Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FOcom Poste 06

sante au travail

Télétravail: enfin de nouvelles négociations pour un avenant de l’accord !

16 Septembre 2021, 17:39pm

Publié par FOcom Poste 06

L’accord télétravail a été mis à mal depuis mars 2020, sous prétexte de crise sanitaire. Encore une fois, si on peut comprendre les difficultés de La Poste à gérer ce télétravail dit de crise au départ (matériel, organisation de travail etc.), le blocage des demandes reste incompréhensible. Aujourd’hui des milliers de dossiers restent en souffrance.

Lors de la réunion du 8 septembre au cours de laquelle La Poste a proposé un avenant à l’accord Télétravail de 2018, nous n’avons pas manqué de rappeler les points suivants :

  • L’avenant qui va être négocié doit être ambitieux et à la hauteur des attentes,
  • La Poste doit remédier rapidement à toutes les inégalités de traitement,
  • Les dossiers de demandes de télétravail qui sont gelés depuis le début de la crise sanitaire doivent être traités en priorité,
  • Les montants d’accompagnement financier proposés par La Poste doivent être augmentés,
  • L’avenant doit permettre d’étendre le télétravail à un plus grand nombre d’agents.

Pour FO, le télétravail doit rester exclusivement sur la base du volontariat.

Enfin, pour les agents qui font le choix du télétravail, tout doit être mis en œuvre pour qu’ils télétravaillent dans des conditions comparables à leur lieu de travail habituel.

Au travail comme en télétravail, FO Com défend vos intérêts.

Voir les commentaires

Les ravages prévisibles du flex office

9 Septembre 2021, 09:01am

Publié par FOcom Poste 06

La nouvelle génération d’open space sans bureaux attribués permettant aux entreprises de réduire les surfaces et les coûts immobiliers a des conséquences inquiétantes sur les relations de travail. Outre les ratios dictés par la lutte des places, avec la génération d’un stress pour trouver un bureau, premier arrivé, premier servi, la question de la performance collective semble étrangement absente des réflexions sur le flex office *.

Que penser de la montée en puissance, dans le même temps, du recours aux messageries instantanées ? De la définition de temps d’échanges au risque d’occulter les discussions informelles créant pourtant de la richesse au sein d’une équipe ? Aux injonctions de silence absolu pour permettre la concentration et la performance ?

En effet, certains boulots ne sont pas passionnants en tant que tels, mais ils ont un intérêt que par le contact humain, la confrontation à la vraie vie dont nous avons tant manqué durant ces derniers mois. La réduction des coûts et des surfaces ne vaut que si le collectif de travail est protégé des détériorations qui viserait sa dissolution, sans exposer les travailleurs à un environnement davantage anxiogène.

Ajoutons à cela l’opposition majoritaire exprimée par les salariés à ce type de formule. La reconnaissance de la dégradation des conditions, d’altération de la concentration et de l’augmentation de certaines pathologies est largement partagée. Le collectif, la communication, les échanges entre collègues, l’organisation, le fonctionnement du service… tout est touché, sans oublier l’isolement du salarié et les risques psychosociaux que cela occasionne. De fait, ces risques étant connus, le salarié préférera ne plus venir et privilégier le télétravail faisant naître un risque de désocialisation et de déshumanisation.

Et à l’heure où la question de l’emploi est centrale dans la relance économique de notre pays, il ne faudrait pas que « nos grands penseurs » aillent, en plus, sur le terrain glissant d’un emploi 100 % télétravaillable = un emploi délocalisable.

Si le temps est à la sur-performance, l’agilité et la flexibilité, FO défendra toujours le droit des salariés à des environnements de travail sécurisés et sécurisants.

FO Com reste vigilant et alerte face aux dérives du flex office. S’il parvient à rétrécir les surfaces, il ne doit pas rétrécir la dimension humaine de l’entreprise.

*Ou encore desk sharing, free seating, bureau dynamique : termes qui désignent l’absence de bureau ou de poste de travail fixe et nominatif de l’ancien monde.

Voir les commentaires

InFO : Le travail du dimanche chez DPD

6 Septembre 2021, 08:48am

Publié par FOcom Poste 06

La Direction de DPD vient d’annoncer au CSE que les dimanches 5, 12 et 19 décembre pourront être travaillés, en fonction des agences.

Force Ouvrière est clairement contre cette proposition, et rappelle son opposition au travail du dimanche en général.

