Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
FOcom Poste 06

Enseigne: réorganisations & reclassements

30 Avril 2010, 09:29am

Publié par FOcom Poste 06

Demande-d-audience-pour-agents-reclasses-2010.jpg

Voir les commentaires

La Poste veut être deux fois plus rentable d'ici 2015, Cool !!!

21 Avril 2010, 07:32am

Publié par FOcom Poste 06

La Poste veut doubler sa marge opérationnelle, indice de sa rentabilité, et atteindre un chiffre d'affaires de près de 22 milliards d'euros d'ici 2015, tout en investissant près de 9 milliards d'euros pour se moderniser, a-t-elle annoncé jeudi 15 avril. Ces objectifs font partie du projet Ambition 2015 présenté jeudi matin au conseil d'administration de La Poste, une version plus prudente des précédents objectifs que s'était fixé le groupe avant la crise. Devenue le 1er mars une société anonyme à capitaux publics, La Poste "vise le retour progressif à des niveaux de rentabilité (qu'elle) a connus dans les dernières années", annonce-t-elle dans un communiqué. Sa marge opérationnelle a fortement décrû depuis 2007, où elle atteignait 6,3%. Elle a été de 4,3% en 2008 puis 3,7% en 2009. Avant la crise économique, elle visait d'ici 2012 une marge de 8,5%. Désormais, son objectif est une rentabilité "de l'ordre de 8%" en 2015.

Même prudence concernant son chiffre d'affaires, qui a baissé de 1,3% en 2009, à 20,53 milliards d'euros: avant la crise, elle prévoyait de dépasser les 23,5 milliards en 2012. Elle attend maintenant "une légère hausse de son chiffre d'affaires (...) pour atteindre près de 22 milliards d'euros en 2015", hors éventuelles acquisitions. La Poste souffre principalement de la baisse des volumes de courrier, qu'elle anticipe à -30% d'ici 2015, "à l'instar des autres opérateurs posteux européens". Sur la période, elle compte mettre en place un "plan de modernisation et de développement", pour lequel elle va investir "près de 9 milliards d'euros". "Compte tenu du niveau actuel de la dette (endettement net de 5,5 milliards d'euros en 2009, ndlr), ce programme devra reposer sur l'auto-financement dégagé par le groupe et l'augmentation de capital décidée par l'Etat et la Caisse des Dépôts et Consignations (2,7 milliards d'euros, ndlr)", précise La Poste.

Pour 2015, les 5 priorités du groupe La Poste sont :

- La pleine exécution de ses quatre missions de service public (service universel postal, transport et distribution de la presse, accessibilité bancaire et l'aménagement du territoire).

- La performance durable et responsable du Groupe dans tous les secteurs, combinant croissance du chiffre d'affaires consolidé, maîtrise des coûts, amélioration de la rentabilité opérationnelle, développement des partenariats, meilleure satisfaction des clients.

- La qualité de service applicable à l'ensemble de ses activités.

- L'innovation avec le développement de nouveaux services (Digiposte, lettre hybride, nouveau service de Coliposte, consultation sur la téléphonie mobile, développement du multicanal et du service en ligne à La Banque Postale).

- Le développement d'activités nouvelles et la recherche de nouveaux marchés en Europe.



 

Voir les commentaires

Qualité de service & remplacements de l'été

21 Avril 2010, 07:15am

Publié par FOcom Poste 06

Pour agrandir le tract, cliquez sur l'image

cadres-sup-distribution.jpg

Voir les commentaires

L'enseigne extermine ses vendeurs!!!

21 Avril 2010, 07:10am

Publié par FOcom Poste 06

Pour agrandir le tract, cliquez sur l'image

arbre_foret.jpg

Voir les commentaires

Souffrance au travail: "A La Poste, faire toujours plus avec toujours moins"

21 Avril 2010, 06:50am

Publié par FOcom Poste 06

1271066163.jpg9/04/10 Par LIBERATION.FR

«Nous ne voulons aucunement qu'un parallèle soit fait avec France Télécom.» La précision est claire, et d'importance. Car si le syndicat FO de La Poste fait entendre sa voix sur la souffrance dans l'entreprise publique, il ne veut en aucun cas être soupçonné de récupérer la spirale de suicides avec laquelle l'opérateur téléphonique est aux prises depuis près de deux ans.

