Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
FOcom Poste 06

Cycle de travail et RTT : Isère - Le TGI de Paris donne raison aux agents de La Mure et à FO ! (rappel et suite…)

30 Mai 2011, 10:01am

Publié par FOcom Poste 06

En 2008, la Poste avait mis en place une organisation de travail -unilatéralement-, c'est à dire sans accord avec les syndicats. Elle s'appuyait, en particulier, sur la loi du 20 août 2008, qui, pensait-elle, devait lui permettre d'imposer des organisations sur 4 semaines.

Conséquence : les collègues voyaient fondre comme neige au soleil leur RTT passant de 6 à 4 jours toutes les 7 semaines ! Les réorganisations suivantes aggravaient encore cette situation.

Loi du 20 août 2008 contre accord ARTT de 1999

FO considérait que la direction ne pouvait se prévaloir de la loi du 20 août 2008 car il existe, à la Poste, un accord signé qui n'ayant pas été dénoncé s'imposait donc, c'est l'accord de 1999 sur l'ARTT.

Or, il prévoit explicitement le travail en cycle avec RTT et impose la négociation des régimes de travail.

C'est pourquoi FO avait décidé de porter l'affaire devant les tribunaux avec l'accord des agents. Malheureusement le tribunal de Grande Instance (TGI) de Grenoble s'était déclaré incompétent.

Au final, la Poste est condamnée !

Mais, considérant que nous étions dans le vrai, nous portions l'affaire au TGI de Paris.

Nous avions raison de le faire !

La Poste est condamnée à suspendre le régime de travail en place et renégocier dans les 3 mois une organisation conforme à l'accord de 99 sous astreinte de 1000€ par jour et par agent !

Et maintenant ?

La Poste a fait appel. C'est son droit.

Mais les agents doivent savoir que ce n'est pas le 1er procès sur le même thème. Tout le monde connait l'affaire de Brive où la Poste a été lourdement condamnée pour non respect de l'accord de 99. Depuis, c'est une demi-douzaine de procès que FO a gagné.

Le même TGI de Paris avait rendu précédemment un jugement identique…

Le seul qui nous était défavorable, c'était celui d'Annecy CTC. Le jugement en appel vient de nous donner raison (le 12 mai dernier !).

Tôt ou tard, la Poste sera amenée à se conformer aux décisions de justice comme tout employeur condamné en appel.

Expression… punitive ?

Mais la Poste a communiqué sur le centre de La Mure en déclarant, revancharde, que : "Si elle perdait en appel, elle mettrait une organisation sur 35 heures par semaine sans jours de repos !"

Et, à peine sous entendu : "C'est la faute de FO et c'est bien fait pour vous !"

Cette "communication" appelle 2 remarques :

1)       On voit bien là tout l'intérêt RÉEL que portent nos dirigeants à l'amélioration de nos conditions de travail. On connait la même chanson à propos des samedis libres ("Vos syndicats signent un accord = vous avez des samedis… Ils ne signent pas = vous en avez pas !"). Accessoirement, on est toujours étonné de l'importance donné aux syndicats quand il s'agit de signer un scénario quand on a fait mine d'ignorer leur existence quand il s'agit de discuter du diagnostic !

2)       Cette menace est VAINE car l'employeur ne PEUT mettre une telle organisation en place sans avoir négocié préalablement un scénario conforme à l'accord de 99, c'est à-dire un accord de CYCLE (avec RTT fixe sans délai de prévenance). La Poste l'a bien tenté à Brive après sa 1èrecondamnation. Elle a de nouveau été condamnée par le tribunal !

Il n'y a plus qu'une chose à faire pour la Poste : soit dénoncer l'accord de 99 soit accepter d'engager de réelles négociations avec les OS sur la base des revendications des agents (RTT) ! Force Ouvrière y est prête.

Source : FOCOM 38

Voir les commentaires

MENACES SUR L’ENCADREMENT

30 Mai 2011, 09:43am

Publié par FOcom Poste 06

Deux ans après la mise en place du projet encadrant, aucun bilan n’a été tiré, pourtant le constat est accablant & le malaise des cadres n’a cessé de s’amplifier.

