu, que nous prenions connaissance de tous les tenants et aboutissants concernant les objectifs recherchés.

 

Notre organisation syndicale réclame également la nature des données collectées :
 

  • Qui les collecte ?
  • Qui bénéficie de l’accès ?
  • Combien de temps sont-elles conservées ?

 

En dernier lieu, si les données d'un ordinateur sont collectées, les salariés ont  aussi un droit de regard sur celles-ci : alors quelle serait la démarche pour avoir accès au recueil de celles qui les concernent ? Bref, toutes ces éléments ne  seront sûrement pas communiquées lors des furtives présentations faites sur les différents sites. Notre propos n’est certainement pas de « crier au loup » mais de nous assurer d’une véritable concertation qui permettra de sécuriser pour tous les conditions de déploiement de l’IA. Ces nouveaux outils sont et seront pourtant au centre de la transformation de tous les métiers.

 

Pour nous , leur apparition, leur industrialisation ou leurs évolutions ne doivent en aucun cas se faire dans la clandestinité et la défiance. Sans angélisme, il est aujourd’hui essentiel d’intégrer toutes les facettes de l’IA dans la conduite du changement et du dialogue social.


Aussi est-il urgent, de s’appuyer sur un accord de méthode pour le déploiement de l’IA au sein de notre groupe.

Christine Besseyre

Voir les commentaires

L’été approche, la canicule aussi

15 Juin 2022, 15:16pm

Publié par FOcom Poste 06

En mai et juin, le thermomètre s’est emballé et la température a fréquemment dépassé les 30 degrés sur une grande partie du territoire. A l’approche de l’été, il est toujours bon de rappeler à La Poste de prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir la santé physique et mentale des postières et des postiers.

Lorsque ceux-ci travaillent dans des locaux fermés et même si l’employeur n’a pas l’obligation légale d’installer un système de climatisation, il doit veiller à ce que l’air soit renouvelé et ventilé de façon à éviter les élévations exagérées de température.

Par ailleurs, pour l’agent qui travaille en extérieur ou en intérieur, La Poste a l’obligation de mettre de l’eau fraîche et potable à sa disposition notamment quand les conditions particulières le conduisent à se désaltérer fréquemment (travaux pénibles). La liste de ces fonctions se doit d’être établie par l’employeur en concertation avec le CHSCT et le médecin du travail. (Article R4225-3 du Code du travail).

La Poste doit aussi prendre toutes les mesures appropriées en lien avec les écarts de températures (prises de services anticipées par exemple).

La prise en compte des températures constitue un des éléments de la prévention primaire. La Poste a des obligations et elle se doit d’assurer la mise en place de procédures pertinentes prenant en compte l’ensemble des diverses situations.

FO COM sera vigilante sur l’application des mesures adaptées via les CHSCT et les visites des représentants syndicaux.

Voir les commentaires

Accord indemnisation Covid, version mai 2022 : on ne change rien

2 Mai 2022, 08:35am

Publié par FOcom Poste 06

La Poste a réuni les organisations syndicales le 28 avril pour leur présenter les modalités de reconduction de l’accord activité partielle.

Bilan temporaire (incomplet car tous les chiffres ne sont pas arrivés) arrêté au 22 avril :

  • 140 salariés en activité partielle pour vulnérabilité ;
  • 79 fonctionnaires en ASA éviction pour vulnérabilité ;
  • 60 salariés en activité partielle pour garde d’enfants ;
  • 2 fonctionnaires en ASA éviction pour garde d’enfants.

La baisse considérable du nombre de salariés en activité partielle et de fonctionnaires en ASA éviction pour garde d’enfant est due au fait que depuis le mois d’avril, seuls les parents d’enfants vulnérables bénéficient de cette mesure.

Aucun changement sur le projet d’accord. Il est reconduit dans les mêmes termes que le mois dernier.

FO Com reste vigilante à toute évolution de la pandémie et aux mesures gouvernementales.

 

Voir les commentaires

SANTÉ & SÉCURITÉ AU TRAVAIL N°4

28 Avril 2022, 09:12am

Publié par FOcom Poste 06

28 avril : Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail

La Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail sera célébrée le 28 avril 2022 par l’OIT (Organisation Internationale du Travail) et aura pour thème l’instauration d’une culture positive de la sécurité et de la santé nourrie par la participation et le dialogue social. La Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail promeut la prévention des accidents et maladies professionnels dans le monde entier.

Lire notre document « Santé & Sécurité au travail » n°4 – Avril 2022

Télécharger l’affiche « 28 avril »

 

Voir les commentaires

Accord activité partielle : suppression de l’activité partielle pour garde d’enfant

4 Avril 2022, 16:52pm

Publié par FOcom Poste 06

La Poste a réuni les organisations syndicales pour présenter les nouvelles modalités  de reconduction de l’accord activité partielle.

Statistiques arrêtées au 22 mars 2022 :

  • Garde d’enfant : Activité partielle : 72 et ASA éviction : 4
  • Personnes vulnérables : Activité partielle : 162 et ASA éviction : 91

Compte tenu de la suppression de l’isolement pour les enfants cas contact, La Poste a proposé la reconduction de l’accord pour un mois, du 1 au 30 avril 2022, avec la suppression de l’activité partielle pour la garde d’enfant standard. Seuls les postiers parents d’enfants vulnérables pourront toujours en bénéficier.

FO Com reste vigilante sur toute évolution éventuelle liée à la reprise de la crise sanitaire.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>