Comme si cela ne suffisait pas, la compensation serait le minimum de la convention collective, soit 10.50 euros de l’heure pour moins de 3 heures de travail et 24.43 euros au-delà de 3 heures…

FO reste ouvert à la négociation pour défendre les intérêts des salariés

Voir les commentaires

Santé & Sécurité au Travail n°3

1 Septembre 2021, 09:38am

Publié par FOcom Poste 06

Sommaire:

  • Management toxique vs management bienveillant : Identifiez le style de management de votre manager,
  • Zoom sur l’évaluation des risques professionnels,
  • Les personnels infirmiers santé au travail (IST),
  • Le sexisme au travail : cela vous parle ?

Lire notre document « Santé & Sécurité au travail » n°3 – Septembre 2021

 

Voir les commentaires

Situation sanitaire en Guadeloupe et Martinique

19 Août 2021, 18:41pm

Publié par FOcom Poste 06

Santé et sécurité des agents, congés bonifiés… FO Com a été entendu !

Le 10 août dernier, face à la situation sanitaire préoccupante en Guadeloupe et en Martinique, FO Com a écrit à la DRH Groupe lui demandant la mise en place de mesures exceptionnelles afin de garantir la santé et la sécurité de tous les agents [lire notre courrier].

FO Com revendique :

  • La tenue régulière de CHSCT extraordinaire pour suivre au plus près la situation,
  • La mise en place d’organisations de travail type horaires décalés, brigades, extension du télétravail…,
  • Le report des congés bonifiés afin qu’aucun agent ne perde le bénéfice de ce droit.

Nous avons également insisté sur le rôle indispensable des membres du CHSCT et des militants syndicaux en exigeant le plein exercice de leur mandat et leur libre circulation sur tout le territoire.

Nous avons été entendus.

La Poste s’engage à accepter le report des congés bonifiés y compris pour les agents dont les congés bonifiés ont déjà été reportés du fait de la crise sanitaire.

De plus, La Poste adapte ses processus et organisation du travail comme lors des précédents confinements, en particulier pour les règles de distribution d’objets. Enfin, le télétravail est applicable pour les fonctions compatibles [Lire le courrier de La Poste].

FO Com soutient tous les agents salariés et les fonctionnaires de Guadeloupe et de Martinique qui traversent cette épreuve. Nous interviendrons autant de fois que nécessaire pour que la santé et la sécurité de tous les agents soient LA priorité.

Voir les commentaires

Pass sanitaire à La Poste : qu’en est-il?

19 Août 2021, 18:34pm

Publié par FOcom Poste 06

Le pass sanitaire, c’est quoi ?

Il s’agit de la présentation de l’un des justificatifs suivants (papier ou numérique) :

  • La preuve d’un schéma vaccinal complet + 7 jours (ou + 28 jours pour le vaccin Janssen).
  • Le résultat négatif d’un test PCR, d’un test antigénique ou d’un autotest (réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé) datant de moins de 72 heures.
  • Le résultat positif d’un test PCR ou antigénique attestant du rétablissement de la Covid-19 de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.

Le pass sanitaire pour qui ?

  • Les personnels travaillant dans des bureaux de poste situés dans des centres commerciaux de plus de 20 000 m² (si un arrêté préfectoral impose le pass sanitaire à l’entrée du centre).
  • Les postiers du Musée de La Poste.
  • Les postiers amenés à utiliser un mode de transport longue distance (TGV, train intercités, car, avion) pour un motif professionnel (site déporté, voyage d’affaire, DCN, …).
  • Pour les postiers participant à un séminaire à l’extérieur des locaux de l’entreprise, le pass sanitaire sera contrôlé à l’entrée par le responsable des locaux.
  • Les postiers des Services de Santé au Travail, médecins, infirmiers en santé au travail, assistants en santé au travail.

Le pass sanitaire ne concerne pas les facteurs/collecteurs/distributeurs colis : Il ne s’applique pas au domicile des personnes et dans les lieux publics où le pass sanitaire est obligatoire, il ne concerne pas la livraison.

 Pour FO Com, la santé et la sécurité des postiers est LA priorité.

Voir les commentaires

Vaccination COVID hors Poste : c’est possible et dans le temps de travail

21 Juillet 2021, 11:17am

Publié par FOcom Poste 06

Lors des différentes réunions avec La Poste, FO Com a revendiqué la possibilité que la vaccination COVID puisse se faire en dehors de La Poste, mais pendant le temps de travail.

La Poste a d’abord proposé la vaccination par l’intermédiaire des médecins du travail volontaires, puis a finalement donné une suite favorable à notre proposition, en nous répondant : « Pour les postiers qui auront besoin d’être vaccinés à l’extérieur de La Poste : si le rendez-vous trouvé par le postier se situe pendant son temps de travail, le postier contacte son manager pour déterminer la meilleure manière d’organiser cette absence. Le manager l’autorise à s’absenter pendant les heures de travail, au regard des impératifs de santé publique. Cette absence n’est pas décomptée des heures effectuées par le postier ».