La fonction :

* Beaucoup de cadres ont vu leur fonction modifiée au fil des différents projets (service client, modernisation continue, raccordement postal…)

La photographie prise à l’instant T ne correspond souvent plus à la fonction occupée aujourd’hui.

La classification des postes n’a pas été revue avec les évolutions.

* Des III-1 se retrouvent responsables de sites, avec toutes les responsabilités de gestion d’un établissement !!

* Certaines fonctionnalités ont été déléguées en tout illogisme, induisant une surcharge de travail génératrice d’un stress grandissant.

L’isolement de ces encadrants de sites, véritables Directeurs d’Etablissement, doit interpeller la direction.

La responsabilité :

* Les restructurations nombreuses et incessantes de La Poste dans tous les domaines (techniques, organisation, achats, RH…) ont pour conséquences immédiates l’attribution de tâches nouvelles sans formation, ni soutien, ni moyens supplémentaires à des cadres qui peuvent engager leur responsabilité.

* La filiérisation de beaucoup de services laisse les centres courrier démunis, sans aide ou support de proximité cette situation accroît les risques d’erreurs.

* Avec l’arrivée du projet CSRH, on ne peut que s’inquiéter de sa déclinaison dans les centres courrier.

Les risques juridiques encourus par l’encadrement et également sa responsabilité sociale vis-à-vis des agents et des syndicats vont accroître les difficultés des encadrants.

Ceux-ci vont se trouver une fois encore en première ligne et se trouveront souvent démunis face aux prérogatives de l’inspection du travail au 1er janvier 2012.

La pression :

* La sécabilité sous toutes ses formes, les nombreuses réorganisations, les contrôles imposés génèrent un surplus de stress et de trop nombreux cadres souffrent d’un mal être récurent.

* L’encadrement n’a plus aucune autonomie, plus de moyens et plus le temps nécessaire pour accomplir les trop nombreuses taches qui lui sont confiées.

L’exemple du projet France télé numérique est édifiant : pas de moyens, réquisition de l’encadrement, contrôle quotidien … et évidemment sanction si mauvais service rendu !!

* La seule solution apportée, ce sont les demandes d’explication, de sanction ou d’abaissement de l’évaluation de la part d’une hiérarchie sourde et aveugle aux problèmes des cadres.

Il faut stopper cette dérive.

L’encadrement aussi en a « Ras la casquette ! »

Voir les commentaires

INFO RH : Situation des dispositifs existants d’aménagement de fin de carrière suite à la loi portant réforme des retraites.

30 Mai 2011, 09:19am

Publié par FOcom Poste 06

Ce Bulletin des Ressources Humaines tire les conséquences des impacts des nouvelles dispositions résultant de la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites sur les dispositifs existants d’aménagement de fin de carrière...

Pour lire la suite du document CORP-DRHRS-2011-0103, cliquez sur le lien : (link)

Voir les commentaires

Le bilan social 2010

27 Mai 2011, 08:07am

Publié par FOcom Poste 06

La Poste vient de publier le bilan social pour l’année 2010.

Le document reflète surtout l’état de satisfaction de la Direction Générale.

Nous vous conseillons particulièrement les parties Emploi et Formation, c’est nettement moins réjouissant…

Si en préambule, Jean-Paul Bailly, Président du Groupe La Poste, affirme  vouloir «  Construire La Poste de demain avec les postiers d’aujourd’hui »… les postiers seront de façon évidente peu nombreux et moins formés…

Si vous souhaitez lire ce document, cliquez sur le lien : (link)

Voir les commentaires

Côté Cadres N°10

26 Mai 2011, 14:34pm

Publié par FOcom Poste 06

Les cadres supérieurs perdent leur (emploi) repère… dans les méandres de la NGC

Pour lire la suite, cliquez sur  le lien : (link)

Cote_cadres_10.JPG

Voir les commentaires

Pétition: Filière RH - FO revendique le II.3

26 Mai 2011, 14:22pm

Publié par FOcom Poste 06

Pour agrandir ou imprimer la pétition, cliquez sur l'image

fo_revendique_le_23.jpg

Voir les commentaires

Des avancées en gestion RH : Ils dénoncent un faux CDI...