«Heureusement, on n'en est pas là. La situation est différente. Mais on est de plus en plus alertés sur des situations de souffrance au travail, explique le responsable FO de La Poste, Jacques Dumans. La problématique avec laquelle nous sommes aux prises est simple: c'est celle de faire toujours plus avec toujours moins.»

Dans un communiqué, l'organisation syndicale précise tout de même que «neuf salariés ont mis fin à leurs jours depuis début 2009, tous en dehors du lieu de travail». «Même s'il y a toujours une part de vie familiale et personnelle dans ces gestes, ils sont souvent liés aussi aux réorganisations, aux restructurations, aux pressions du management», précise FO.

Selon Jacques Dumans, la souffrance est «essentiellement liée à la question de la productivité, principalement sur les métiers du courrier, mais aussi dans les bureaux de Poste. La restructuration du courrier a généré des diminutions d'emplois, ce qui a eu pour conséquence d'augmenter les cadences, témoigne le syndicaliste. Ce qui est ressenti sur le terrain par une pénibilité accrue, un allongement des tournées, avec plus de stress et de troubles musculo-squelettiques»

Autre explication du responsable FO: la moyenne d'âge relativement élevée, «notamment en province, puisque nous ne recrutons plus». Aussi «le gel des embauches fait qu'il n'y a plus de turnover dans les difficiles métiers de manutention et production.»

Le recul de l'âge de la retraite dans ces fonctions explique aussi l'augmentation de la souffrance au travail, selon Jacques Dumans. «Avant, les facteurs pouvaient partir à 55 ans en raison de la pénibilité de leur tâche. Depuis 2003 et loi Fillon, peu de facteurs font jouer cette clause dite de "service actif", car ils ont alors des retraites de 1.000 euros par mois. Alors il poussent jusqu'à 60 ans, même si leur corps ne suit plus.»

Et le responsable syndical de souligner qu'aujourd'hui «50% des postiers sont contractuels, c'est-àdire qu'ils n'ont pas le statut de fonctionnaire. Sur les plates-formes de production, des collègues commencent avec des salaires de 1.050, 1.100 euros».

De son côté, la direction de La Poste souligne qu'elle «développe avec détermination et d’importants moyens humains et financiers sur tout le territoire une politique de prévention des risques psychosociaux et d’amélioration de la vie au travail».

«La direction ne fait pas la sourde oreille, confirme Jacques Dumans. Mais nous voulons que les chantiers ouverts sur la souffrance au travail débouchent sur des propositions concrètes et chiffrables.

Actuellement, en terme de contenu, ce n'est pas suffisant. Nous demandons une pause dans la réorganisation de l'entreprise. Et davantage de temps partiels pour les seniors.»

Voir les commentaires

FIN PROGRAMMÉE de l’unité de La Poste !

9 Avril 2010, 10:32am

Publié par FOcom Poste 06

FO COM a été reçue le 31 mars 2010 par le Chef du projet «Gestion Administrative de la Paie et du Personnel ».

Cette réforme est pilotée au niveau du Corporate et impacte les 4500 agents qui occupent des fonctions dans les CIGAP, à la DORH Siège, dans les UGRH du Courrier, de l’Enseigne, du Colis et des Services Financiers.

La mise en oeuvre de ce projet est prévue à partir du début de l’année 2011.

Discours de La Poste :

« L’ambition de La Poste vise à obtenir une filière performante intégrant trois éléments essentiels qui sont la qualité, les délais et les coûts au bénéfice des managers, de l’Entreprise et des personnels. »

Ce même discours nous a déjà été tenu lors du démantèlement de la comptabilité à La Poste. Un désastre aujourd’hui qui se traduit par la fermeture de sites, suppressions d’emplois et chacun appliquant ses propres règles !

Traduction :

_ Création de CSRH (Centres de Service RH) métiérisés !

_ Garantie au minimum d’un CSRH dans une ville où il y a un CIGAP.