Pour FO Com la santé et la sécurité sont une priorité ! Nous agissons à vos côtés pour qu’elle se traduise en actes concrets.

Voir les commentaires

Il est temps de recharger les batteries, bonnes vacances à toutes et tous !

7 Juillet 2021, 09:09am

Publié par FOcom Poste 06

 

Voir les commentaires

Accord activité partielle : le tube de l’été

1 Juillet 2021, 08:53am

Publié par FOcom Poste 06

La Poste a réuni les organisations syndicales afin de leur présenter les modalités de reconduction de l’accord activité partielle. Le bilan temporaire (incomplet car le mois n’est pas terminé) arrêté au 22 juin a été communiqué :

  • 633 salariés en activité partielle pour vulnérabilité
  • 173 salariés en activité partielle pour garde d’enfants
  • 482 fonctionnaires en ASA éviction pour vulnérabilité
  • 22 fonctionnaires en ASA éviction pour garde d’enfants

La Poste s‘est félicitée d’avoir mis en place le dispositif d’activité partielle, en précisant que toutes les entreprises ne le faisaient pas. Il a permis à 8 000 postiers d’en bénéficier depuis sa mise en place. Elle précise cependant qu’il rentre dans le cadre fixé par le Gouvernement, et par conséquent, ne s’appliquera que pour la fermeture des établissements scolaires, les centres de vacances n’étant pas concernés.

En conclusion, l’accord sera prolongé dans les mêmes conditions que le précédent sur 2 mois pour la période du 1er juillet au 31 août 2021.

FO Com reste vigilante à toute évolution de la pandémie et des mesures gouvernementales.

Voir les commentaires

Alerte canicule : Le soleil c’est bien, en abuser ça craint !

14 Juin 2021, 09:23am

Publié par FOcom Poste 06

Bien que le code du travail ne définisse toujours pas de seuil précis de déclenchement de mesures réglementaires, l’employeur, en raison de son obligation générale de sécurité, se doit de prendre des mesures adaptées pour préserver la santé physique et mentale des travailleurs (art. L4121-1 du code du travail). Que contient-elle ?

  • L’adaptation des organisations de travail (horaires, pauses, réductions d’objectifs, allégement de la charge, protection des postes de travail exposés au soleil, renouvellement de l’air…)
  • La mise à disposition d’eau fraîche, de ventilateurs…
  • Les conseils au personnel. L’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) ne manque pas d’ailleurs de rappeler que la chaleur peut constituer un risque pour la santé dès lors que l’on effectue un travail physique au-delà de 28°C (30°C pour un travail sédentaire). Et à partir de 33°C, il est alors question de « risques graves ». Il est bien évident que toutes ces mesures doivent être anticipées afin de ne pas se retrouver au pied du mur.

Il serait tellement plus élémentaire de prévenir et ainsi faire face à ces épisodes climatiques qui ne doivent plus surprendre. Il faut, pour ce faire, évaluer les risques professionnels chaque début d’année et constituer un plan d’actions de prévention soumis à l’avis du Comité Hygiène Sécurité et Conditions de travail (CHSCT). Un correspondant « Alerte météo » doit être identifié dans chaque entité postale comme stipulé dans la note RH Groupe du 3 juin 2020. Vous trouverez également la note de service RH de La Poste du 15 mai 2019  qui précise les mesures d’organisation en cas de circonstances exceptionnelles.

Pour ce qui concerne les ruptures de stock en matériel tels que brumisateurs, ventilateurs, bouteilles d’eau, hormis à démontrer le manque manifeste d’anticipation de l’employeur, il reste inacceptable que cela se produise ! Maintenant et à défaut d’anticipation :

  • Si vous estimez que votre activité professionnelle représente un danger grave et imminent pour votre santé et/ou celle des autres, vous pouvez faire une inscription au registre HSCT de votre établissement et alerter un de vos représentants au CHSCT
  • Ces derniers peuvent également déposer un droit d’alerte pour « danger grave et imminent » en cas de chaleur excessive. Il faut savoir également qu’un manquement de l’entreprise peut entraîner une action pénale.

Les conséquences des chaleurs extrêmes peuvent présenter des risques graves pour la santé. Besoin de renseignements ? FO est à vos côtés ( http://www.focom-laposte.fr/representants-departementaux/)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>