26 Mai 2011, 14:11pm

Publié par FOcom Poste 06

Trois Montpelliérains attaquent ce matin devant le conseil des prud'hommes la direction de Médiapost, la filiale de la Poste qui assure entre autres, la distribution de publicités. Parmi eux, Sébastien, 27 ans, qui dénonce avoir été « embauché sous un faux CDI et payé avec de fausses fiches de salaire. Après une mission de quinze jours en intérim, Médiapost m'a embauché en CDI à mi-temps pour distribuer les annuaires. On savait que ce ne serait que pour quinze jours et on travaillait 60 heures par semaine. On nous avait indiqué que les heures supplémentaires seraient payées mais étalonnées sur plusieurs mois », raconte-t-il. Or, lorsque ce jeune homme et deux autres personnes ne reçoivent pas la totalité de ce qu'ils estiment qui leur est dû, ni leur attestation ASSEDIC, ils décident d'entamer une procédure. «J'ai contacté l'Urssaf qui m'a confirmé que je n'ai jamais été enregistré pour un CDI chez Médiapost. C'était un faux. » N. G.

Source : http://www.20minutes.fr/ du 20/5/2011

Voir les commentaires

Fonction publique: Non au gel des traitements!

26 Mai 2011, 13:50pm

Publié par FOcom Poste 06

Pour agrandir ou imprimer le tract, cliquez sur l'image

salaires_fonction_publique.jpg

Voir les commentaires

Communiqué FO : Ras la casquette ! Force Ouvrière appelle les facteurs à une conférence nationale de la distribution le 18 juin à Paris...

26 Mai 2011, 13:44pm

Publié par FOcom Poste 06

Pour exiger l'arrêt des réorganisations, de la souffrance au travail, des suppressions d'emplois, des tournées non assurées...
Depuis 2007 La Poste a engagé un processus de modernisation de la distribution. Cette restructuration profonde, appelée « Facteur d'Avenir », devait  selon La Poste permettre une organisation adaptable aux fluctuations de trafic, d'assurer une meilleure qualité de service aux particuliers, notamment en termes de remplacement des facteurs absents, en instaurant la notion de tournée partageable (sécabilité) et d'auto remplacement.

Cette nouvelle conception organisationnelle devait aussi améliorer les conditions de vie et de travail des agents en prenant en compte la conciliation vie privée / vie professionnelle, en facilitant la prise de congés ou le rendu de repos de cycle dus.

4 ans après, Facteur d'Avenir est devenu synonyme de facteur de risque, de facteur de stress, de suppressions d'emplois, de course à la productivité.

4 ans après les factrices et facteurs en ont « Ras la casquette », ils n'en peuvent plus de ce système d'organisation qui dégrade leurs conditions de travail, déshumanise les organisations, qui génèrent souffrance, mal être et recrudescence des arrêts de maladie (6%), augmente les inaptitudes, diminue la qualité de service en terme de distribution...

4 ans après, Facteur d'Avenir n'a pas amélioré, contrairement aux dires de La Poste, la qualité de distribution due aux particuliers. Il est devenu coutumier d'avoir sur un quartier de distribution des changements fréquents de facteur. Quant à la problématique des tournées non faites (tournées à découverts) du fait d'absences maladies (absences inopinées), là aussi cette organisation n'a rien amélioré. Ainsi, par exemple, en 2010 sur la région de Rennes 2037 tournées n'ont pas été effectuées, soit 7 par jour ouvrable ! En 2011 Ce qui était avant une exception est devenu une habitude!