_ Le regroupement d’UGRH pourra également constituer un CSRH.

_ L’interrogation est de mise quant à la région parisienne !

_ Les personnels devront postuler sur leurs propres postes !

_ Réduction des coûts globaux à hauteur de 20 %!

_ Suppression d’emplois !

_ Suppression de sites existants tels que les UGRH métiers !

Pour FO COM, cette réforme vise essentiellement à la disparition du socle commun qui permet de préserver l’unité de La Poste.

FO COM revendique :

_ que la Filière RH reste commune à tous les métiers,

_ que les CSRH ne soient pas métiérisés et dépendent de la DORH,

_ le maintien de tous les sites existants (CIGAP, UGRH, Services RH),

_ que les compétences présentes dans les CIGAP et UGRH soient préservées,

_ le maintien de tous les effectifs,

_ que tous les personnels soient de facto intégrés dans ces nouvelles structures, sans avoir à postuler sur leurs propres postes. Ils assurent déjà leurs fonctions, leurs appréciations le prouvent,

_ que la plate-forme RH annoncée par le Président de La Poste sur Orléans soit mise en place dans les plus brefs délais, ou que soient créés deux sites pilotes sur Orléans et Marseille afin que les agents des CIGAP concernés, encore en situation de reclassement, etrouvent un emploi !

FO COM a de nouveau revendiqué le grade de base II.3, pour la première fois, une ouverture semble possible !

Mais à quel prix !

FO COM se battra avec vous pour préserver l’unité de La Poste, que la filière RH reste commune, pour préserver vos emplois, pour préserver les sites existants !

Voir les commentaires

Souffrance au travail, CELA DOIT CESSER!

9 Avril 2010, 10:24am

Publié par FOcom Poste 06

Lettre au directeur délégué du Courrier en date du 26 mars 2010

 

 

En l’espace de plusieurs semaines, voire de quelques jours, le Courrier vient d’être durement frappé par plusieurs tragédies. Le suicide d’une collègue du Lot s’ajoute malheureusement à la liste déjà trop longue des deux agents (Seine Maritime, Meuse) ayant mis fin à leurs jours et aux cinq tentatives de suicides. Pour notre organisation syndicale ce sont des malheurs de trop !

Ces drames nous interpellent et doivent alerter la Direction du Courrier et l’ensemble des managers quant au mal être et mal vivre  des postières et postiers, quant à leurs souffrances au travail.

Ce sont des cris d’alarme d’un personnel en détresse, de femmes et d’hommes qui ne savent plus où ils sont, qui subissent outre la crise, les conséquences afférentes aux réorganisations, pour qui les mots « travailler au Courrier » deviennent synonymes de souffrance permanente.

Monsieur le Directeur, nous estimons que la modernisation continue, les restructurations, la sécabilité, la recherche de productivité et la réduction de la masse salariale ont atteint les limites de l’insupportable et mettent en péril la santé des agents, les conditions de travail, la conciliation entre vie privée et vie professionnelle. Cela doit cesser !

Force Ouvrière refuse et combattra pour qu’à la Poste ne se développe le syndrome de France Télécom avec sa cohorte de tragédies.

La Poste peut toujours arguer des situations personnelles des agents pour expliquer de tels actes. Cependant, elle serait bien mal avisée de refuser d'admettre qu'elle porte une part de responsabilité. Ce serait une faute inexcusable que de se retrancher derrière la vie privée du personnel, ce serait oublier trop rapidement que le travail est également partie intégrante de leur vie ! La Poste est responsable de la santé mentale et physique de son personnel.

Nous ne pouvons pas agir sur la vie privée des agents ! Par contre, nous pouvons, vous pouvez et devez, agir sur les conceptions d’organisation et le management, sur les conséquences en matière de santé au travail des réorganisations incessantes décidées au seul motif du toujours plus, vite et mieux.

Assez de pratique de gestion des ressources humaines, il devient urgent d’appliquer une gestion plus humaine des ressources, de replacer l’être humain au coeur des process de production.

La Poste doit faire le bilan médical de ses organisations et réorganisations, mettre en place une réelle politique de bien-être et bien vivre au travail.