Depuis des mois, Force Ouvrière intervient et alerte les dirigeants du Courrier de ces situations et les conséquences de la productivité effrénée, de la réduction des coûts sur la santé des agents et de la qualité de distribution. Ce n'est pas l'annonce récente d'intensifier en zones rurales le déploiement de boites cidex de 30 % (boites à lettres regroupées) qui améliorera la qualité de service et le lien social avec les particuliers. Cette décision conduira à supprimer des milliers d'emplois et à installer des services payants. FO refuse le développement d'une distribution à géométrie variable selon le « poids » des particuliers.
Depuis des mois, nous avons lancé une action nationale « Ras la casquette » contre la casse des tournées et la perte de qualité dans la distribution. La Poste doit arrêter de considérer son personnel comme une machine à produire. Elle doit redonner aux facteurs les moyens d'assurer leurs missions de service et de lien social.

Notre objectif : construire un mouvement d'ampleur nationale.


Le 18 juin, FO appelle ses facteurs, militants et adhérents, toutes celles et ceux qui veulent exprimer leurs Ras la casquette à venir et à débattre des moyens d'action à la Confédération FO (141, avenue du Maine - 75014 PARIS). Ensemble, nous irons au Siège de La Poste exiger une autre conception d'organisation, plus humaine et sociale et privilégiant la qualité de service pour les particuliers.

Voir les commentaires

La Caisse des dépôts et La Poste planchent sur leurs partenariats

26 Mai 2011, 13:37pm

Publié par FOcom Poste 06

L’opérateur postal et son nouvel actionnaire ont mis sur pied début mai quatre groupes de travail qui rendront leurs conclusions à l'automne

Après l’entrée au tour de table, place aux travaux pratiques. La Caisse des dépôts, qui a injecté en avril 1,05 milliard d’euros dans le capital de La Poste, explore désormais les pistes de collaboration avec le groupe. L’opérateur postal et son nouvel actionnaire ont mis sur pied début mai quatre groupes de travail, qui feront un point d’étape mi-juillet. «Les groupes de travail devraient rendre leurs conclusions définitives sur les pistes de partenariat à l’automne», précise Antoine Gosset-Grainville, directeur général adjoint de la CDC.

Quatre domaines de collaboration ont été identifiés, et évoqués le 19 mai au conseil de La Poste: les réseaux, le financement des petites entreprises, les questions informatiques et numériques, et l’épargne salariale. Sur ce dernier point, Jean-Paul Bailly, le président de La Poste, a déjà annoncé son intention de mettre en place un plan d’actionnariat salarié. La CDC, qui en a déjà fait de même dans certaines de ses filiales, lui offrira son aide technique.

Dans le financement des petites entreprises, quelques pistes sont déjà identifiées. La Caisse des dépôts gère par exemple le dispositif Nacre, qui permet d’accompagner les chômeurs dans la création d’entreprise. Le réseau de La Poste pourrait le mettre en valeur auprès de ses clients.

Plus inattendu, le numérique pourrait lui aussi être porteur de synergies. Les deux groupes sont tous deux présents dans le métier du coffre-fort électronique et de la sécurisation en ligne. L’opérateur postal a lancé sa solution, Digiposte, en 2010. La Caisse, elle, compte deux filiales spécialisées, CDC Fast, pour la télétransmission sécurisée, et CDC Arkhinéo, qui développe le coffre-fort électronique. L’informatique sera également un sujet de discussion, alors qu’i- CDC vient de perdre un gros client, BPCE.
Un dernier domaine aurait pu faire l’objet d’un groupe de travail: l’immobilier. La Poste a un patrimoine immobilier d’exploitation de 4,1 milliards d’euros (à fin 2010) à valoriser, voire à externaliser. Elle songe d’ailleurs à rénover ses locaux historiques de la rue du Louvre à Paris d’ici à 2013. De quoi intéresser la Caisse et ses filiales, la SNI et Icade. Mais, s’agissant d’opérations commerciales qui ne peuvent faire l’objet d’un accord d’exclusivité, les deux partenaires ont décidé de laisser l’immobilier en dehors du champ des groupes de travail.

Alexandre Garabedian

Source : http://www.agefi.fr/

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>