Force Ouvrière exige l’arrêt immédiat des réorganisations et la mise en place d’une négociation portant sur des actions concrètes, mesurables et budgétisées, visant à la prise en compte de la santé au travail dans les organisations, à la prévention et la lutte contre les risques psychosociaux, à la reconnaissance de la pénibilité et du stress. Ce sont des enjeux sociaux et économiques à relever absolument pour assurer le devenir de La Poste et le bien être de ses postiers, seuls à même d’annihiler le fléau de la souffrance au travail et de retrouver la confiance des agents.

Force Ouvrière demande la tenue d’un CHS-CT extraordinaire sur la souffrance au travail et l’évaluation des risques professionnels des organisations. Nous revendiquons, de facto, le maintien de tous les CHS-CT, instance incontournable en matière de santé au travail et le renforcement des acteurs de la prévention.

Nous ne voulons pas d’une énième étude sur la santé au travail, les tiroirs de La Poste en sont déjà pleins, ni d‘engagements qui ne seront pas tenus, mais nous revendiquons un changement radical de la conception des organisations de travail et de l’environnement managérial.

Pour Force Ouvrière, la souffrance au travail est un mal que La Poste doit combattre avec la même ardeur qu’elle met pour rechercher la productivité.

Notre organisation attache une haute importance aux réponses qu’apportera la Direction du Courrier à nos demandes.

Il va de soi que si elles n'étaient pas à la hauteur de la gravité du problème à traiter et de nos attentes, nous appellerions l'ensemble des organisations syndicales à ne plus participer aux différentes instances de concertation ou d’information.

Voir les commentaires

Suicides à La Poste : pour FO COM il faut agir vite

9 Avril 2010, 10:08am

Publié par FOcom Poste 06

Depuis des mois les salariés de La Poste  vivent une situation qui ressemble de plus en plus à celle subie par les salariés de France Télécom. Des postiers ont tragiquement mis fin à leurs jours depuis 2009.
FO COM ne cesse de dénoncer et d'alerter les patrons de La Poste sur le management, les pressions, les conditions de vie et de travail de tous les agents.
Nous n'avons pas le sentiment d'être entendu et surtout, que La Poste prenne toutes ses responsabilités.
Pour FO COM, ces drames traduisent un mal de vivre, une souffrance au travail, qui trouve - pour partie - son origine dans ces restructurations tout azimut, diminution de la masse salariale, pressions inadmissibles des dirigeants de La Poste. Pour FO COM, cette situation est inadmissible et intolérable.
Trop c'est trop. Aussi, avec les personnels, FO COM exige l'arrêt immédiat de toutes les restructurations et des méthodes managériales de La Poste, d'où qu'elles viennent.
Le dialogue social ne doit se concevoir que dans le respect mutuel des partenaires sociaux, donc des agents.
Devant la gravité des situations, La Poste doit prendre des décisions concrètes et efficaces si elle veut garder la confiance des postières et des postiers.
IL FAUT des actes forts, rapides. FO COM attache une haute importance à ce dossier qui est prioritaire, car il s'agit de la santé et de la vie des personnes.
Ce jour, FO COM est reçu par M. ROUTIER, Directeur du courrier, et ne manquera pas de rappeler ces revendications afin que cette situation cesse.

Paris, le 8 avril 2010

Voir les commentaires

RH: Vos congés & absences

9 Avril 2010, 09:55am

Publié par FOcom Poste 06

Informations de base, cliquez sur le lien : (link)

Voir les commentaires

La souffrance au travail jusqu'au suicide: une réalité à La Poste

1 Avril 2010, 07:37am

Publié par FOcom Poste 06

Réorganisations, restructurations et mutations sont devenues le lot quotidien des postiers, générant stress et remises en cause personnelles et familiales. Hier à France Télécom, aujourd'hui à La Poste, qui peut encore affirmer que les suicides des personnels n'ont aucun lien avec le travail et les modes de management ? La preuve par l'exemple dans le Lot où FO COM réagit suite au suicide d'une collègue

Suicide_La_Depeche_-2010_03_25-.jpg

Voir les commentaires